Alimentations

Test Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

De l'ATX 3.0 au PCIe 5.0 sans oublier le connecteur 12VHPWR

Presque deux ans après le lancement de la Dark Power 12, be quiet ! dévoile la Dark Power 13. Nous nous retrouvons en terrain connu mais les améliorations sont nombreuses au point de parler d’une évolution majeure.

L’essentiel des transformations et changements concernent la mécanique. Nous conservons un look travaillé, une gestion 100 % modulaire des câbles ou encore un imposant ventilateur Silent Wings de 135 mm et une labellisation 80Plus Titanium.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Nous vous proposons un test complet de la version « vitrine » affichant une puissance de 1000 Watts. Respectant les spécifications de l’ATX 3.0 et compatible en natif avec les cartes graphiques Nvidia de nouvelle génération, est-elle silencieuse et performante ? Ses tensions sont-elles stables et son fonctionnement est-il silencieux ? Proposée à 294.90 €, est-elle à la hauteur de son tarif ?

Sommaire

Dark Power 13, les présentations

La Dark Power 13 incarne une première chez be quiet! Il s’agit de sa première famille de blocs d’alimentation entièrement compatible avec la norme ATX 3.0. Il s’agit d’un changement majeur face aux offres Dark Power 12 prenant en charge l’ATX12V 2.52. Nous avons trois puissances avec du 750, 850 et 1000 Watts. Comme l’appellation le laisse deviner, la Dark Power 13 remplace la Dark Power 12. Cette dernière n’est disponible qu’en 1200 et 1500 Watts désormais.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Comme nous l’avons souligné, la Dark Power 13 est conforme à la norme ATX 3.0 lui permettant de prendre en charge nativement les cartes graphiques de nouvelle génération. Elle assure son refroidissement avec un ventilateur Silent Wings PWM de 135 mm tandis que la certification 80 Plus Titanium l’assurant d’un très haut rendement. Le gaspillage énergétique est limité, de quoi faire des économies sur sa facture d’électricité.

La norme ATX 3.0 respecte les caractéristiques de puissance définies par le PCI Express 5.0.

C’est quoi le PCI Express 5 ?

La norme PCI Express est là pour définir avec précision les spécifications électromécaniques de l’interface PCI Express et de ses cartes d’extension. Si nous parlons souvent de carte graphique il ne s’agit que d’un cas particulier puisqu’il existe de nombreuses cartes d’extension PCI Express.

L’arrivée dans nos PC du PCI Express 5 permet de booster les débits de données de 16 à 32 Go/s et de tenter de répondre à la consommation croissante des cartes graphiques. De plus, elle apporte enfin des valeurs définies aux charges transitoires élevées. Cela n’est pas le cas avec le PCIe 4.0 ce qui peut expliquer ces plantages dans certaines situations très particulières où un important pic soudain de consommation est enregistré.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Le PCIe 5 définit la consommation moyenne maximale à 600 watts et cantonne les pics de charge à court terme. Dans ce contexte, une carte graphique moderne est autorisée à tirer un maximum jusqu’à trois fois sa consommation électrique moyenne dans un intervalle de temps allant jusqu’à 100 microsecondes. Par exemple, une carte graphique de 600 watts n’est ainsi pas autorisée à afficher une consommation électrique maximale dépassant les 1800 watts sur une période de 100 microsecondes. Les pics de charge élevés ne peuvent ainsi se produire que sur un laps de temps très court.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!
Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

A tout ceci s’ajoute l’introduction d’un nouveau connecteur, le 12VHPWR, censé à terme remplacer le bon vieux PCIe 6 et 8 broches. Il apparait normalement avec tous les blocs d’alimentation ATX 3.0 de plus de 450 Watts, la présence d’un nouveau connecteur 12VHPWR. Toute la gamme Dark Power 13 dispose de cette nouvelle fiche utilisée par les différentes GeForce RTX 40 series.

C’est quoi ce nouveau 12VHPWR ?

Son arrivée va permettre de proposer plus de puissance tout en simplifiant le câblage.

Dans l’exemple ci dessous, nous avons à gauche une GeForce RTX 4090 alimentée par un adaptateur exploitant quatre faisceaux PCIe 8 broches et de l’autre un unique câble 12VHPWR. Il est facile visuellement d’entrevoir un montage plus simple et rapide dans le deuxième cas.

Ce 12VHPWR est normalement obligatoire pour les cartes graphiques de 450 watts et plus. C’est un changement majeur puisqu’un tel changement n’a pas eu lieu depuis 10 ans. La dernière fois qu’un nouveau connecteur a été introduit remonte à 2013 avec l’arrivée du PCIe 2.0. Le connecteur PCIe 8 broches peut fournir jusqu’à 150W contre 75 Watts pour son homologue à 6 broches.

Le 12VHPWR se montre compact et assure une puissance jusqu’à du 600W. Il se compose de deux parties distinctes. Nous retrouvons une fiche de 12 conducteurs pour le transfert de l’électricité (6 x 12 V et 6 x masse) et un ensemble de 4 lignes de signal. Il s’agit d’une interface de communication entre l’alimentation et les cartes d’extension.

Be quiet ! explique

Les nouvelles lignes de détection du connecteur 12VHPWR améliorent l’interaction entre l’alimentation et le PC. Actuellement, l’alimentation ne sait pas si et combien de connecteurs sont branchés. Les cartes graphiques ne reçoivent pas non plus d’informations de l’alimentation. Le nouveau connecteur 12VHPWR fonctionne plus intelligemment. En utilisant les lignes de détection, l’alimentation peut reconnaître quand un connecteur est branché et communiquer sa puissance maximale via SENSE0 et SENSE1. La charge maximale du connecteur 12VHPWR peut être définie en quatre paliers de 150, 300, 450 et 600 watts.

Attention, certaines fonctionnalités du 12VHPWR sont optionnelles et garantissent la compatibilité avec les normes précédentes. En clair, sa présence n’indique pas que nous avons affaire à un bloc d’alimentation ATX 3.0. Intel recommande toutefois qu’il soit présent qu’avec des alimentations totalement conformes à la norme ATX 3.0.

C’est quoi une alimentation ATX 3.0 ?

La norme ATX est un guide de conception proposé par le géant du processeur, Intel. Cette version 3 apporte un socle pour définir les exigences concernant les alimentations dans le respect des nouvelles spécifications du PCIe 5.

Si les pics de charge sont déjà prises en compte avec l’ATX 2.X (ATX 2.4 autorise des variations de charge de 20 % à 100 % pour les cartes graphiques par exemple), il n’y a  aucune valeur supérieure à la puissance nominale. Il n’y a pas de maximum défini. La situation était donc problématique puisque les fabricants d’alimentations doivent réajuster leurs spécifications pour répondre aux besoins des dernières nouveautés en matière de cartes graphiques. L’ATX 3.0 vient mettre de l’ordre à tout ceci en proposant des valeurs ciblés supérieures à la puissance nominale de l’alimentation. Il est défini des changements de charge allant jusqu’à trois fois la consommation.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

De manière concrète, cela veut dire que si nous avons une alimentation de 1200 watts avec une carte graphique de 600 watts, 300 watts sont alloués au processeur et 300 watts sont disponibles pour les autres composants. De son côté, l’alimentation doit être capable d’atteindre les 2400 Watts durant une très courte durée. Cette valeur est obtenue avec une simple addition, dans notre exemple (3 x 600 W) + 300 W + 300 W.  Une alimentation ATX 3.0 permet d’assurer une puissance nominale constante et absorber des pics de charge élevés au-dessus de la puissance nominale.

Dark Power 13 1000 Watts, présentation

Notre Dark Power 13 répond à tous ces impératifs puisqu’elle est certifiée ATX 3.0 et EPS 2.92. Comme nous l’avons indiqué, elle profite d’une gestion 100% modulaire des câbles et tous ses faisceaux sont gainés individuellement.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Son châssis rectangulaire est en acier de couleur noir. Le contraste est frappant avec la mention latérale Dark Power 13 en finition chrome.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Le design sobre est connu puisqu’il s’inspire fortement de celui de son aînée, la Dark Power 12. Nous n’avons aucune prise de risque. Les courbes sont classiques et marquées laissant une fois en main un sentiment de solidité et de robustesse.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Le ventilateur est protégé par une imposante grille Metal Mesh. Nous retrouvons à ce niveau de la souplesse mais il est positionné légèrement en dessous du châssis pour éviter tout contact avec le boitier.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Le bloc affiche des dimensions de 175 x 150 x 86 mm. Il protège une mécanique profitant d’un redresseur actif côté AC, d’une topologie full bridge + LLC et d’une conception intérieure sans fil côté DC. be quiet! parle d’une topologie avancée « Active Rectifier + Full Bridge LLC + SR + DC-DC » et d’un design sans fil du côté DC. Une clé d’overclocking permet de passer l’alimentation du mode multi rail (quatre rails +12V) au mode monorail (+12v) en pressant un bouton monté sur une équerre PCIe.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Le mode Multi rail affecte le 12V1 à l’alimentation des périphériques SATA et à l’ATX 24 broches de la carte mère, le 12V2 aux processeurs (EPS) et les 12V3 et 12V4 au PCIe. La répartition de la puissance propose 32A sur les rails 12V1 et 12V2 et 40A sur les rails 12V3 et V4. Les lignes +3.3 et +5V profitent de 25A chacune.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Il n’y a pas de gros changement par rapport à la Dark Power 12 du coté du refroidissement. Il utilise un ventilateur basé sur la série Silent Wings sans cadre placé sur un support équipé d’une ouverture en forme d’entonnoir. Au maximum, il turbine à 1100 rpm et s’accompagne de nuisances sonores de 25.8 dBA.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet!

Le câblage comprend

  • un faisceaux 12VHPWR,
  • Quatre faisceaux PCIe 6.2 broches,
  • Trois faisceaux SATA (11 SATA),
  • Un faisceauy SATA et Molex (2 SATA et 2 Molex)
  • Un ATX 24 broches
  • Deux EPS (8 et 4+4 broches)

Protocole de test

  • Carte mère : Asus ROG Maximus XII Extreme
  • Processeur : Core i9-10900K,
  • RAM : 4 x 8 Go de DDR4-3200 Dominator Platinum RGB (Pas d’XMP)
  • Carte graphique : GeForce RTX 4090,
  • Dissipateur : NH-D15 Chromax.Black de Noctua,
  • Stockage : MP400 2To de Corsair,

Nous avons relevé plusieurs données :

  • Les fluctuations du +12V et du +5 Volts à l’aide de deux voltmètres digitaux à plusieurs endroits,
  • Les valeurs du PFC,
  • Les nuisances sonores,
  • La consommation électrique globale de la configuration de test.

Le PFC et la consommation électrique sont mesurés à l’aide d’un Wattmètre digital lors de plusieurs exercices. Au repos tout d’abord avec le système d’exploitation chargé, mais sans aucune activité, puis lors d’un test processeur et GPU à 100% de sa charge. Chaque test est répété trois fois et la moyenne est calculée. Nous utilisons l’utilitaire Kombustor 4.1.19.

Vous trouverez aussi une évaluation du coût financier et environnemental sur une année de notre plateforme de test (processeur, carte mère, carte graphique…).

Dark Power 13, les performances.

Fluctuation des tensions.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet! - Stabilité des tensions
Dark Power 13 1000 Watts de be quiet! – Stabilité des tensions

Avec des fluctuations ne dépassant pas les 0.37% en +5V et 0.06% en +12V, le bilan est positif. Nous retrouvons une mécanique efficace capable en forte charge de garantir des tensions stables sans enregistrer de variation importante. Dans de telles conditions, nous sommes loin des maximales autorisées par la norme ATX. Dans les deux cas, la Dark Power 13 1000 Watts fait mieux que son aînée la Dark Power 12 1000 Watts. La HX1000i de 2022 de Corsair signe de jolies prestations mais sans égaler ses deux concurrentes.

Valeurs du PFC.

Cette caractéristique est encadrée par la certification 80Plus. Son objectif est d’assurer une dépollution du réseau électrique en limitant le renvoi d’harmoniques. Plus l’alimentation assure un PFC proche de 1 et plus elle est considérée comme un bloc « propre ».

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet! - Valeur du PFC
Dark Power 13 1000 Watts de be quiet! – Valeur du PFC

Au repos, nous sommes sur une consommation à la prise sous la barre des 65 Watts ce qui n’est pas « grand-chose » pour des blocs d’alimentation de 1000 Watts. Les 10 et 20 % de charge ne sont pas obtenus. Nous avons des valeurs assez proches des 0,8.

En burn, les besoins énergétiques montent en flèche et les trois alimentations offrent de belles prestations sur ce critère avec un bilan proche de 1. La HX1000i se positionne à la première place avec 0.99 contre 0.98 pour les deux Dark Power.

Dark Power 13, bilan environnemental

Nuisances sonores.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet! - Nuisances sonores

Les résultats sont parlants. Les trois alimentations sont discrètes pour ne pas dire inaudibles. Que ce soit au repos ou en charge, notre sonomètre enregistre des nuisances sonores très basses, à peine audibles à l’oreille. Soulignons que les tests sont faits à l’air libre afin de faire abstraction des performances de refroidissement du boitier. La température de la pièce est de 20°C. La HX1000i de Corsair se distingue avec ce mode semi fanless. Au repos, son ventilateur s’arrête totalement.

Consommations électriques.

Dark Power 13 1000 Watts de be quiet! - Consommation électrique

Notre configuration avec une GeForce RTX 4090 se montre gourmande en burn. Nous avons des besoins entre 63.3 et 710 Watts selon le niveau de sollicition. Le bilan est quasiment identique avec la Dark Power 12 1KW (62.8 et 709W). La HX1000i est un peu plus gourmande en burn en raison de sa labellisation 80 Plus Platinum et non Titanum. Son rendement est ainsi légèrement inférieur ce qui se concrétise par une quinzaine de Watts supplémentaires.

Coût financier et empreinte carbone annuels.

Tarifs EDF au aout 2022
Tarifs EDF au aout 2022

Notre base de travail est une utilisation quotidienne de 6 heures par jour, 365 jours par an avec un tarif de 0,174 € le kWh facturé (tarifs réglementé métropole au 01/08/2022 d’EDF pour une puissance souscrite de 6 kVA).

Indicateur mensuel d’émissions de gaz à effet de serre en 2020-2021 (en g équivalent CO2 par KWh)
Indicateur mensuel d’émissions de gaz à effet de serre en 2020-2021 (en g équivalent CO2 par KWh)

L’indicateur EDF, en gramme d’équivalent CO2 pour la production de 1 kWh, est fixé à 21,6 grammes (période novembre 2020 à novembre 2021). Il est synonyme du taux de rejet de gaz à effet de serre induit par la production de l’électricité consommée.

Aucune surprise ici sachant que le cout d’exploitation et l’empreinte carbone de fonctionnement sont directement liés aux besoins énergétiques. Notre PC nous coute entre 24 et 271  € par an tandis que son empreinte carbone se situe entre 3 et 33.5 kilogrammes d’équivalent CO2.

Dark Power 13, conclusion.

Performance
Nuisances sonores
Prestation / Prix

Be quiet ! propose au travers de cette Dark Power 13 de 1000 Watts une solide alimentation ATX. Nous retrouvons une mécanique haut de gamme répondant aux dernières normes, en particulier l’ATX 3.0. Elle est armée pour affronter les contraintes du PCIe 5.0 tout en proposant de simplifier l’alimentation des nouvelles générations de cartes graphiques à l’aide du connecteur 12VHPWR. Le montage gagne en efficacité et le rangement se simplifie. Nous avons également l’assurance d’une distribution plus généreuse et intelligente de la puissance Sa gestion 100% modulaire des câbles permet d’optimiser l’intérieur d’un boitier en limitant le surplus de câbles. L’air circule mieux ce qui est censé participer au refroidissement. A l’usage, nos tests dévoilent un très bon maintien des tensions et de faibles nuisances sonores. A tout ceci s’ajoute un design efficace profitant d’une finition travaillée le tout au travers d’une conception soignée. Ce bilan « premium » s’accompagne malheureusement du tarif à la hauteur. Frôlant avec les 300 € recommandés, nous sommes sur une alimentation élitiste visant les configurations très musclées. A noter que nous avons une légère augmentation de prix face à la Dark Power 12 1Kw lors de son lancement. Cette dernière a été annoncée à 279,90 € contre 294.50 € pour la Dark Power 13 1Kw.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page