Accueil / Actualités / Web / Microsoft Edge et les données des autres navigateurs, Microsoft sort du silence
Nouveau navigateur Microsoft Edge (Chromium)
Nouveau navigateur Microsoft Edge (Chromium)

Microsoft Edge et les données des autres navigateurs, Microsoft sort du silence

Le déploiement de Microsoft Edge est la cible de critique depuis plusieurs jours maintenant. Face à la polémique, le géant du logiciel sort du silence et apporte quelques explications. Bilan.

La nouvelle version de Microsoft Edge, celle exploitant le moteur Chromium, est désormais disponible sous différents environnements dont Windows et macOS. Dans le cas de son propre écosystème Microsoft a décidé d’activer un déploiement automatique. Le navigateur s’est ainsi transformé en une mise à jour proposée, téléchargée et installée par le service Windows Update.

Récemment certains utilisateurs ont découvert que cette mise à jour automatique importe parfois des données en provenance d’autres navigateurs sans le consentement de l’utilisateur.

Windows 10 et Firefox, Microsoft Edge se montre trop indiscret

En clair une fois l’installation terminée d’Edge, le navigateur est automatiquement lancé au prochain redémarrage du PC. Il est alors possible que les données d’autres navigateurs soient importées.

Il a été découvert que si ce processus du premier lancement est fermé à l’aide du gestionnaire des tâches Edge importe toujours les données d’autres navigateurs sans qu’aucune demande ne soit formulée. L’application récupère en arrière-plan des informations comme l’historique de navigation, les mots de passe et tout le reste.

Microsoft Edge, aucune demande d’autorisation pour l’importation de données

Ce comportement a rapidement été la cible de critique et une polémique a éclaté. Microsoft vient de sortir du silence pour tenter de rassurer les utilisateurs. Le géant explique

“Au cours de la première expérience d’exécution, l’utilisateur a la possibilité de conserver ou de rejeter les données importées. […] Si un client met fin prématurément au ce premier lancement du navigateur Microsoft Edge (p. ex. à l’aide du Gestionnaire de tâches), les données résiduelles peuvent ne pas être entièrement supprimées. Nous recommandons aux clients de ne pas arrêter prématurément le processus d’installation pour assurer un résultat attendu.”

Cette déclaration est intéressante car elle semble confirmer que Microsoft Edge importe automatiquement les données. C’est seulement ensuite que le navigateur demande à l’utilisateur ce qu’il doit en faire. La logique dans un souci de confidentialité des données serait peut-être de demander au préalable à l’utilisateur si l’importation est possible. Dans ce cas une fermeture forcée avec le gestionnaire des tâches n’est plus problématique.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

5 plusieurs commentaires

  1. Mouhai, tu parles d’une polémique ; au final, si l’utilisateur ne veut rien, il est servi.

    Cette approche (import d’abord, et conservation ou pas selon les désidératas de l’utilisateur) revient au même au final, mais permet probablement d’être plus immédiate et conviviale en cas de oui.
    Après il y a le use case de la chauve souris: et si l’utilisateur kill le process blabla.

    • N’importe quoi.
      Plus convivial de tout pomper avant ?
      Comme importer prend 30 secondes maxi, un sacré avantage de tout pomper avant.
      Puis, bon les problèmes de sécurité qu’implique une application qui se donne des droits par lui-même, cela ne vous dérange pas. Tout le monde ne gère pas que son petit pc dans sa petite vie.
      Bref on est tombé sur un microsoft fanboy bien embrigadé

  2. la donnée c’est leur source de revenus donc ils pompent tout ce qu’ils peuvent, normal.

    “Quand c’est gratuit, c’est vous le produit !”

  3. @GUILHEM tu t’es trompé de GAFA (ah ben en fait MS n’est même pas dans les GAFA dit donc)
    Les produits ce sont les licences Windows (particulièrement les OEM), Windows Server, Exchange, MS 365 et j’en passe tellement d’autres, et tout ce qui a attrait au Cloud (Azure…). Ms n’a pas grand-chose à faire de revendre tes données.
    Là ils ne récupèrent les infos que pour accélérer le processus de premier démarrage.

  4. Et un parano de plus ! Quand il y’a installation d’un nouveau navigateur ils demandent tous l’installation et le transfert des favoris et mots de passe des autres navigateurs présents sur la machine. Quand il y’a une nouvelle version d’un navigateur déjà présent, il enregistre automatiquement les datas sans rien demander sauf si on veut une clean install ! et c’est valable pour la majorité des navigateurs sur le marché ! MS-Edge avec chromium remplace MS-Edge et même si ce n’est pas le même moteur c’est la mise à jour d’une appli déjà présente donc on va pas redemander le droit de réutiliser ses datas déjà enregistrées pour soit même !!!

Average
5 Based On 5

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Navigateur Microsoft Edge (Chromium)

Microsoft Edge (Chromium), la publicité agressive de Microsoft agace

Microsoft a pris la décision de revoir en profondeur son navigateur Edge ...

La part de marché de Windows est en baisse sur le marché des ordinateurs de bureau

Ordinateurs de bureau, Windows continue de reculer au profit de Linux !

Les derniers chiffres de NetMarketShare confirment une tendance inquiétante pour Microsoft. Windows ...

Navigateur Microsoft Edge (Chromium)

Windows 10, comment supprimer rapidement le nouveau Microsoft Edge (Chromium)?

Microsoft a pris la décision de déclencher le téléchargement et l’installation automatiques ...