Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Silencio 550 : Un PC enfin silencieux ?

Silencio 550 : Un PC enfin silencieux ?

Nous n’avons pas rencontré de difficultés majeures pour le montage de notre configuration.

Le bloc d’alimentation repose sur quatre patins en caoutchouc. Le bundle contient également deux joints à installer entre le bloc et le châssis pour minimiser le transfert des vibrations.

Boitier Silencio 550 de Cooler Master : Joints pour le bloc d'alimentation

Les disques durs 3,5 pouces utilisent deux rails avec picot en acier et joint pour se fixer.

Boitier Silencio 550 de Cooler Master : Rails à disque dur

Aucun tournevis n’est nécessaire pour cette étape tout comme d’ailleurs celle vouée au lecteur optique qui profite d’un levier de fixation. Il faut juste au préalable retirer le cache baie correspondant. Par contre, pour une unité 2,5 pouces il est indispensable d’utiliser quatre vis cruciformes.

Boitier Silencio 550 de Cooler Master : Unité 2,5 pouces

Nous avons apprécié la présence d’orifice au niveau de la première cage à disque dur mais leur largeur est bien trop petite, ce qui rend fastidieux la mise en place lorsque le câble d’alimentation marie SATA et Molex.

Boitier Silencio 550 : Orifices au niveau de la cage à disque dur

Pour le reste, le câble management arrière souffre à nos yeux d’un manque de fixation afin d’éviter les « gros paquets » de câbles.

Boitier Silencio 550 : Câbles à ranger

Ils poseront inévitablement des difficultés lors de la remise en place du panneau latéral. Il faut donc organiser le rangement en prévoyant de répartir au maximum les câbles de telle sorte que les superpositions ne soient pas trop hautes.

Boitier Silencio 550 : Câbles organisés

Nous regrettons que Cooler Master n’est pas prévu un système pour le passage du câble USB 3.0. Nous utilisons du coup une des passe-cloisons dédiée à un système de Watercooling.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

12 plusieurs commentaires

  1. Nickel, le comparatif qu’il me fallait car je pense me prendre un H2 !! Et du coup, je reste sur un H2.
    Merci pour ce test parfait !

  2. On peut l’utiliser avec un Rhéobus ou c’est trop juste avec la porte (j’ai un zalman MFC-1 avec les potentiomètres) !
    Y’a plus de place sur le H2 ??

    • Bonjour,

      Avec un Rhéobus, la porte risque de poser problème. De plus, les deux 120 mm tournent lentement en 12 Volts, travailler avec des tensions plus faibles n’est pas conseillé, comme le montre notre test ou alors il faut les changer pour des modèles plus rapides.

  3. Il est beau, mais cela me semble être un clone (au niveau layout) du Cosmos 1000 que je possède et qui est arrangé quasiment exactement de la même façon. Le Cosmos 1000 est plus cher ceci dit. 80 EUR c’est tout bon comme budget. Enfin pour moi le seul avantage serait l’USB3.0

  4. Bonjour,

    Quelle était la température ambiante de la pièce quand vous avez effectué vos relevés de températures ? (je ne la vois pas)

    SVP, Merci.


  5. Le cache anti poussière sous l’alimentation fait un bruit extremement desagreable.
    Il manquait une petite piece de metal sur un tiroir 3.5 pouce pour hdd

    ++
    Le reste…

  6. bonjour,

    Suite à votre test (et à d’autres 🙂 ), j’ai acheté ce boitier.

    Le seul point négatif est le bruit généré par l’alimentation et l’ouverture dédiée sous le boitier.
    Ouverture sous le boitier + le filtre = on entend bien l’alim fonctionner ! Pourtant j’ai une real power 620 que je n’entendais pas dans mon ancien boitier où l’alim était en haut (et donc sans ouverture dédiée).

    Les ventilos fournis par CM font un bruit sourd tres audibles (je les ai branchés direct sur la CM). Sur votre test, j’ai vu que vous les aviez branchés en molex, je vais essayer voir si c’est mieux !

    Il vaut mieux les brancher où d’après vous, molex ou CM ?

    Merci en tout cas pour ce test très bien fait !

    • Pour le montage en effet nous passons par des Molex afin d’avoir du +12 Volts.
      Par contre pour les tests, nous poussons par un “monitoring” afin d’adapter la tension. Un branchement en Molex ne permet aucune adaptation, la vitesse est au maximum

  7. Bonjour,

    Très bon test! C’est super explicite et intéressant!

    Je voulais savoir: Je me suis commandé une config pc, avec un ventirad, et je me demandais si ce dernier serait vraiment apte à éliminer l’éventuel excès de chaleur qui se situe au niveau du processeur :/

    Sinon, avez-vous des guides de montage ou autre qui permettrait à un noob comme moi de monter son premeir pc?

    Merci!

  8. Merci beaucoup 🙂 J’espère que j’y parviendrais sans abimer mon matériel :p

    Encore bravo et merci pour le test 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Boitier NX420 d’Antec

Antec dévoile le NX420, un boitier gaming au look racé

Antec enrichit sa gamme de boitier NX avec l’annonce du NX420. Au format moyen tour il se positionne sur l’entrée de gamme.

Boitier orienté silence SATA Q1 de SilverStone

Boitier SETA Q1 de Silverstone, de l’innovation pour lutter contre le bruit

SilverStone vient d’annoncer le SETA Q1, un boîtier ATX haut de gamme au format Moyen Tour. Il vise les utilisateurs en quête de silence.

Divider 200 TG Air Black

Thermaltake dévoile de nouveaux boitiers Micro-ATX, les Divider 200 TG Air et TG

Thermaltake dévoile les Divider 200 TG Air et TG. Ce boitiers Micro-ATX s'arment de ventilateurs imposants. Explications.