Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Deep Silence 1 : Un boitier bien armé contre le bruit

Deep Silence 1 : Un boitier bien armé contre le bruit

Nuisances sonores.

Deep Silence 1 : Nuisances sonores

Le Deep Silence 1 est-il silencieux ? La réponse est oui avec 35, 6 dBA en Low et 38 dBa en High. L’ouverture de la cheminée à air a peu d’incidence avec 38,2 dBa.

Par contre, bien qu’un revêtement isolant accompagne les portes avant, la cheminée et les panneaux latéraux, l’étouffement du bruit n’est pas parfait. Entre le mode High avec une configuration fanless (alimentation, ventirad CPU et SSD) et le mode High+conf, les nuisances sonores passent de 36,9 à 38 dBA.  Nous pouvons aussi observer le peu d’incidence d’un passage en middle face à low, ce qui s’explique par une augmentation limitée de la vitesse de rotation des trois ventilateurs.

Voici à présent le bruit en burn du Barracuda XT 2 To. Il est placé tout d’abord dans la cage à disques durs . Nous avons ensuite déporté les cages vers l’arrière afin de vérifier la bonne tenue de l’ensemble avec un disque dur à 7200 trs/mn.

Deep Silence 1 : Nuisances sonores

Nos appréhensions sur le système de fixation se vérifient puisque le bruit passe de 35.6 à 39.7 dbA. Il s’agit exclusivement de l’apparition de vibrations. La seconde colonne est uniquement maintenue pas son attache du bas contrairement à celle accolée à l’avant qui profite aussi d’une fixation avec la première baie 5,25 pouces.

Voici un bilan face à ses concurrents.

Deep Silence 1 : Nuisances sonores face à la concurrence

Le Deep Silence 1 se défend plutôt bien quel que soit le niveau de ventilation. Il se situe en  troisième position à faible ventilation pour une seconde place en soufflerie maximale.

Consommations électriques.

Deep Silence 1 : Besoins énergétiques

Le système de refroidissement repose sur trois ventilateurs dont deux de 120 mm à l’avant et un 140 mm à l’arrière. La demande énergétique reste modérée grâce à une vitesse de rotation contenue. Elle fluctue selon le degré de réglage entre 1 et 3.7 Watts.

Deep Silence 1 : Besoins énergétiques face à la concurrence

Face à ses concurrents, il n’a pas à rougir. Certes, il est en troisième position mais il dispose de trois ventilateurs et non de deux 120 mm comme le Ghost, deux de 140 mm comme le Define R4 ou encore trois de 120 mm pour le Silencio 650.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. Merci et bravo de ce test, excellent et fort complet comme tous ceux que j’ai pu lire ici !!

    Me manque une petite info , pourriez-vous m’éclairer ? Pour ma prochaine config’, je tiens absolument à délaisser les gros ventirads et à passer au watercooling CPU tout intégré, avec un radiateur en 240 idéalement, en 120 à la rigueur .

    Ce genre se solutions s’intégrera t’il facilement dans ce joli boitier ?
    Si oui, avec un système en push-pull soufflant vers l’extérieur (par exemple sous la “cheminée ), ou bien seulement en façade et donc en interne – ce que j’aimerais éviter ?

    Merci si vous pouvez me répondre !

  2. pour info dans le même style j’ai le define R4, très bien et je peux mettre 2 radiateurs 240 dedans (en haut et devant) 😉

  3. Merci de l’info ! Oui, je regarde aussi le Define R4 et le Bitfenix Ghost outre celui-ci…. et j’ai un mal fou à me décider entre les trois, malgré les excellents tests lus ici même ! 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*