Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Silencio S600 de Cooler Master, le test complet
Silencio S600 de Cooler Master
Silencio S600 de Cooler Master

Silencio S600 de Cooler Master, le test complet

Silencio S600, les présentations

Ce Silencio S600 porte un nom assez explicite. Nous avons affaire à un boitier moyen tour orienté silence. Signé Cooler Master, il appartient à une famille connue depuis plusieurs années maintenant. Notre dernier test de cette gamme a été publié le 9 mai 2014 avec un dossier consacré au Silencio 652S.

Silencio S600 de Cooler Master

Pour revenir au Silencio S600, nous retrouvons une robe externe sobre et minimaliste. Elle repose sur du noir généralisé et une porte avant montée sur charnière.

Silencio S600 de Cooler Master

Elle libère l’accès à un emplacement 5,25 pouces et un large filtre. Elle profite en interne d’un revêtement anti-bruit. L’ensemble se montre discret tout en mettant en avant des éléments flatteurs comme une finition piano en latéral de la face avant et des pieds style HIFI.

Silencio S600 de Cooler Master

L’ensemble affiche des dimensions de 478 x 209 x 470,5 mm pour un poids brut de 9.9 kilogrammes.

Silencio S600 de Cooler Master

Le châssis est en acier tout comme les deux panneaux latéraux et la porte avant. La version avec fenêtre propose en plus du verre trempé.

Silencio S600 de Cooler Master

Dans les deux cas, le panneau latéral n’occupe pas toute la surface puisqu’il se positionne uniquement au niveau de l’espace principal de l’architecture compartimentée.

Ce boitier offre un volume de 44.8 litres pour accueillir une configuration ATX, Micro-ATX et Mini-ITX. Bien que relativement compact pour prendre place aux côtés d’un écran, sa connectique est positionnée sur le haut.

Silencio S600 de Cooler Master

Elle comprend deux ports USB 3.0, un Jack Audio Micro/Casque et un lecteur de carte SD/MMC. Ce choix n’est pas des plus pertinents si le boitier est utilisé sur un bureau car l’accès au lecteur de cartes SD demande de se lever.

Silencio S600 de Cooler Master

L’arrière laisse deviner une architecture moderne avec un bloc d’alimentation positionné sur le bas. Le ventilateur arrière est monté sur rail afin d’avoir un peu de liberté sur sa position. L’objectif est de pouvoir l’ajuster au mieux face au ventirad processeur. A tout ceci s’ajoutent sept slots d’extension, tous équipés d’équerres PCI perforées.

Les deux panneaux latéraux (acier ou verre trempé) sont solidaires du châssis par des vis à main. Ils dévoilent une organisation interne autour de deux chambres distinctes.

Silencio S600 de Cooler Master

L’espace principal accueille la carte mère. Nous retrouvons aucun élément à l’avant pouvant empêcher l’air de circuler. La carte graphique profite de 398 mm contre 167 mm pour la hauteur du ventirad (166 mm si panneau en verre trempé).

Silencio S600 de Cooler Master

Le revêtement insonorisant est présent au niveau de la porte avant externe, deux panneaux latéraux (un si panneau en verre trempé) et le cache filtre du dessus.

Silencio S600 de Cooler Master

Ce dernier peut être remplacé par un filtre « Metal Mesh » magnétique en cas de besoin. Il est livré en bundle.

Silencio S600 de Cooler Master

Il est néanmoins dommage que le compartiment de l’alimentation et de la cage HDD ne soit pas concerné par cette finition anti-bruit du côté carte mère.

Silencio S600 de Cooler Master

Du côté du stockage, il y a plusieurs possibilités avec au maximum, un lecteur optique 5,25 pouces, quatre disques durs 3 5 pouces et cinq unités 2,5 pouces.

De base, le refroidissement est assuré par deux ventilateurs PWM de 120 mm, des FP120. Certifiés IP6X (protection contre la poussière), ils turbinent entre 800 et 1400 rpm.

Silencio S600 de Cooler Master

Le premier est positionné à l’avant en aspiration pour apporter de l’air frais à la configuration.

Silencio S600 de Cooler Master

Le second à l’arrière est en position d’extraction pour évacuer l’air chaud. Dans les deux cas, ils sont fixes au châssis avec des joints afin de limiter le transfert de vibrations et l’effet “caisse de résonance”.

Le bundle comprend un câble en Y pour unifier leur alimentation à partir d’une unique source PWM. Il est possible de faire évoluer ce schéma de ventilation. Le boitier prend en charge quatre 120 ou 140 mm sur le dessus et à l’avant contre un 120 mm à l’arrière. Du Watercooling est également supporté avec de l’espace pour des radiateurs de 120/140/240 et 280 à l’avant et du 120 ou 240 mm sur le dessus. Cependant, pour du 240 mm, il faut se passer de l’emplacement 5,25 pouces.

Silencio S600 de Cooler Master

Le boitier est entièrement filtré. Le filtre du bas au niveau du bloc d’alimentation est des plus basiques. Il faut pencher le boitier pour le nettoyer. Le filtre avant et la version Metal Mesh magnétique du haut sont plus simples et pratiques.

Silencio S600

Général
MatériauxAcier, (verre trempé), plastique, revêtement anti-bruit
Dimensions478 x 209 x 470.5mm
Hub RGBNon
RGB SyncNon
Bande LEDNon
Ventilateur LEDNon
Possibilité du boitier
Avant2 x 120/140 mm, radiateur jusqu’à 280
haut2 x 120/ 140 mm, radiateur 240
Arrière1 x 120 mm, radiateur de 120
Equipement
Stockage5 x 2,5″ –  4 x 3.5″ – 1 x 5.25 ″
Slots d’extension7
Connectique2x USB 3.0, HD Audio, Lecteur de carte SD
Ventilation3 x120 mm FP120 PWM (800 – 1400 RPM)
FiltresOui
Compatibilité
Carte graphique (longueur)398 mm max
Ventirad (hauteur)167 mm (166 mm avec verre trempé)
Format carte mèreATX, micro ATX, mini ITX
Cooler Master propose un retour aux sources avec l’annonce du Silencio S600.  En recul face à la vague du RGB, ce boitier moyen tour s’attaque au bruit avec la promesse de silence. Son châssis combine plusieurs solutions pour minimiser les nuisances sonores. Nous retrouvons un revêtement interne insonorisant, un cadre léger et plusieurs astuces contre les vibrations. Si le design externe est sobre, en s’appuyant sur certains codes de la famille Silencio comme la présence d’un lecteur de cartes SD, l’architecture interne évolue. Elle s’adapte pour répondre aux besoins et standards d’aujourd’hui que nous parlions de gaming ou de Watercooling.…

Passage en revue

Refroidissement
Silence
Prestation / Prix

Du silence

Résumé : Ce Silencio S600 est un boitier orienté silence. Disponible à 89,90 € en version Full acier et à 99,90 € avec un panneau en verre trempé, il se vante d’un équipement solide comprenant par exemple un lecteur de cartes SD, deux ventilateurs 120 mm PWM et deux coiffes supérieures différentes. A l’usage, sa ventilation est silencieuse même à plein régime tandis que son revêtement interne isolant permet d’abaisser de manière notable le bruit de notre configuration. Enfin sur la question du refroidissement, l’essentiel est là pour des besoins classiques. Aux regards de son tarif, il se positionne avec de beaux arguments. Il dommage que Cooler Master n’est pas décidé de passer à des ventilateurs de 140 mm.

Note de l'utilisateur 3.2 ( 10 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. j’aimerais changer de boîtier pour un silencieux j’hésite entre celui-ci et le PHANTEK silencio p400s.
    Quelle est le plus silencieux pour vous ?

  2. Bonjour,
    Je viens d’acheter ce boitier, et je souhaite ajouter au moins un ventilateur comme vous le préconisez.
    Où dois-je ajouter le ventilateur supplémentaire en priorité ? En façade ? Sur le haut ? Derrière ?
    Merci

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ventilateur ToughFan 12 de Thermaltake

ToughFan 12 de Thermaltake, le test complet

Thermaltake dispose de plusieurs gammes de ventilateurs dont les ToughFan 12. Il ...

Boitier iCUE 4000X RGB

iCUE 4000X RGB de Corsair, le test complet

L’iCUE 4000X RGB est un boîtier ATX moyen-tour signé Corsair. Équipé de ...

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

iCUE H115i Elite Capellix, le test complet

Corsair continue de faire évoluer son offre en Watercoling AIO avec l’annonce ...