Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Boitier PC-7HX : La sobriété au service de l’efficacité

Boitier PC-7HX : La sobriété au service de l’efficacité

Une fois ses panneaux latéraux retirés, le PC-7HX dévoile une organisation classique basée sur deux ensembles distincts.

Boitier PC-7HX de Lian Li : Espace interne

La première chose qui surprend est la colonne de droite où il semble manquer quelque chose en son centre. Il s’agit bien sûr de la cage à disque dur, un choix pour garantir une parfaite compatibilité avec les cartes graphiques longues. En revanche, ce manque limite le nombre de périphérique 3,5 pouces et 2,5 pouces à un maximum respectif de quatre et deux tandis que trois lecteurs optiques pourront prendre place.

Boitier PC-7HX de Lian Li : Fixations rapides

Par contre, il est étrange  que deux seulement profitent de fixations rapides.

Boitier PC-7HX de Lian Li : Plateau à carte mère

Le plateau à carte mère dispose d’une large ouverture au niveau du socket et de deux orifices pour le passage des câbles. Il n’y a pas de protection en caoutchouc, le constructeur ayant préféré proposer une finition arrondie, réussie en passant.

Boitier PC-7HX de Lian Li : Ventilateur 120 mm arrière

Le refroidissement se compose de deux ventilateurs de 140 mm placés à l’avant et un 120 mm à l’arrière. Tous sont de type 3-pins et s’accompagnent d’un adaptateur Molex. Les huit équerres PCI  sont attachées à l’aide de vis à main tandis qu’un système d’évents assure le passage de l’air au niveau du bloc.

Boitier PC-7HX de Lian Li : Emplacement alimentation

Ce choix est fait pour minimiser le bruit à ce niveau.

Voici les dimensions disponibles pour les principaux composants :

  • Longueur maximale pour la carte graphique : 400 mm
  • Longueur maximale pour l’alimentation : 250 mm
  • Hauteur maximale pour le refroidissement CPU : 170 mm

En conclusion, l’agencement intérieur est bien pensé. Le premier ventilateur avant de 140 mm est en charge de refroidir la carte graphique tandis que le deuxième est dédié aux disques durs.  L’aide au montage se justifie par des fixations rapides pour les unités de stockage (nous verrons ceci dans la partie montage) et les périphériques 5,25 pouces ainsi que des vis à mains pour les équerres PCI. Par contre pourquoi y-a-t-il uniquement deux baies 5,25 pouces équipées de fixations rapides ? Une recherche à l’économie ?

De même, il est dommage que les ventilateurs ne soient pas de type PWM, ce qui permettrait avec les cartes mères d’aujourd’hui de garantir une gestion assez poussée de la ventilation. Enfin bien que nous comprenons le choix d’une seule cage à disque dur, pourquoi ne pas avoir proposé deux cages dont une serait amovible. Le résultat aurait été identique avec, en plus, l’avantage d’avoir plus de baies 3,5 et 2,5 pouces pour les configurations sans carte graphique longue.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Boitier Aorus C300 GLASS de Gigabyte

Aorus C300 GLASS, Gigabyte présente son boîtier gaming pour joueur

Gigabyte annonce un boîtier pour joueur sous sa marque Aorus, l’Aorus C300 ...

H700 PUBG Limited Edition

H700 PUBG de NZXT, review en vidéo

NZXT propose une version limitée de son H700 avec le H700 PUBG. ...

Turing d'Akasa

Turing, du Art Deco monolith et Fanless signé Akasa

Akasa propose avec son boitier Turing de refroidir sans ventilateur une configuration ...