Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Alimentations / Test alimentation Antec Signature 850 Watts
antec signature

Test alimentation Antec Signature 850 Watts

Antec dispose à son catalogue de 6 familles de blocs d’alimentation avec les Basiq, EarthWatts, TruPower Trio, NeoPower, TruPower Quattra et Signature. Il s’agit pour ce constructeur de faire face à tous les budgets et tous les secteurs d’utilisation (PC de base, PC bureautique, PC pour joueurs ou  PC extrême équipés d’une solution multi GPU).

La famille Signature comporte pour l’instant deux modèles avec des puissances de 650 Watts et 850 Watts. Elle représente tout le savoir-faire actuel d’Antec et annonce une déferlante d’innovations aiguisant la curiosité de tous les passionnés d’informatique que nous sommes. Ces deux blocs sont compatibles avec les standards ATX12V v2.3 and EPS12V v2.91. Ils se présentent comme des solutions de haut niveau apportant une réponse dans la recherche de stabilité, de silence et de rendement énergétique.

La stabilité.

Le travail sur la stabilité prend forme avec l’introduction de VRM (régulateur de tension) concernant des tensions 3,3 et 5 Volts en opposition à l’utilisation d’amplificateurs magnétiques passifs traditionnels.

Cette norme électrique de régulation active présentée sous le terme CC-to-CC accroît, selon le constructeur, la stabilité du système en écourtant le temps de réponse transitoire des lignes 3,3 Volts et 5 Volts. Celui-ci est en effet réduit à 10 microsecondes, contre 100 microsecondes (soit 1 milliseconde) pour les alimentations traditionnelles. 

A noter également que contrairement à un amplificateur traditionnel fonctionnant selon un taux d’efficacité de 75%, ce type de module fonctionne à 85 %.

Le silence.

Le silence est à attendre par la présence d’un système de refroidissement basé sur l’utilisation d’une modulation PWM afin de perfectionner le contrôle de la vitesse du ventilateur. Ce type de procédé permet de faire fonctionner le ventilateur à 15% de sa vitesse nominale là où une régulation du voltage classique se contente de 40%. La vitesse de rotation peut varier entre 400 et 4000 trs par minute selon le taux de charge de la température ambiante.

Antec a également choisi de voter pour un ventilateur de petite taille, 80 mm, en opposition à une taille de 120 mm couramment d’usage. Ce dernier placé à l’arrière du bloc permet à l’air de circuler directement au travers du bloc d’alimentation contrairement à un 120 mm placé au bas  qui utilisera alors, dans un boitier tour, l’air chaud émanant du processeur et de la carte graphique.

Comme nous le verrons sur les photos plus bas dans cet article, la famille des Signature exploite une électronique répartie sur deux PCB. Avec cette architecture atypique, le constructeur a souhaité diminuer la densité des composants et ainsi travailler sur l’amélioration du flux d’air.

Antec souligne aussi que ce double PCB permet l’usage de composants plus imposants par la taille et le poids (de meilleure qualité) afin de diminuer les parasites électriques et électromagnétiques.

Enfin, terminons en présentant l’Hybrid Advanced Cable Management. Sous cette dénomination se cache une gestion hybride des câbles. Une partie seulement est de type modulaire. Cette conception est un compromis entre l’amélioration de l’agencement intérieur d’un PC et une distribution du courant correcte car e l’utilisation de câbles modulaires ne travaille pas en la faveur du rendement énergétique d’un bloc d’alimentation !

Le rendement.

Nous sommes face à une solution labellisée 80Plus Bronze.

Pour tout ceux qui non pas l’habitude de nous lire sachez qu’un bloc d’alimentation a pour rôle de fournir au PC de l’électricité. Cette fonction, apparemment évidente, fait naître un tas de concepts dont le marketing s’est empressé de reprendre sans pour autant mettre en avant les plus importants. Chaque composant d’une configuration informatique réclame pour fonctionner du courant. Mais contrairement à celui arrivant dans le bloc d’alimentation, il doit être de type continu en 3,3 Volts, 5Volts et 12 Volts. Cette conversion de courant alternatif en courant continu de plus petites valeurs fait naître la notion de rendement. Trop souvent oublié, il représente pourtant un élément clé des performances d’une alimentation.

Le terme rendement informe sur le pourcentage de perte qu’occasionne cette conversion. Il est quasiment impossible pour un bloc d’alimentation de convertir 100% du courant alternatif qu’elle reçoit en courant continu. Les pertes qui en découlent sont principalement émises sous forme de chaleur.

De ce constat il devient évident qu’un mauvais rendement alourdit d’une part la consommation électrique à la prise du PC et d’autre part engendre une hausse de température dans le bloc et le boitier, nécessitant alors un refroidissement plus important donc plus bruyant, des stabilités de tensions parfois plus fragiles et un contexte général ne favorisant pas l’espérance de vie du matériel.

Dire qu’une alimentation offre un rendement de 85 % se traduit que pour 100 Watts demandés par un PC, l’alimentation consommera 117 Watts sur votre tableau électrique.

Afin d’aider le consommateur dans ses choix, il existe un label nommé 80Plus permettant d’être certain des capacités écologiques d’un produit sur cette question de rendement.

Ici, la famille Signature d’Antec est labélisée 80Plus Bronze. Une récompense de haut niveau dont seulement un autre modèle de la marque peut se vanter d’avoir avec la Quattro 850.

Nous sommes donc en présence d’une solution possédant un rendement de 83,39 % à 20% de charge, 86,68% à 50 % de charge et enfin de 83,16 % à 100% de charge soit un rendement moyen de 84,58%.

Courbe de rendement de la Signature 850 Watts
Courbe de rendement suivant le taux de charge de la Signature 850 Watts

Les conséquences sont multiples pour l’ordinateur avec une diminution de la chaleur, des besoins de refroidissement et donc du bruit, une augmentation de l’espérance de vie des composants, une amélioration de la stabilité des tensions continues, une consommation électrique plus raisonnable, des économies sur la facture d’électricité et surtout une diminution des gaz à effet de serre liée à la production d’électricité économisée.

Terminons en soulignant que cette gamme Signature utilise un PFC de type actif et propose une certification SLI Ready.

Passons à présent à notre modèle de test : La Signature 850 Watts.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Immerse GH50

Immerse GH50 de MSI, le test complet

Sur le segment des micro-casques pour joueur, MSI propose l’Immerse GH50. Nous ...

Clavier gaming Vigor GK 50 Low Profile de MSI

Vigor GK 50 Low Profile, le test complet

MSI propose avec son Vigor GK 50 Low Profile un clavier mécanique ...

Clavier gaming HyperX Alloy Elite 2

Alloy Elite 2, HyperX signe-t-il le clavier gaming du moment ?

HyperX propose avec son Alloy Elite 2 un clavier mécanique pour joueur. ...