Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Hoplite : Le boitier haut de gamme d’Enermax

Hoplite : Le boitier haut de gamme d’Enermax

L’espace interne se révèle généreux.

Hoplite : Espace interne

Hoplite : espace interne

La plaque à carte mère possède de larges ouvertures pour le montage d’un ventirad CPU tierce et le passage des câbles. Cette configuration permet d’organiser soigneusement le montage et limiter un rangement pêle-mêle.

Hoplite : Fixations des lecteurs optiques

Les unités optiques prennent place sur le haut avec un montage sans outil tandis que quatre unités de stockage 3,5 pouces et 2 unités 2,5 pouces s’installent dans une cage protégée par un porte.

Hoplite : Cage à disque dur

Hoplite : Cage à disque dur

Elle est fixée avec une vis à main. Son utilité est double puisqu’elle permet de bloquer les disques et donc d’éviter l’usage de vis. Elle participe également à améliorer le refroidissement en contenant le flux d’air du ventilateur avant.

Le système Hot-Sawp du bas nécessite quelques branchements sur une petite carte électronique.

Hoplite : Coonectiques internes du système Hot-Swap

Les disques s’installent par l’extérieur.  Terminons cette partie avec le positionnement du bloc d’alimentation. Il bénéfice d’une grille d’aération mais ne dispose pas de tampon amortisseur. Le bloc est donc en contact avec le châssis.

Bilan : Au final le Hoplite est un boitier très bien fini avec des protections sur toutes les ouvertures pour éviter d’endommager les câbles. Enermax  apporte une attention particulière sur le montage avec deux solutions sans outils pour les disques durs internes et les unités optiques.
L’espace est généreux et le refroidissement de base se compose de deux ventilateurs de 120 mm dont un Vega à l’avant que ravira les plus geek d’entre nous. Pour une configuration de gamer, il répond aux attentes puisqu’une carte graphique de 315 mm peut pendre place. Le dock hot-swap du haut rend de grands services et les deux racks du bas sont idéals avec un système RAID 1. En effet, si un des disques tombent en panne, une minute seulement est nécessaire pour son remplacement.

Nous avons cependant quelques regrets, à commencer par la fixation des HDD internes. Il ne semble qu’aucune précaution ne soit présente pour minimiser les vibrations. Bien que le système d’attache utilise des arches souples en plastique, cela n’inspire pas confiance aux regards de la finesse d’épaisseur de la cage. Les nuisances sonores risquent de se faire entendre. Nous verrons cela dans la partie test. Il est également bien dommage que les équerres PCI ne soient pas extractibles. En effet, une fois enlevée il n’est pas possible de le remettre. Ceci est étonnant surtout pour un boitier gamer.

Hoplite : Principales caractéristiques techniques

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*