Accueil / Actualités / Web / Megaupload 2.0, le Canada dit un “Mega NON”
Megaupload 2.0
Megaupload 2.0

Megaupload 2.0, le Canada dit un “Mega NON”

Le lancement de Megaupload 2.0 est la victime d’une opération boursière refusée. Les autorités Canadiennes viennent de mettre des bâtons dans les roues de Kim Dotcom. L’homme a pourtant préparé son grand retour, certains diront sa revanche. Il faut à présent patienter.

Megaupload - Kim Schmitz alias Kim Dotcom

Tout semblait au vert le vendredi 20 janvier 2017 pour le lancement de la deuxième version du site de téléchargement direct Megaupload. Megaupload 2.0 était attendu avec une certaine impatience. Présenté comme un nouveau service capable de faire date dans l’histoire d’Internet, il n’a pourtant pas vu le jour à l’heure prévue.

Son créateur, Kim Dotcom, l’un des pirates les plus recherchés par les Etats Unis a du abdiqué en s’excusant d’un contre temps avec la promesse de rapides explications.

Elles viennent d’être publiées. Il ne s’agit pas d’un problème technique, de corrections de bugs ou encore de quelques réglages finaux. L’argent manque dans les caisses.

Megaupload 2.0, un manque d’argent dans les caisses

Kim Dotcom avait annoncé un « accident de parcours » mais il semble que le problème soit un peu plus sérieux.  Une décision du Canada vient de contrecarrer ses plans. Megaupload 2.0 et Bitcache sont à l’arrêt pour le moment.

Ce grand projet a demandé d’importants investissements récoltés de deux manières différentes. L’une, à l’origine de 1 million de dollars, s’est appuyée sur une campagne de croudfounding. La seconde, bien plus prolifique, a exploité une opération de fusion avec Bitcache.

L’objectif était de récolter au final 12 millions de dollars. C’est justement cette affaire qui a été stoppée par les autorités boursières canadiennes. Bien que la raison n’a pas été donné, il est certain que le passé de Kim Dotcom est en cause. Ceci touche à ses soucis avec la justice américaine et son extradition possible vers les Etats Unis.

Megaupload 2.0 est toujours prévu pour cette année.

La bataille ne serait cependant pas perdue. Kim Dotcom, 42 ans, de son vrai nom Kim Schmitz ne s’avoue pas vaincu loin de là. Il rassure en soulignant

” une porte se ferme, deux s’ouvrent”.

Il n’évoque pas de date mais un projet toujours d’actualité en rappelant que Mega a du faire face à des soucis similaires.  Enfin, ce revirement de situation le pousse à réaffirmer sa motivation

“J’ai rendu 50 millions de personnes heureux chaque jour contre une poignée de milliardaires en colère.”

Kim Dotcom est connu comme l’homme d’affaire derrière l’un des sites de téléchargement direct les plus connus au monde, Megaupload. Le service a été fermé suite à une action de grande envergure lancée par la justice américaine. A l’époque (le 19 janvier 2012) sept dirigeants ont été arrêtés et placés en détention. L’enquête a été menée par le FBI qui a ordonné la fermeture de Megaupload en parallèle à 17 autres sites.

Le fondateur et dirigeant Kim Dotcom risque encore aujourd’hui une très lourde condamnation, 60 ans de prison. Les 72 pages de l’acte d’accusation évoquent l’affaire « Mega Conspiracy.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Megaupload - Kim Schmitz alias Kim Dotcom

Megaupload, l’extradition de Kim Dotcom est confirmée par la justice néo-zélandaise

Le fondateur de Megaupload est désormais dans une situation très délicate. La ...

Megaupload - Kim Schmitz alias Kim Dotcom

Megaupload 2, un incident de dernière minute retard son lancement

Megaupload 2 accuse un retard. Annoncé à l’occasion des cinq ans de ...

Megaupload - Kim Schmitz alias Kim Dotcom

MegaUpload, Kim Dotcom annonce son grand retour

Au cœur d’une affaire justicière internationale, Kim Dotcom, le fondateur du Megaupload, ...