Tests Logiciels

Découverte : Nero 8

Nero 8Nero 8 ne représente pas une véritable révolution par rapport à ses grands frères Nero 7 et 7,5. Il suit une logique de mise à jour mineure face à l’avancée de l’informatique. Il s’intègre mieux sous Windows Vista avec un gadget utile et une prévisualisation des fichiers multimédia directement à partir de la fenêtre de navigation de l’exploreur.

Lors de son installation, il prend littéralement le contrôle du contenu multimédia présent en proposant de le classer, de l’organiser, de le visualiser, de le partager et de le sauvegarder. Il fait face au désir toujours plus important de partager son univers numérique aussi bien en local avec différents matériels que sur Internet, qui pour rappel est l’essence même de ce réseau malgré ce que certains essaient de faire.

La création d’une communauté Nero est intéressante dans l’idée de partage et peut être considérée comme un moyen également de décentraliser ses fichiers pour plus de sécurité. La possibilité de créer un DVD vidéo à partir de sources sur Youtube, My Space oy My Nero est convaincante et utile bien que le mode de création est à revoir –choix de plusieurs fichiers à la fois impossible.

La suite Nero 8 est complète avec des agents de sécurité (SecurDisc), de réparation (Rescue Agent) et de nombreuses possibilités de créer et de graver tous types de CD et DVD de façon simple ou avec le choix de paramétrage plus poussé.
Le fait d’avoir d’intégrer l’ensemble des outils au sein d’une interface conviviale ravira les nouveaux utilisateurs ainsi que les plus néophytes.

Alors un sans faute ? Non, avec tout d’abord un module de mise à jour lourd qui demande une désinstallation complète de l’ancienne version avant de procéder à la mise à jour et un centre Home Media faisant directement double emploi avec le Media Center de Microsoft. Enfin, nous ne comprenons pas pourquoi le lecteur Nero SHowTime doit se munir d’un plug-in payant pour lire des supports Blu-ray et HD-DVD sachant qu’ils sont nativement acceptés pour la gravure ? Une drôle de politique.

Nero 8 est la suite logique de Nero 7 mais n’offre pas matière à se jeter dessus de façon frénétique par les propriétaires de l’ancienne version. Par contre, s’ il s’accompagne du passage à Windows Vista, il donne alors accès à de nouvelles possibilités bien pratiques et agréables.

L’acquisition de Nero 8 peut se faire de différentes manières. En ligne pour 69,90 €, en version boîte pour 79,90 € et en mise à jour à partir de Nero 7 avec une remise de 20%.

Des tarifs logiques et sans grande surprise.

Page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page