Web

Microsoft Edge a mis en veille 6 milliards d’onglets en un mois

Microsoft Edge dispose d’une fonction de mise en veille des onglets inactifs. Le but est d’économiser de la mémoire vive. Microsoft décide de publier quelques chiffres intéressants.

La fonctionnalité « Sleeping Tabs » de Microsoft Edge réduit les besoins en mémoire vive du navigateur. Elle permet aussi d’optimiser l’utilisation de la mémoire vive. Selon un tweet récent signé «Microsoft Edge Dev, cette fonctionnalité a permis d’économiser 273,7 pétaoctets de RAM sur tous les PC Windows au cours des 28 derniers jours. Cela représente une économie approximative de 39,1 mégaoctets par onglet.

Microsoft Edge et la fonction Sleeping Tabs

Ce chiffre peut sembler faible cependant mais il prend rapidement de l’importance avec la multiplication des onglets ouverts. Il est par rare d’avoir une dizaine d’onglets de disponible et d’en n’utiliser réellement que un ou deux. La fonction Sleeping Tabs entre alors en action pour économiser des ressources sans avoir à ouvrir et fermer des onglets inutilisés. Sur des ordinateurs portables entrée de gamme ayant  4 Go de RAM, cette économie de quelques centaines de Mo est susceptible d’améliorer les performances.

Par défaut, Sleeping Tabs met les onglets en veille après deux heures, mais une option permet de personnaliser cette période. Il est aussi possible de spécifier des sites qui ne seront jamais mis en veille. Selon Microsoft depuis Edge 100, chaque onglet mis en veille économise 85% de ses besoins en mémoire et 99% en ressource processeur. Une option permet de vérifier la quantité de RAM économisée sur un PC individuel.

Résumé

La dernière version stable d’Edge est la version 102

  • Microsoft Edge dispose de la fonction « Sleeping Tabs » mettant en veuille les onglets inactifs afin d’économiser le besoin en mémoire vive,
  • Microsoft Edge a mis en veille 6 milliards d’onglets en 28 jours,
  • Sleeping Tabs  a permis d’économiser 273,7 pétaoctets de RAM sur tous les PC au cours des 28 derniers jours,
  • L’utilisation d’onglets de veille réduit également la consommation de la batterie par Edge.

 

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

5 commentaires

  1. Résumé :

    – Une news qui sert à quedal à part faire la promotion d’une fonctionnalité moisie d’un logiciel appartenant à une firme qui pète les … à tout l’monde avec ses pratiques scandaleuses (spyware, bloatware, logiciels imposés qu’il s’amuse à installer et réinstaller non stop, tentative d’imposer de crée des comptes online inutiles, etc etc etc)

    TOUT L’MONDE S’EN BR… DE EDGE !! C’est quoi le but ? T’es payé par Microsoft ou en plus tu le fais bénévolement ? Autant faire la promotion de TOTAL ou Black Rock ou Monsanto, tant qu’à faire aussi ?

    1. Là où on voit que tu portes très bien ton pseudo, c’est que cette “fonctionnalité moisie” existe également chez la concurrence…
      Pourquoi cracher sur “une firme qui pète les … à tout l’monde” alors que d’autres font exactement la même chose? N’oublie pas de cracher sur Google également la prochaine fois. 😉

      1. Par “fonctionnalité moisie”, j’entends une fonctionnalité qui nécessite en aucun cas d’être mise en avant comme si on venait de trouver le Saint Graal.

        Et le fait que la concurrence l’ai déjà, la rend ENCOFRE PLUS anecdotique.

        Ensuite, je n’utilise presque aucun produit Google.
        Que ceux dont je suis forcé car sans alternative (youtube) et ça m’empêche pas de les critiquer aussi.
        Mais ce site fait l’apologie de Microsoft et non de Google, donc je vois pas pourquoi j’ajouterais Google dans le lot de mes critiques quand ça n’a aucun rapport xD

        Et en dernier, étant forcé d’être confronté à toute les sal*perie de Microsoft en utilisant Windows, excuse moi mais c’est bien eux qui me font le plus péter un câble.

        Bref tes arguments de légitimation sont astronomiquement à ch….

  2. Vive le greenwashing Microsoft…

    Je pense que les utilisateurs auraient préféré de loin en savoir
    d’avantage sur le fonctionnement de cette mise en veille d’onglets
    inactifs, en particulier sa configurabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page