Accueil / Actualités / Web / Starcraft II : la prochaine cible de l’intelligence artificielle selon Google
StarCraft II
StarCraft II

Starcraft II : la prochaine cible de l’intelligence artificielle selon Google

Récemment l’AlphaGo et son Deepmind ont gagné contre le joueur sud-coréen Lee Sedol au jeu Go, une victoire remportée haut la main, avec un résultat de 4 à 1 pour Google.  Google ne va s’arrêter là, ce dernier projette maintenant de s’attaquer à Starcraft II.

StarCraft II

Starcraft est un célèbre jeu de stratégie. Il a été développé par le studio Blizzard, à l’origine également de World of Warcraft. Pour ceux qui ne connaissent pas StarCraft, il s’agit d’un jeu de stratégie où il faut développer une économie et une armée afin de combattre un joueur adverse et au final parvenir à le détruire.

Il y a trois différentes « races », les Terrans qui représentent les « humains », les Zergs et les Protoss. Chaque « race » a ses avantages et ses défauts, par exemple, les Terrans ont plutôt une optique défensive (selon comment on les joue), les Zergs ont la capacité de produire beaucoup d’unités à cout plus faible alors que les Protoss ont une vision totalement inverse, leurs unités coutent chères mais sont bien plus puissantes. Il faut aussi prendre un compte que chaque unité a son point faible, en effet il y a des unités aérienne, terrestre et même sous-terraine

Jeff Dean, le directeur de la Brain Team de Google dit :

 « StarCraft, je pense, est probablement notre prochaine cible »

Cependant StarCraft est un jeu plus complexe que le Go. Il y aura un travail d’hypothèse sur le joueur ennemi, comme par exemple anticiper les unités qu’il choisira  et jouer en conséquence. Le DeepMind aura donc besoin d’amélioration.

Blizzard, a cette annonce a simplement répondu

« Nous allons tendre la main pour en savoir plus . Pour l’instant, disons simplement… défi accepté ! »

Gardons tout de même à l’esprit, que le DeepMind n’a pas vocation qu’à jouer (même si cela reste assez amusant), il doit pouvoir servir d’assistant personnel et pouvoir réagir lorsque l’on sort des phases préprogrammer. Le jeu permet d’une certaine façon de tester les algorithmes. Demis Hassabis, l’un des fondateurs de DeepMind, prévoit un léger mieux d’ici les prochaines années mais un bon sera fait d’ici 5 ans.

À propos Louis-Auguste Dumas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Half-Life: Alyx de Valve

Half-Life: Alyx, Valve donne rendez-vous le 21 novembre, de quoi s’agit-il ?

A l’occasion des 21 ans de Half-Life Valve est à l’origine d’une ...

Jeu vidéo The Messenger

The Messenger et son style rétro 8-bits est offert, comment le récupérer ?

A l’occasion du Week End Epix Games propose aux joueurs un nouveau ...

Take-Two Interactive

Jeux vidéo, le PC devient une plateforme dominante !

Le marché du jeu vidéo se transforme. Selon Take-Two en l’espace d’une ...