Boitiers

Cosmos C700M de Cooler Master, le test complet

Cooler Master annonce le lancement du Cosmos C700M, un boitier grand format regorgeant de fonctionnalités et positionné sur le haut de gamme.

Son design n’est pas inconnu puisqu’il s’inspire fortement de celui de son grand frère le Cosmos C700P.  Nous avons droit à de petits changements cosmétiques, à l’adoption de l’ARGB, à un haut degré de modularité ou encore d’un bundle disposant d’un câble Rizer,  d’un « cable management » profitant de «  Cable Clips » issus du monde des serveurs et enfin à plusieurs choix pour positionner sa carte graphique.

Sur le papier, ce Cosmos C700M s’annonce haut de gamme mais surtout capable de répondre à quasiment tous les besoins tout en assurant de base le nécessaire pour accueillir, refroidir et rétro-éclairer une configuration PC musclée.

Annoncé à plus de 430 €, les prestations sont-elles à la hauteur ?

Review Overview

Silence
Refroidissement
Prestation / Prix

Une vitrine et un prix

Ce Cosmos C700M est boitier très haut de gamme signé Cooler Master. Véritable vitrine de son catalogue, il regorge de fonctionnalités tandis que son équipement est très complet. RGB, Rhéobus, quatre ventilateurs de 140 mm, câble Riser, support de montage vertical pour la carte graphique, architecture modulable et transformable ou encore verre trempé, aluminium brossé et Métal Mesh sont quelques une de ses caractéristiques. Sa ventilation propose un bilan correct sans toutefois se distinguer. Cooler Master a opté d’avantage pour le silence et nos tests le prouvent. Au final, ce Cosmos C700M profite d’un design très travaillé, d’une robe complexe mariant différentes formes et matériaux et se vante d’une architecture capable de s’adapter aux besoins. Il souffre cependant d'une tarification conséquente, le positionnant sur un marché de niche. Il est annoncé à 439,99 €.

1 2 3 4 5Page suivante

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 commentaires

  1. Comme toujours superbe test. Il est important de préciser que le boitier accepte en façade deux lecteurs optiques format 5.25 , chose de plus en plus rare de nos jours. L’accès ce faisant en inclinant le cache de la façade avant vers le bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page