Accueil / Actualités / Web / Nouveaux Emojis sous Windows 10 et iOS 11, Unicode 10.0 est adopté
Unicode 10.0 – 56 nouveaux émojis
Unicode 10.0 – 56 nouveaux émojis

Nouveaux Emojis sous Windows 10 et iOS 11, Unicode 10.0 est adopté

En début de semaine, le Consortium Unicode a déployé officiellement la version 10 de sa norme Unicode. Elle introduit 56 nouveaux émojis. Microsoft et Apple vont s’adapter avec une prise en charge au cœur de leurs propres produits.

Microsoft a déjà commencé son implantation dans la dernière build de Windows 10 Falls Creators Update. De son côté Apple devrait proposer ces nouveaux émojis dans iOS 11 et Mac OS 11 High Sierra. Les versions finales de ces trois systèmes d’exploitation sont attendues pour l’automne.

Consortium Unicode, 56 nouveaux émojis et leurs variantes

Le Consortium Unicode est une organisation privée sans but lucratif dont l’action est liée au développement du standard Unicode. Ce dernier est standard informatique permettant des échanges de textes dans différentes langues, à un niveau mondial.

Avec l’annonce de l’Unicode 10, la liste des émojis se rallonge. Enrichit en 2016 avec 72 nouvelles icônes, elle profite désormais de 56 autres dessins et leur variantes. Désormais les internautes (PC ou appareil mobile) vont profiter d’un total de 239 émojis différents. A cela s’ajoute toutes leurs variantes.

Unicode 10.0 – 56 nouveaux émojis

Les nouveautés proposés s’attaquent à différents genres avec des vampires, des elfes, des fées, des zombies, des magiciens, des sirènes, des animaux, de l’alimentation, des vêtements ou encore une soucoupe volante et une femme voilée.

Unicode 10.0 – 56 nouveaux émojis

Sous Windows 10, ces émoticônes sont proposés au travers de la dernière mise à jour du clavier tactile. Microsoft propose également une fonction de recherche dans le panneau des émojis pour permettre de trouver plus rapidement un icône spécifique.

De manière plus générale Unicode 10 va progressivement être adopté par l’ensemble des grands services de communication. Ceci comprend par exemple les logiciels Apple, Google, Windows, Twitter ou Facebook.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*