Accueil / Actualités / Web / Succès de Chrome, Google n’aurait pas été correct, explications
Navigateurs Internet Google Chrome et Mozilla Firefox
Navigateurs Internet Google Chrome et Mozilla Firefox

Succès de Chrome, Google n’aurait pas été correct, explications

Chrome est aujourd’hui le navigateur Internet le plus utilisé sur PC et appareil mobile. Google signe une belle réussite. Ce succès ne serait pas vraiment un succès mais le fruit d’une politique agressive afin de tuer la concurrence. Explications.

La guerre des navigateurs est-elle terminée ? Chrome est-il le grand gagnant ? Pour le moment il est difficile de répondre mais la concurrence vient de s’appauvrir avec l’abandon de Microsoft. Le géant du logiciel est délaissé son moteur EdgeHTML au profil de Chromium qui équipe Google Chrome. Dans un tel contexte il devient de plus en plus difficile pour Mozilla d’imposer son Firefox et de défendre ses valeurs.

Dans une récente intervention Johnathan Nightingale un ancien de l’équipe Firefox aborde le changement d’attitude de Google. Il explique que le géant de la recherche a été le plus grand partenaire de Mozilla jusqu’à la décision de développer un navigateur concurrent, Chrome.

Mozilla Firefox, l’arrivée de Chrome a tout changé

Selon lui tout a basculé lorsque Chrome a été opérationnel pour un lancement grand public. Google s’est alors tourné vers des « astuces » pour accroître la popularité de son navigateur tout en ralentissant celle de Firefox.

Il souligne

« Les annonces Google Chrome ont commencé à apparaître aux côtés des termes de recherche Firefox. Les services gmail et gdocs ont commencé à rencontrer des problèmes de performances et des bugs avec Firefox. Les sites de démonstration ont bloqué faussement Firefox comme « incompatible » »

Interrogé sur tous ces soucis, Google aurait reconnu ces incidents tout en promettant de les résoudre rapidement. La situation se serait cependant compliquée avec de nouveaux problèmes et de nouvelles promesses pour les résoudre.

Johnathan Nightingale explique

« Alors nous disions «hé qu’est-ce qui donne?» . Et chaque fois, ils disaient: «oups. C’est accidentel . Nous réglerons le problème lors de la prochaine mise à jour dans deux semaines». Encore et encore. « Oops un autre accident Nous allons le réparer bientôt. Nous voulons les mêmes choses. Nous sommes dans la même équipe.Il y avait des dizaines d’oops. Des centaines peut-être. »

Cette approche aurait finalement poussé les utilisateurs de Firefox à adopter Chrome pour continuer à utiliser des services sans avoir de plantage. Il ajoute

« Nous avons perdu des utilisateurs à chaque occasion. Nous avons consacré des moyens et des efforts à chaque problème au lieu d’améliorer notre produit. Nous avons été mis à l’écart et lorsque nous nous sommes aperçus de la situation, beaucoup de dégâts avaient été fait. »

Google n’a pas réagi à ces déclarations.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. La politique de Google consistant à foncer dans le tas pour imposer son navigateur, ne date pas d’hier et en plus est tellement visible. Ils s’en cachent pas.
    Dès qu’on va sur le moteur de recherche on nous propose Chrome, si on installe un Freeware, c’est soit Avast!, soit Chrome qui est proposé en installation supplémentaire (et validée par défaut donc si on décoche pas la case…), les sites qui disent que Firefox, Opera, Maxthon sont incompatibles et qu’il faut plutôt tenter Chrome, sans compter les app de Google qui, comme par hasard, déconnent sous Firefox.

    J’aime bien leur navigateur mais le problème est qu’il est géré par gens n’ayant aucune morale. Vous voyez le méchant de « Ready Player One » ? Ben voilà.

    Il ne faut pas qu’on perde Firefox où on sera foutu quant à la pseudo liberté de la vie privée car si vous ne le savez pas, Google n’affiche rien mais ne respecte absolument pas cela.
    Alors oui on peut dire que Chrome est formidable et performant, etc. mais si cela implique d’écraser la concurrence par tous les coups bas possibles et qu’on espionne ses utilisateurs pour récupérer toute once d’information sur les habitudes comportementales… bah non ! Ils peuvent aller se le mettre où je pense leur navigateur.

    Vive Firefox !!!

    • +1 Je partage, quand à savoir si Chrome est le plus « sécurisé » ben… »…Reprenant les archives du Cert-Fr pour l’année 2017, Google Chrome apparaît comme le navigateur ayant fait l’objet de plus de vulnérabilités (12), derrière Microsoft Edge (11) et Mozilla Firefox (8). Sans parler de votre vie « privée »..
      https://www.cert.ssi.gouv.fr/2017/

      • Exactement et ce qui est dommage c’est que les comparaisons qu’on peut voir partout ne concernent que les performances, les fonctionnalités, si c’est joli et la sécurité sauf qu’on aborde pas justement l’historique de ces failles.
        J’ajoute aussi que les mises à jour de Firefox sont visibles et l’utilisateur est prévenu, soit par une barre de progression, soit par une page d’accueil ponctuelle. Ca dit pas les changements apportés mais au moins on sait.
        Chrome lui… bah non.

        La différence est que de cette façon, on sait que si un truc déconne, il sera très certainement lié à la dernière maj et si on est curieux dès lors qu’on sait qu’une maj vient d’arriver, on peut vérifier vite fait de quoi il retourne.

        Quand je pense qu’Edge va pédaler via Chromium …

    • L’alliance Qwant + Firefox me semble la meilleure réponse à Google (je sais pas si ils prévoient de se faire du marketing commun pour faire converger leurs utilisateurs, mais c’est ce qui semble le plus logique). Ils partagent des valeurs communes sur le respect de la vie privée.

  2. Cette affaire de navigateurs concurrents ne date pas d’aujourd’hui, cependant il faut noter que les derniers soubresauts de M$ pour résister contre l’hégémonie de Chome sont surtout le fruit d’années de politique désastreuse menée à ce sujet par M$ qui n’a pas su faire évoluer IE sans provoquer d’énormes hiatus anachroniques entre mises à jour et adoptants, d’ailleurs la situation actuelle le prouve : Win10 n’embarque pas moins de 3 navigateurs : IE11, Edge première mouture et EdgeChrome. C’est bien là le symptôme d’une forme d’incurie de la part de M$.
    Maintenant le problème va au delà de la possibilité de faire un choix de navigateur, car il va falloir trouver le démonte-pneu susceptible de détrôner non pas Chrome mais Google qui n’est pas entrain mais qui a bel et bien pris une position dominante tous azimutes.

  3. lLE probleme de FIREFOX c’est le blocage par Mozilla des fonction java et javascript…horribilant sur certains sites

  4. Il ne faut pas perdre Firefox, on a déjà perdu Edge! A cause de qui…? Google! Il faisait, et il le font encore, exprès de ralentir leur service sur les autres navigateur ! Il y a un temps où YouTube était deux fois plus rapide sur Edge que sur Chrome, ce qui m’arrangerait puisque que ma connexion internet est pourrie chez moi, et d’un jour à l’autre, YouTube est devenu trois fois plus lent sur Edge que sur Chrome alors que sur Chrome la vitesse n’a pas changé ! Merci qui….? Encore et toujours Google !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Firefox Nightly

Firefox et le Process Priority Manager. C’est quoi et comment l’activer ?

Firefox est aujourd’hui la seule alternative majeure aux navigateurs utilisant le moteur ...

Navigateur Mozilla Firefox 67.0.1

Firefox 67.0.1 débarque, quoi de neuf ?

Mozilla vient de publier une nouvelle version de son navigateur Firefox 67, ...

Navigateur Internet Firefox 67 de Mozilla

Firefox 67 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Mozilla vient de publier une nouvelle version de son navigateur Firefox, Firefox ...