Accueil / Actualités / Web / Internet Explorer, Microsoft annonce la grande migration vers Edge
Internet Explorer 11
Internet Explorer 11

Internet Explorer, Microsoft annonce la grande migration vers Edge

Le navigateur Internet Explorer est désormais abandonné. En clair Microsoft n’assure plus sa maintenance. Les bugs et les failles de sécurité ne seront plus corrigés. Sa dernière maintenance a eu lieu à l’occasion du Patch Tuesday de juin 2022.

Ce choix de Microsoft n’est pas sans conséquence. De nombreuses administrations, entreprises et organisations travaillent sous cet environnement pour des raisons de compatibilité. Il devient désormais impératif d’assurer leur sécurité.

Pour y parvenir Microsoft va procéder à une approche radicale. De quoi s’agit-il ? Le géant va lancer une migration automatique des utilisateurs existants d’Internet Explorer vers Microsoft Edge.

L’avenir d’Internet Explorer est dans Microsoft Edge

Ce processus va s’appuyer sur l’apparition d’une notification annonçant que « l’avenir d’Internet Explorer est dans Microsoft Edge ». La migration est censée être transparente. Toutes les données de navigation (favoris, mots de passe et historique) seront automatiquement déplacées vers Microsoft Edge.

Sean Lyndersay, directeur général de Microsoft Edge Enterprise a expliqué

Au cours des prochains mois, l’ouverture d’Internet Explorer redirigera progressivement les utilisateurs vers notre nouveau navigateur, Microsoft Edge avec le mode IE. Les utilisateurs verront toujours l’icône Internet Explorer sur leurs appareils (par exemple dans la barre des tâches ou dans le menu Démarrer), mais s’ils cliquent pour ouvrir Internet Explorer, Microsoft Edge s’ouvrira à la place avec un accès facile au mode IE. Finalement, Internet Explorer sera désactivé de manière permanente dans le cadre d’une future mise à jour Windows, après quoi les icônes Internet Explorer sur les appareils des utilisateurs seront supprimées.

La bonne nouvelle est que la base des utilisateurs d’Internet Explorer est limitée. Sa part de marché « grand public » est faible si bien que son abandon ne concerne que le monde de entreprises exploitant encore des applications et des outils développés pour ce navigateur.

Microsoft encourage depuis plusieurs mois le passage au mode IE disponible au travers de Microsoft Edge. Il est censé assurer l’environnement d’Internet Explorer pour poursuivre l’utilisation de logiciels et services spécifiques.

5 plusieurs commentaires

    • Firefox se porte très bien. La politique de Chrome à supprimer les bloqueurs de pubs et autres traqueurs quand Firefox renforce ses réglages pour la vie privée de ses utilisateurs va sans doute lui faire gagner quelques part de marcher.
      Quoi qu’il en soit, Microsoft ne va pas faire de la pub pour ses concurrents, il est logique qu’ils renvoient les utilisateurs de IE vers Edge et non vers Firefox.

  1. Certains appareils ne fonctionnent qu’avec Internet Explorer et en mode compatibilité s.v.p. (IE7). Donc cela reste à voir si Edge fera le boulot ou pas. Quoiqu’il en soit pour ces appareils, Chrome, Firefox, Brave, Opera, etc. ne font juste pas le boulot, faut de support pour IE7.

    Et dans mon entreprise, on ne peut utiliser d’extension du Chrome Store ou Edge Store, le tout étant contrôler pour raisons de sécurité.

  2. Si Microsoft aimait le logiciel libre alors le code source de MSIE
    devrait être distribué sur GitHub sous licence MIT…

    Une fois que la communauté du libre aura bien oeuvré gratuitement
    pour faire le ménage dans son code source alors Microsoft pourra
    revenir sur MSIE pour concurrencer Chrome tout en bénéficiant du
    développement parallèle sur Open MSIE privant ainsi de bénévoles
    à Chromium (cf. divide & conquer). :o)

    • Non ! Microsoft n’a jamais parlé du libre.
      De plus, c’est Firefox et non ton MSIE machin chose avec ton trolling à deux balles !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*