Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Alimentations / Test HX1000i de Corsair
Alimentation HX1000i de Corsair
Alimentation HX1000i de Corsair

Test HX1000i de Corsair

Corsair est à l’origine de plusieurs nouvelles alimentations à forte puissance dont la HX1000i. Comme son appellation le laisse deviner, 1KW est sous le capot.

Sa mécanique répond aux contraintes du 80Plus dans sa distinction Platinum. La gestion des câbles est 100% modulaire tandis que la lettre « i » indique la présence d’une technologie permettant un dialogue avec l’application iCUE via une connexion USB. A tout ceci s’ajoutent un ventilateur de 140 mm, un mode semi Fanless, trois connecteurs EPS ou encore une plateforme entièrement numérique.

Alimentation HX1000i de Corsair

Sur le papier, les superlatifs ne manquent pas, avec au final un bloc capable de répondre à tous les besoins que nous parlions de gaming ou de création. Nous l’avons mis à l’épreuve avec un Core i9-10900K à pleine puissance (300 Watts) armé du GeForce RTX 2080 et de 32 Go de DDR4, le tout sur une carte mère très musclée, la ROG MAXIMUS XII Extreme.

Sommaire.

HX1000i, les présentations

Cette HX1000i a fait son apparition en juillet dernier accompagnée d’une autre déclinaison encore plus puissante, la HX1500i. Elle vient compléter une gamme existante, les HXi. Comme nous l’avons souligné en introduction, contrairement à la famille HX, les HXi sont connectables à une en-tête USB 2.0 de la carte mère. Cela permet de profiter d’un monitoring poussé tout en contrôlant certains paramètres comme le passage d’un mode mono rail +12V en multi-rail. Il faut pour cela télécharger et installer l’application iCUE du constructeur.

Alimentation HX1000i de Corsair

A noter que notre version HX1000i vient remplacer l’ancienne version. Nous sommes devant un imposant bloc. Il demande de la prudence car son châssis peut poser problème avec certains boitiers où l’espace est compté. Nous avons des dimensions de 150 x 86 mm pour une longueur de 180 mm.

Alimentation HX1000i de Corsair

Le bundle se compose de l’alimentation, d’une notice de sécurité, d’attaches câbles, de vis de montage, de câbles modulaires et d’un cordon secteur. Le positionnement est haut de gamme avec un tarif de 228.90 € sur le site du constructeur tandis que la garantie est de 10 ans.

Alimentation HX1000i de Corsair

Sa robe est entièrement noire ce qui apporte un léger contraste avec les sept pales grises du ventilateur. A roulement hydrodynamique, ce dernier est un modèle de 140 mm profitant d’un mode Zero RPM.

Alimentation HX1000i de Corsair

En clair, il est capable de se mettre totalement à l’arrêt en cas de faible charge de travail. Ensuite sa vitesse est adaptée aux besoins afin de proposer par défaut un profil de ventilation le plus silencieux possible. Je précise par défaut car il est possible de mettre en place sa propre courbe de ventilateur.

Alimentation HX1000i de Corsair

La gestion des câbles est 100% modulaire au travers de 14 fiches réparties sur toute la face arrière du bloc. Elles s’accompagnent sur la gauche d’une partie « iCUE » avec d’un côté une LED d’activité et de l’autre un port USB type-C pour la connexion à la carte mère via une en-tête USB 2.0. Cette gestion modulaire permet de brancher seulement le strict minimum. Ceci facilite le rangement et limite l’encombrement dans un boitier.

Alimentation HX1000i de Corsair

Avec 1 KW sous la capot, Corsair a prévu de l’équipement avec:

  • Un ATX 24 broches au design rond de 610 mm,
  • Trois EPS 4+4 broches au design plat de 650 mm,
  • Six PCIe 6+2 broches sur trois faisceaux au design plat de 775 mm,
  • 8 SATA sur deux faisceaux au design plat de 800 mm,
  • 8 Molex sur deux faisceaux au design plat de 750mm,
  • Un cordon USB Type C vers USB 2.0 (en-tête 10-1 broches)

Alimentation HX1000i de Corsair

La face avant profite d’une grille occupant une grande partie de la surface. Corsair propose une nouvelle fois des ouvertures en triangle. Elles assurent la circulation de l’air dans le bloc.

Sous la capot, la mécanique profite des condensateurs 100 % japonais à 105°C et une topologie LLC résonante avec conversion DC-to-DC. La puissance est distribuée au travers d’une approche mono rail délivrant 83.3 A sur le +12 Volts contre 25A sur le +5V et le +3.3V. Nous retrouvons également une ribambelle de sécurité avec des protections contre:

  • La surtension (OVP),
  • la surintensité (OCP),
  • la surchauffe (OTP),
  • les courts-circuits (SCP),
  • L’OPP et le CFP (arrêt du bloc en cas de situation critique).

La HX1000i est une alimentation ATX 12V v2.4 et EPS 2.92. Elle répond aux contraintes du label 80 Platinum. Son rendement est donc garanti ce qui lui permet d’assurer une véritable chasse aux gaspillages énergétiques. Pour comprendre l’importance de ce label, vous pouvez relire notre dossier :  Le label 80 Plus, c’est quoi ?

HX1000i et l’iCUE

Alimentation HX1000i et l'application iCUE

Faisant partie de la famille des HXi, ce bloc dispose d’une mécanique personnalisable tout en offrant un suivi de ses prestations.

En clair, une fois raccordé à une en-tête USB 2.0 de la carte mère, le logiciel iCUE propose de surveiller de nombreuses données comme les tensions +3.3V, +5V et +12V, le rendement, la puissance en entrée et en sortie ou encore le température et la vitesse du ventilateur.

Par défaut, ce dernier est à l’arrêt jusqu’à un taux de charge de 50%.  Ensuite, il tourne doucement jusqu’à 600W de puissance pour enfin s’accélérer. Ce profil est modifiable au travers de la page “Refroidissement”. L’application propose d’ajuster la courbe de ventilation et créer sa propre courbe. Le capteur de température pris comme référence peut être celui du bloc ou d’un autre composant comme le processeur ou la carte graphique. A noter qu’il est possible de travailler à vitesse fixe. Par contre, il n’est pas possible de descendre sous la barre des 40% de sa vitesse maximale dans les deux cas, probablement pour des raisons de sécurité.

Alimentation HX1000i et l'application iCUE

La partie “Alerte” propose de créer un profil d’alertes personnalisé et “Paramètres d’appareil” dévoile une option pour basculer entre l’OCP mono rail et l’OCP multi rail.

Alimentation HX1000i et l'application iCUE

Protocole de test

  • Carte mère : Asus ROG Maximus XII Extreme
  • Processeur : Core i9-10900K,
  • RAM : 4 x 8 Go de DDR4-3200 Dominator Platinum RGB (Pas d’XMP)
  • Carte graphique : ROG STRIX GeForce RTX 2080 OC Edition,
  • Dissipateur : NH-D15 Chromax.Black de Noctua,
  • Stockage : MP400 2To de Corsair,

Nous avons relevé plusieurs données :

  • Les fluctuations du +12V et du +5 Volts à l’aide de deux voltmètres digitaux à plusieurs endroits,
  • Les valeurs du PFC,
  • Les nuisances sonores,
  • La consommation électrique globale de la configuration de test.

Le PFC et la consommation électrique sont mesurés à l’aide d’un Wattmètre digital aux cours de plusieurs exercices. Au repos tout d’abord avec le système d’exploitation chargé, mais sans aucune activité, puis lors d’un test processeur et GPU à 100% de sa charge. Chaque test est répété trois fois et la moyenne est calculée. Nous utilisons l’utilitaire Prime95 pour pousser notre Core i9-10900K à son maximum. L’application Intel Xtreme Tuning Utility nous renvoie une valeur de Package TDP frôlant avec les 300 Watts. En quelques minutes le processeur attend les 100°C et la technologie Thermal Throttling s’active. La carte graphique est de son côté sollicitée avec FurMark en Full HD avec un anti-aliasing sur 8X.

Vous trouverez aussi une évaluation du coût financier et environnemental sur une année de notre plateforme de test (processeur, carte mère, carte graphique…).

HX1000i (2022), les performances.

Fluctuation des tensions.

Voici le pourcentage de fluctuation des deux principales tensions, le +5V et le +12V.

Alimentation HX1000i de Corsair - Stabilité des tensions

Nous obtenons un joli bilan avec des lignes +5V et +12V stables. Leurs fluctuations ne dépassent pas les valeurs respectives de 0.1 et 0.69%. Il n’y a rien à redire. Nous sommes très loin des maximales autorisées par la norme ATX. Les prestations de cette HX1000i sont à la hauteur de celle de la Dark Power 12 1000W.

Valeurs du PFC.

Alimentation HX1000i de Corsair - Valeurs du PFC

Alimentation HX1000i de Corsair – Valeurs du PFC

Cette caractéristique est encadrée par la certification 80Plus. Son objectif est d’assurer une dépollution du réseau électrique en limitant le renvoi d’harmoniques. Plus l’alimentation assure un PFC proche de 1 et plus elle est considérée comme un bloc « propre ».

Aucune mauvaise surprise ici en raison du label 80 Plus Platinum. L’une de ses contraintes est justement la garantie d’une haute valeur du PFC. Nous sommes cependant en dessous de 0,8 au repos mais ce n’est pas condamnable car avec 1000 Watts sous le capot, notre configuration sans aucune charge a des besoins limités, à peine 55W.

HX1000i (2022), bilan environnemental

Nuisances sonores.

Alimentation HX1000i de Corsair - Nuisances sonores

Alimentation HX1000i de Corsair – Nuisances sonores

Avec un ventilateur capable de se mettre à l’arrêt jusqu’à 500 Watts de charge, cette HX1000i est inaudible quasiment tout le temps. En burn, notre configuration ne dépasse par les 600 Watts ce qui permet au ventilateur de conserver une vitesse très faible. A l’image de la Dark Power 12 1000W, nous avons un bloc silencieux. C’est parfait.

L’application iCUE permet de jouer sur la vitesse du ventilateur, de quoi mesurer ses nuisances sonores à plein régime. Dans cette situation, il turbine à plus de 1800 rpm tandis que nous sonomètre enregistre 58.4 dBA, ce qui est bruyant.

Consommations électriques.

Alimentation HX1000i de Corsair - Consommations électriques

La certification 80 Plus Platinum permet de garantir un haut niveau de rendement (>90%). Nous enregistrons des besoins énergétiques entre 57.3 et 582 Watts, selon le niveau de sollicitation de notre configuration. Le duo Core i9-10900K et RTX 2080 a d’importants besoins en énergie. Nous obtenons un bilan quasiment identique avec la Dark Power 12 1KW certifiée par contre 80 Plus Titanium.

Coût financier et empreinte carbone annuel.

Les consommations au repos et en burn permettent de calculer le coût annuel de fonctionnement de notre plateforme et son empreinte carbone de fonctionnement.

Tarifs EDF au janvier 2022

Tarifs EDF au janvier 2022

Notre base de travail est une utilisation quotidienne de 6 heures par jour, 365 jours par an avec un tarif de 0,1558 € le kWh facturé (tarifs réglementé métropole au 01/01/2021 d’EDF pour une puissance souscrite de 6 kVA).

Indicateur mensuel d’émissions de gaz à effet de serre en 2020-2021 (en g équivalent CO2 par KWh)

Indicateur mensuel d’émissions de gaz à effet de serre en 2020-2021 (en g équivalent CO2 par KWh)

L’indicateur EDF, en gramme d’équivalent CO2 pour la production de 1 kWh, est fixé à 21,6 grammes (période novembre 2020 à novembre 2021). Il est synonyme du taux de rejet de gaz à effet de serre induit par la production de l’électricité consommée.

Les deux alimentations ayant les mêmes bilans énergétiques sont à l’origine des mêmes dépense et empreintes carbone.

Le cout d’exploitation de notre plateforme sur une année se situe entre 19.6€ et 198.6 € pour une empreinte carbone de fonctionnement comprise entre 2.7 et 27.5 kilogrammes d’équivalent CO2.

HX1000i, conclusion.

 

Amazon
Bilan
Performance
Nuisances sonores
Prestation / Prix
Résumé

Si vous êtes à la recherche d’une alimentation à forte puissance, cette HX1000i a de beaux arguments. Avec 1000 Watts sous le capot, elle répond présente tout en proposant un équipement « Premium ». Nous retrouvons un ventilateur de 140 mm silencieux dans nos tests, une gestion 100% modulaire des câbles ou encore une personnalisation au travers de l’application iCUE.

Les plus exigeants peuvent profiter d’un monitoring complet allant d’une surveillance de la stabilité des tensions à un suivi du taux de rendement tout en gardant un œil sur la température et la vitesse de rotation du ventilateur. Si vous souhaitez un contrôle encore plus personnel, Corsair autorise la création de son propre profil de ventilation et de basculer entre les modes single rail et multi-rail Over-Current Protection

Au final, cette HX1000i est une alimentation efficace et bien équipée avec une garantie impressionnante de 10 ans.

Proposée à 228.90 € sur le site Corsair, son tarif est conséquent mais les prestations sont là tandis que sa garantie est de 10 ans, de quoi avoir confiance dans sa mécanique.

4.5

 

3 plusieurs commentaires

  1. Il s’étend sur une gamme existante, la HXi. Comme nous l’avons dit dans l’introduction, contrairement à la famille HX, le HXi peut être connecté au connecteur USB 2.0 de la carte mère.

  2. Salut,
    Il serait intéressant de comparer cette alim Platinium avec les autres certif (cela a été fait avec la platinium de BeQuiet) afin d’avoir une idée plus précise de l’intérêt d’acheter du platinium par rapport à du Gold ou du bronze.
    En tout cas, merci pour le test ; mon choix est fait 😉

  3. Au tarif demandé cette Corsair HX1000i est vraiment très (trop) chère
    pour un mode fanless qui réduit considérablement la durée de vie des
    composants électriques à faible charge (cf. canicule) sans être
    significativement plus silencieuse qu’une be quiet! Pure Power 11 FM
    1000 W à pleine charge.

    https://www.ginjfo.com/dossiers/tests-materiel/composants/alimentations/test-pure-power-11-fm-1000w-1kw-de-bonheur-20220208

    Ceci dit je doute réellement de l’intérêt d’une alimentation ATX 1000 W
    pour un particulier hors équipement de minage de crypto-jetons type
    GeForce RTX 4090.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*