Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Define R4 Vs Ghost : Le duel de silence
Define R4

Define R4 Vs Ghost : Le duel de silence

Le montage.

Pour aller à l’essentiel, il ne pose pas de problème sauf pour l’organisation du câblage. Nous avons apprécié un plateau à carte mère prêt à accueillir immédiatement cette dernière sans besoin de mettre en place des entretoises. De même, les équerres PCI se manipulent avec facilité puisque aucune vis n’est utilisée.

Boitier Bitfénix Ghost : Configuration en place

Les disques durs 3,5 pouces prennent place dans des tiroirs ou des œillets en caoutchouc assurant leur isolation du châssis.

Boitier Bitfénix Ghost : Tiroir HDD 2,5 et 3,5 poucesBoitier Bitfénix Ghost : Tiroir HDD 3,5 pouces

Boitier Bitfénix Ghost : Mise en place du disque durBoitier Bitfénix Ghost : Mise en place des disques durs

Il n’y a pas besoin d’outil, tout ce fait à la main de façon rapide. De même, les unités 2,5 pouces ont également leur propre tiroir.

Boitier Bitfénix Ghost : fixations rapides

Enfin le lecteur optique profite d’une fixation rapide.

Au final, le Ghost dispose d’une aide au montage de qualité. Nous avons pour les unités 3,5, 2,5 et 5,25 pouces des fixations sans outil tandis que le plateau à carte mère s’accompagne de plusieurs orifices pour le passage des câbles. Les deux ventilateurs 120 mm, livrés en standard, proposent une connectique 3-Pin mais aucun adaptateur Molex n’est proposé.

Boitier Bitfénix Ghost : Cable Management

Le point noir se situe au niveau de l’organisation du câble à l’arrière du plateau à carte mère. Avec la présence du revêtement anti-bruit Serenitek dur, le panneau latéral est difficile à mettre en place. Nous avons dû utiliser nos deux mains, doigts écartés, pour le glisser, pas simple du tout. Enfin dernier petit détail, le bloc d’alimentation repose sur quatre pieds métalliques. Le bundle comprend des tampons à coller mais leur hauteur est trop importante. Une fois en place le bloc ne peut plus se loger correctement.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. Super duel ! merci

  2. Merci pour ce comparatif ! Je regrette un point, le fait que jamais il n’est question de savoir ce que comment optimiser un point faible d’un boitier, comme ici dans le cas du refroidissement du Bitfenix. Si, comme c’est généralement possible, on remplaçait le 120 mm de façade par un 140 mm, peut-on raisonnablement imaginer de se rapprocher des performances du R4, sans que le bruit n’augmente ? Dans ce cas, l’indication d’un 140 mm particulièrement réussi serait précieuse.

  3. 35db en 5 et 7v ne correspondent pas au bruit généré par les ventilos de boitiers. Il sont plus silencieux que ca. Le 35 Db est soit le bruit de fond de la pièce ou au bruit d’un autre composant.

    • Comme nous l’expliquons dans notre protocole de test, la mesure des nuisances sonores se fait avec une configuration fanless.

      Boitier hors tension et sans aucune source particulière de bruit, la pièce affiche 34,8 dBA. Une fois sous tension avec un paramétrage en 5 Volts nous montons à 35,2 et 35,3 dBA se qui a l’oreille est quasiment imperceptible nous avons des scores très prochain en 7 Volts où le Gost par exemple propose aucune différence.
      Pour votre remarque il faut regarder entre 12V et 12V+Conf où la configuration repasse sous sa configuration d’origine avec HDD+ alimentation et ventirad actifs ceci afin de mettre en évidence les performances d’étouffement du bruit et non du silence de la ventilation.

  4. Merci pour la réponse.
    Mais pour avoir moi même un R4 et effectué des tests en fanless et sans HDD, avec un sonomètre voltcraft SL 100, dans une pièce mesurée entre 32,5 dBA et 33dBA je reste sous les 33,5 dBA en 5V et sous les 34 en 7V à 15 cm du boîtier.

    Je voulais juste signaler qu’il est possible d’obtenir des valeurs plus basses pour ceux qui disposent d’un environnement de travail plus silencieux.

    Ou bien le calibrage de mon sonomètre est à revoir 😉

    • Merci du votre retour,

      Les mesures sonores restent délicates a appréhender :):) et il y a de grande chance pour que le calibrage de votre sonomètre soit correcte.
      Pour information nous utilisons également un Voltcraft SL200 avec un trépied Manfrotto MKC3-H01
      Au final, le plus important c’est la différence entre les deux boitiers car le protocole est le même avec une pollution sonore identique.

  5. Question silence tout est relatif, mais pour un duel de boîtiers silencieux, un fond sonore plus faible aurait sûrement permis de mieux différencier les boîtiers. Il va falloir isoler votre pièce de test :o)
    Chacun regardera les données qui l’intéressent, pour beaucoup c’est le 12V, et votre test est très complet, mais en tant qu’amateur de silence, je suis resté sur ma faim.

    Dans tous les cas, merci également pour les précisions sur les mesures.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*