Alimentations

Conserve Insight de Belkin : Adieu les Watts inutiles

 

ElectricitéL’électricité a révolutionné le monde. Cette source d’énergie incroyable n’est ni visible ni palpable et son accès dans une habitation semble inépuisable. Chez soi, il est logique qu’en appuyant sur un simple interrupteur la lumière apparaisse ou que la radio, la télévision se mettent à fonctionner.

Cette simplicité et son aspect immatériel rendent difficile sa perception et son utilisation. Ceci est d’autant plus vrai que sa consommation peut se faire sans bruit, sans chaleur ou sans visuel.

Dans de telles conditions, chercher son gaspillage se présente comme une mission bien incertaine. Il est simple de se rendre compte qu’un robinet a une fuite, un filet d’eau est visible, ou qu’une automobile a une surconsommation de carburant, la jauge est un indicateur, mais pour l’électricité comment savoir ? Hormis attendre la dure réalité d’une facture d’électricité importante, nous sommes assez démunis.

Des fuites d’énergie partout et pour tous.

A l’échelle de notre pays, des efforts ont été accomplis par une réglementation plus stricte sur l’efficacité énergétique des équipements électriques. Pourtant la consommation continue d’augmenter.  Apprendre à choisir son équipement, à rationaliser ses besoins en limitant le nombre d’appareil ou encore à savoir s’en servir sont autant de solutions pour freiner cette hausse inexorable de la demande.

Dans le domaine de l’informatique, nous avons abordé à plusieurs reprises ses notions. Vous pouvez relire nos dossiers afin de vous aider à faire le bon choisir lors d’un achat:

Ou encore nos différents tests dans notre section « Mon PC écolo » comme « L’écolo attitude : les bonnes décisions », Test du clavier solaire sans fil K750 de Logitech , AMD E-350 : Fusion mais pour quel type de PC économe ? , Core i5-2500T : Basse consommation et performance ou plus théorique Tout savoir sur le trio CPU, GPU et écran.

Selon l’ADEM, hors chauffage et production d’eau chaude sanitaire, l’informatique et l’audiovisuel représentent 32,8 % de la consommation électrique d’un foyer par an soit 885,6 kWh/an.

Répartition des consommations d’électricité moyennes par usage

Beaucoup de ménages disposent d’une télévision, d’un lecteur de DVD, d’une chaîne Hi-Fi, d’un décodeur TV,d’un ordinateur, d’un téléphone portable, d’un ordinateur portable, d’une console de jeux, de calculatrice, d’un amplificateur d’antenne, d’une Box ADSL… De multiples études montrent que selon toute vraisemblance, beaucoup de ces appareils consomment d’avantage d’électricité quand ils ne sont pas utilisés car ils restent en veille en permanence et finissent par consommer davantage « éteints » qu’allumés.

Ce fléau est aujourd’hui réglementé par une directive européenne mais il faudra des années avant d’en observer les bénéfices.  La position veille peut représenter 10% à 20 % de la facture d’électricité annuelle soit de 300 kWh à 500 kWh. A l’échelle de notre pays ce gaspillage est équivalent à la consommation annuelle des villes de Nice et Lyon réunies.

La question “Pourquoi consommer de l’électricité qui ne rend aucun service” ne trouve naturellement aucune réponse et les veilles de certains équipements électriques, en particulier audiovisuel et informatique, en sont les acteurs.

1 2 3 4 5 6Page suivante

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

15 commentaires

  1. Le modèle de conrad est très bien sauf qu’il utilise des piles et je pense que le prix du modèle testé est bien moin cher.

  2. n’importe quoi, l’électricité non palpable!!!!
    Et la centrale japonaise, elle est non palpable??? On en reparle dans 20 ans dans les hôpitaux régionaux!!!

  3. Bonjour quelio,

    Non palpade dans le sens qu’elle a une forme physique non solide, liquide ou gazeuse ! De plus pour Fukushima, il ne s’agit de l’électricité mais de son mode de production, ce qui n’a rien à voir.

    Bon Week.

  4. Mais il vaudrait mieux que cet appareil donne le poids de déchets radioactifs produits ou le nombre de Becquerels ou toute unité appropriée…

  5. Quand même… Faudrait se relire un peu : “’L’électricité a révolutionné le monde. Cette source d’énergie incroyable…” L’électricité, c’est de l’énergie, ça n’est pas une “source d’énergie”. “Une forme d’énergie” serait plus exact.

  6. Pour un wattmètre prise, il a l’air sympa.

    Par contre il a pas l’air d’indiquer le facteur de puissance, ce qui fort dommage.

  7. on trouve ce genre d’appareil pour 10€ chez lidl, régulièrement. j’en ai un, et effectivement, on se prend vite au jeu de savoir quelle est la consommation des appareil. Exemple : ma freebox consomme 10watts en continue…du coup je la coupe la nuit avec un programmateur

    1. Priorité à la radinerie énergétique, les appels d’urgence familiale
      (e.g. hospitalisation d’un parent) sur la ligne fixe peuvent
      attendre…

  8. Bonne remarque, FMJ. Ce genre d’instruments bon marché est généralement très imprécis voire carrément faux lorsque le facteur de puissance est faible. Ce qui arrive souvent sur les machines à moteur (machines à laver, frigo) et sur les appareils électroniques avec adaptateur secteur externe (alims à découpage) de mauvaise qualité. Et ça se communique à toutes les prises de la maison !

    Donc, sans prouver quoi que ce soit, ce n’est pas bon signe que le Belkin n’affiche pas le facteur de puissance. Il serait intéressant de faire des tests comparatifs avec du matériel professionnel pour savoir s’il tient vraiment la route.

    @kitikoi : par exemple, ton truc à 10 euros affiche certainement une valeur qui augmente quand tu allumes un appareil et qui diminue quand tu l’éteint, mais avec une précision lamentable. Quand il te dit 10 W, ça peut très bien faire 25 ou 4… Par contre c’est vrai que c’est beaucoup plus pratique que d’avoir à ouvrir le tableau électrique comme avec le Conrad.

  9. @ Pac :

    Bien entendu, je ne prétend pas que mon appareil à 10€ ait une précision diabolique, mais j’ai quand même pu vérifier sa précision sur certains appareils dont la conso était conforme à ce qu’il indiquait, ou a des lampes à économie d’energie qui consommaient bien ce qu’elles devaient.
    juste pour info, ci dessous un lien sur l’ananlyse de conso d’appareils, avec un appareil de mesure d’energie lidl, et un conrad:
    http://www.voilelec.com/notes/consos.php

    Bref l’objectif pour moi est surtout d’avoir un idée “pas trop fausse” de la conso d’appareils. Cela motive pour les éteindre et/ou ne pas les laisser en veille!

    L’avantage d’avoir la consommation au compteur, c’est tout de même de pouvoir matérialiser d’un coup toutes les consommations “résiduelles” de la maison. j’ai par exemple des détecteurs de mouvements pour l’éclairage dans certaines pièces, je serai curieux de savoir ce que cela consomme!

  10. Entièrement d’accord, d’ailleurs ce Belkin me tente bien, même si je préférerais lire un vrai test rigoureux avant de l’acheter. En tout cas, bon article de vulgarisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page