Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Define R4 Vs Ghost : Le duel de silence
Define R4

Define R4 Vs Ghost : Le duel de silence

L’architecture interne repose sur une organisation similaire au Ghost avec deux parties bien distinctes. Sur la droite, une colonne rassemble les lecteurs optiques et les unités de stockage tandis que l’alimentation et la carte mère s’installent sur celle de gauche.

Define R4 : Architecture

L’aspect visuel est réussi avec l’usage de blanc et de noir. Le plateau à carte mère propose trois larges passe-câbles caoutchoutés (pour le Ghost, l’utilisateur doit les installer) et un important espace de travail au niveau du socket.

Define R4 : Architecture

La finition est de qualité avec des câbles entièrement gainé qu’il s’agit de la connectique avant, du système de gestion de la ventilation ou encore des deux ventilateurs (avant et arrière). Il y a ici une différence très nette face à Ghost.

Il y a deux cages à disque dur. Fractal Design joue la carte de la modularité avec une première cage placée dans la partie inférieure du boîtier solidaire du châssis et une seconde amovible à l’aide de deux vis à mains.

Define R4 : Cages à disque durDefine R4 : Cages à disque dur

Elle peut être enlevée pour bénéficier d’un espace maximum pour une carte graphique, il passe de 293 mm à 430 mm,  ou subir une rotation à 90 °.

Define R4 : Cages à disque dur à 90°

Dans ce cas, le positionnement des disques dans les tiroirs est à inverser. Ce choix offre d’avantage de liberté dans l’optimisation du flux d’air alimenté par le ventilateur 140 mm avant. Cependant, il s’accompagne d’un petit désagrément avec la connexion des câbles SATA qui peuvent être très près de la carte graphique.

Au total, huit emplacements 3,5 ou 2,5 pouces sont de la partie et, petite surprise, deux emplacements supplémentaires 2,5 pouces sont proposés à l’arrière du plateau à carte mère. Ils ont l’avantage de concentrer le câblage du côté non visible mais ne sont tout de même pas parfait car la fixation réclame que la carte mère ne soit pas en place. Il faut donc prévoir dès le début leur installation, ce qui n’est pas évident. L’achat d’un SSD peut se faire par la suite et il faudra dans ce cas passer un peu de temps.

Define R4 : Equerres blanchesDefine R4 : Ventilateur 140 mm arrière

Les 7 +1 slots d’extension s’accompagnent d’équerres blanches fixées par des vis à main. Ils sont surmontés par un ventilateur de 140 mm.

Define R4 : Panneau latéralDefine R4 : Panneau latéral

Les deux panneaux latéraux proposent une doublure en matière bitumée dont les promesses sont d’absorber les vibrations et de contenir les nuisances sonores. Nous remarquons que toutes les ouvertures dédiées à l’ajout de ventilateur supplémentaire sont calfeutrées par un élément en mousse facilement démontable.

Le refroidissement repose sur deux ventilateurs de 140 mm placés à l’avant et à l’arrière. Ils sont annoncés avec une vitesse de rotation maximale de 1000 rpm et peuvent être complétés par cinq autres ventilateurs de 120/140 mm selon les besoins. Comme nous le soulignions dans la présentation externe, une gestion du ventilateur est proposée. Elle permet de paramétrer trois tensions 5,7 et 12 Volts. En revanche, il est dommage qu’elle ne prenne en charge que trois ventilateurs sachant qu’un maximum de 7 unités peuvent être installées.

Bilan.

Le Define R4 et le Ghost reposent sur l’utilisation de deux ventilateurs (avant et arrière) en 140 mm pour le premier contre du 120 mm pour le second.  L’architecture interne se base sur une même organisation avec une colonne sur la gauche rassemblant les lecteurs optiques et les unités de stockage. Le Ghost offre la particularité de posséder des tiroirs en 2,5 pouces tandis que le R4 propose une compatibilité 3,5 et 2,5 pouces. Deux emplacements 2,5 pouces sont tout de même prévus à l’arrière de la carte mère mais leur utilisation réclame un démontage de cette dernière si le disque ou le SSD est acheté par la suite. Sur la question de la finition, le R4 est clairement un cran au-dessus avec une belle peinture blanche des tiroirs en métal et non en plastique, une belle peinture blanche ou encore un ensemble de câble entièrement gainé et des passe-câbles caoutchoutés d’origine.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. Super duel ! merci

  2. Merci pour ce comparatif ! Je regrette un point, le fait que jamais il n’est question de savoir ce que comment optimiser un point faible d’un boitier, comme ici dans le cas du refroidissement du Bitfenix. Si, comme c’est généralement possible, on remplaçait le 120 mm de façade par un 140 mm, peut-on raisonnablement imaginer de se rapprocher des performances du R4, sans que le bruit n’augmente ? Dans ce cas, l’indication d’un 140 mm particulièrement réussi serait précieuse.

  3. 35db en 5 et 7v ne correspondent pas au bruit généré par les ventilos de boitiers. Il sont plus silencieux que ca. Le 35 Db est soit le bruit de fond de la pièce ou au bruit d’un autre composant.

    • Comme nous l’expliquons dans notre protocole de test, la mesure des nuisances sonores se fait avec une configuration fanless.

      Boitier hors tension et sans aucune source particulière de bruit, la pièce affiche 34,8 dBA. Une fois sous tension avec un paramétrage en 5 Volts nous montons à 35,2 et 35,3 dBA se qui a l’oreille est quasiment imperceptible nous avons des scores très prochain en 7 Volts où le Gost par exemple propose aucune différence.
      Pour votre remarque il faut regarder entre 12V et 12V+Conf où la configuration repasse sous sa configuration d’origine avec HDD+ alimentation et ventirad actifs ceci afin de mettre en évidence les performances d’étouffement du bruit et non du silence de la ventilation.

  4. Merci pour la réponse.
    Mais pour avoir moi même un R4 et effectué des tests en fanless et sans HDD, avec un sonomètre voltcraft SL 100, dans une pièce mesurée entre 32,5 dBA et 33dBA je reste sous les 33,5 dBA en 5V et sous les 34 en 7V à 15 cm du boîtier.

    Je voulais juste signaler qu’il est possible d’obtenir des valeurs plus basses pour ceux qui disposent d’un environnement de travail plus silencieux.

    Ou bien le calibrage de mon sonomètre est à revoir 😉

    • Merci du votre retour,

      Les mesures sonores restent délicates a appréhender :):) et il y a de grande chance pour que le calibrage de votre sonomètre soit correcte.
      Pour information nous utilisons également un Voltcraft SL200 avec un trépied Manfrotto MKC3-H01
      Au final, le plus important c’est la différence entre les deux boitiers car le protocole est le même avec une pollution sonore identique.

  5. Question silence tout est relatif, mais pour un duel de boîtiers silencieux, un fond sonore plus faible aurait sûrement permis de mieux différencier les boîtiers. Il va falloir isoler votre pièce de test :o)
    Chacun regardera les données qui l’intéressent, pour beaucoup c’est le 12V, et votre test est très complet, mais en tant qu’amateur de silence, je suis resté sur ma faim.

    Dans tous les cas, merci également pour les précisions sur les mesures.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*