Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Silencio 550 : Un PC enfin silencieux ?

Silencio 550 : Un PC enfin silencieux ?

Voici les températures de différents composants de notre configuration suivant la tension appliquée aux deux ventilateurs de 120 mm et la charge du PC.

Silencio 550 : Températures en idle

Nous constatons que l’accélération de la vitesse de rotation des ventilateurs est bénéfique à tous les sous-systèmes de notre configuration. Processeur, carte graphique ou encore disque dur et carte mère voient leurs températures chuter. Ceci souligne une bonne organisation du flux d’air par le boitier. Elle est efficace puisque même le processeur qui, pour rappel, est déjà refroidi par un ventirad (paramétré en 9 volts) perd plus de 3 °C.

Silencio 550 : Températures en burn

En burn, nous avons un profil de refroidissement identique avec des baisses de températures conséquentes. Le CPU perd 20 °C contre 14 °C pour le chipset, 5 °C pour le disque dur ou encore 23 °C pour le GPU. Le Silencio 550 n’est pas équipé d’une gestion de sa ventilation. Ses deux ventilateurs fonctionnent par défaut en 12 Volts avec leur adaptateur Molex. En 5 et 7 volts, le refroidissement ne se montre pas assez performant pour refroidir correctement notre configuration.

Regardons à présent les résultats face au H2 de NZXT, équipé de la même configuration avec une ventilation également en 12 volts.

Silencio 550 VS H2 de NZXT : Températures en idle

Le H2 de NZXT se montre plus performant que ce soit au repos ou en burn. Les différences sont parfois assez conséquentes puisque notre GPU enregistre un écart de  10°C. Il ne faut cependant pas conclure tout de suite car comme nous allons le voir, ces deux boitiers ne présentent pas  les même caractéristiques au niveau de la ventilation. La vitesse de rotation est très basse chez Cooler Master, ce qui impacte très positivement sur les nuisances sonores et les consommations électriques.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

12 plusieurs commentaires

  1. Nickel, le comparatif qu’il me fallait car je pense me prendre un H2 !! Et du coup, je reste sur un H2.
    Merci pour ce test parfait !

  2. On peut l’utiliser avec un Rhéobus ou c’est trop juste avec la porte (j’ai un zalman MFC-1 avec les potentiomètres) !
    Y’a plus de place sur le H2 ??

    • Bonjour,

      Avec un Rhéobus, la porte risque de poser problème. De plus, les deux 120 mm tournent lentement en 12 Volts, travailler avec des tensions plus faibles n’est pas conseillé, comme le montre notre test ou alors il faut les changer pour des modèles plus rapides.

  3. Il est beau, mais cela me semble être un clone (au niveau layout) du Cosmos 1000 que je possède et qui est arrangé quasiment exactement de la même façon. Le Cosmos 1000 est plus cher ceci dit. 80 EUR c’est tout bon comme budget. Enfin pour moi le seul avantage serait l’USB3.0

  4. Bonjour,

    Quelle était la température ambiante de la pièce quand vous avez effectué vos relevés de températures ? (je ne la vois pas)

    SVP, Merci.


  5. Le cache anti poussière sous l’alimentation fait un bruit extremement desagreable.
    Il manquait une petite piece de metal sur un tiroir 3.5 pouce pour hdd

    ++
    Le reste…

  6. bonjour,

    Suite à votre test (et à d’autres 🙂 ), j’ai acheté ce boitier.

    Le seul point négatif est le bruit généré par l’alimentation et l’ouverture dédiée sous le boitier.
    Ouverture sous le boitier + le filtre = on entend bien l’alim fonctionner ! Pourtant j’ai une real power 620 que je n’entendais pas dans mon ancien boitier où l’alim était en haut (et donc sans ouverture dédiée).

    Les ventilos fournis par CM font un bruit sourd tres audibles (je les ai branchés direct sur la CM). Sur votre test, j’ai vu que vous les aviez branchés en molex, je vais essayer voir si c’est mieux !

    Il vaut mieux les brancher où d’après vous, molex ou CM ?

    Merci en tout cas pour ce test très bien fait !

    • Pour le montage en effet nous passons par des Molex afin d’avoir du +12 Volts.
      Par contre pour les tests, nous poussons par un “monitoring” afin d’adapter la tension. Un branchement en Molex ne permet aucune adaptation, la vitesse est au maximum

  7. Bonjour,

    Très bon test! C’est super explicite et intéressant!

    Je voulais savoir: Je me suis commandé une config pc, avec un ventirad, et je me demandais si ce dernier serait vraiment apte à éliminer l’éventuel excès de chaleur qui se situe au niveau du processeur :/

    Sinon, avez-vous des guides de montage ou autre qui permettrait à un noob comme moi de monter son premeir pc?

    Merci!

  8. Merci beaucoup 🙂 J’espère que j’y parviendrais sans abimer mon matériel :p

    Encore bravo et merci pour le test 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Boitier NX420 d’Antec

Antec dévoile le NX420, un boitier gaming au look racé

Antec enrichit sa gamme de boitier NX avec l’annonce du NX420. Au format moyen tour il se positionne sur l’entrée de gamme.

Boitier orienté silence SATA Q1 de SilverStone

Boitier SETA Q1 de Silverstone, de l’innovation pour lutter contre le bruit

SilverStone vient d’annoncer le SETA Q1, un boîtier ATX haut de gamme au format Moyen Tour. Il vise les utilisateurs en quête de silence.

Divider 200 TG Air Black

Thermaltake dévoile de nouveaux boitiers Micro-ATX, les Divider 200 TG Air et TG

Thermaltake dévoile les Divider 200 TG Air et TG. Ce boitiers Micro-ATX s'arment de ventilateurs imposants. Explications.