Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Hoplite : Le boitier haut de gamme d’Enermax

Hoplite : Le boitier haut de gamme d’Enermax

Avec un espace large et aéré, le montage n’est pas particulièrement difficile. La carte mère se fixe aisément et les ouvertures du plateau facilitent l’organisation des câbles, même après le montage des composants, ce qui est à souligner.

Hoplite : Montage de la carte mère

Les unités des stockages prennent place dans le tiroir à disque dur. Il faut au préalable ouvrir la porte en enlevant la vis à main. Le disque s’enfile dans son logement jusqu’à la butée. Il n’a y rien d’autre à faire, juste remettre en place la porte.

Hoplite : Montage des disques durs dans la cage à disque dur

Pour les racks Hot Swap, la procédure est différente puisque des tiroirs extractibles « dévérouillables » par l’avant sont utilisés.

hot swap drive bay

Le disque se fixe à l’aide de quatre vis cruciformes sans aucune rondelle en caoutchouc…

Hoplite : Hot-SwapHoplite : Hot-Swap

Une petite carte électronique assure l’alimentation des disques et de deux ventilateurs 3-pins dont le 120 mm Vegas. Elle réclame une connexion Molex et le branchement de deux câbles SATA.

Hoplite : Hot-Swap connectiques internes

Le ventilateur 120 mm arrière se branche également avec un Molex. Il fonctionne donc à plein régime tout le temps. Espérons que le silence sera toujours de mise. Il ne reste plus qu’à positionner le bloc d’alimentation en bas du boitier. La fixation se fait par quatre vis cruciformes par l’extérieur du boitier. Il repose directement sur le châssis.

Le lecteur optique s’installe dans son logement 5,25 et Enermax propose de grosses vis à main pour aider à sa fixation. C’est rapide et efficace mais disponible que sur un côté du boitier.

Le rangement des câbles tire profit des nombreuses ouvertures et des attaches à l’arrière du plateau à carte mère.

Hoplite : Fixation des câbles à l'arrière du boitier

Hoplite : Configuration montée

Pour connecter l’ USB 3.0 de la face avant, il faut passer deux câbles USB Bleu par l’arrière du boitier afin de la connecter aux ports USB 3.0 de la carte mère.

Seule la mise en place de la carte graphique n’est pas plaisante puisqu’il faut « casser » les caches des équerres PCI à l’arrière. Cette solution n’est pas agréable car elle peut provoquer une déformation des tiges PCI du châssis si nous ne procédons pas avec délicatesse. De plus, le moindre changement dans l’ordre des cartes provoquera des trous à l’arrière puisqu’il n’est pas possible de les remettre.

Nous vous conseillons de vous aider d’un tournevis pour faire cette manipulation et surtout de bien veiller à ne pas endommager la carte mère.

Au final, le montage d’une configuration dans du Hoplite est une réussite sauf pour les cartes d’extensions avec les caches des équerres PCI à retirer à la main. Dans cette gamme de prix, Enermax fait ici un très mauvais choix.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*