Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Boitier Elysium de Xigmatek : les grands espaces !

Boitier Elysium de Xigmatek : les grands espaces !

Dans son ensemble, il n’y a aucune difficulté particulière pour monter une configuration. L’espace gargantuesque donne la possibilité d’utiliser ses deux mains en même temps.

Boitier Elysium : Mise en place du bloc d'alimentation

L’alimentation repose sur quatre tampons en silicone et se fixe au châssis avec  4 vis. Il est également possible de l’installer sur le haut voire même d’installer deux blocs !.

Boitier Elysium : Mise en place d'une carte mère au format ATX

Notre carte mère au format ATX prend place sans problème, elle se sent même bien seule  😉 . La mise en place de nos disques durs nécessite d’enlever la façade pour retirer une cage à disques durs après avoir enlevé les vis à main et d’éclipser les systèmes sans outil.

Boitier Elysium : Mise en place du disque durBoitier Elysium : Rondelles en caoutchouc pour la fixation d'un disque dur

Chaque disque se fixe avec une visserie spécifique au travers de rondelles en caoutchouc afin de minimiser les vibrations et leur transfert au châssis.

Deux petits soucis se posent à ce niveau.

Boitier Elysium : Fixation d'un disque dur impossible avec la barre

Il est nécessaire d’enlever les barres de renfort au niveau de la colonne avant sans quoi, un des espaces 3,5 pouces de chaque cage est inexploitable. Chaque ventilateur de 120 mm avant est fixé directement sur chaque cage à disques durs.

Boitier Elysium : fixations plastique pour les attaches câbles au niveau des ventilateurs avant

Xigmatek a choisi pour le passage des câbles d’alimentation deux fixations en plastique collées directement sur la tôle. Ce système trouve vite ses limites après quelques manipulations,  les attaches ont tendance à ne plus adhérer. Un système d’ergots métalliques aurait été plus efficace.

Pour le reste, tout est parfait. Les lecteurs optiques profitent des fixations rapides et les cartes filles de vis à main.

Boitier Elysium : Cache baie 5,25 pouces avantBoitier Elysium : Cache baie 5,25 pouces avant

Notons tout de même qu’il faut obligatoirement enlever la façade avant pour détacher les caches baies 5,25 pouces. Pour les adeptes de grosse configuration, des cartes graphiques de 440 maximum sont prises en charge ainsi qu’un ventirad processeur de 155 mm de haut avec la présence du ventilateur latéral de 200 mm et 185 mm sans ce dernier.

Boitier Elysium : Organisation des câblesBoitier Elysium : Organisation des câbles

Enfin, il serait malchanceux de trouver des difficultés dans l’organisation du câblage. Les orifices sont nombreux, disposés aux endroits stratégiques. Nous regrettons tout de même un manque d’attache câbles à l’arrière.

Boitier Elysium : Configuration montée

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 plusieurs commentaires

  1. L’UD6 on dirait du micro ATX dans ce monstre x)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Boitier Antec DP31

Dark Phantom DP31 d’Antec, l’essentiel sous la barre des 60 €

Boitier Antec annonce un nouveau boitier Micro-ATX, le DP31. Il appartient à la série Dark Phantom et propose une touche aRGB originale.

Boitier Mini-ITX Computer–1

Computer-1, un boitier 100% aluminium à construire soi-même

Le Computer–1 est un boitier Mini-ITX atypique. Orange est en aluminium il est proposé sous la forme d’un kit à monter soi-même

Boitier NX420 d’Antec

Antec dévoile le NX420, un boitier gaming au look racé

Antec enrichit sa gamme de boitier NX avec l’annonce du NX420. Au format moyen tour il se positionne sur l’entrée de gamme.