Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Test 7000D AIRFLOW de Corsair
7000D Airflow de Corsair

Test 7000D AIRFLOW de Corsair

Le 7000D Airflow de Corsair est un imposant boitier tour visant les configurations haut de gamme. Il se positionne comme une version « grand format » du 5000D Airflow que nous avons testé il y a quelques semaines.

Nous retrouvons un style connu axé sur la circulation de l’air. Le focus est l’espace afin d’avoir un environnement capable de répondre aux besoins des constructions ambitieuses. Sa robe s’appuie sur un large panneau en verre trempé, une face avant et une coiffe en acier, des ouvertures triangulaires et filtrées, une gestion des câbles évoluées ou encore une double porte latérale. A cela s’ajoutent 12 emplacements pour ventilateurs et de l’espace pour loger jusqu’à trois radiateurs de 360 en simultané.

7000D Airflow de Corsair

Nous vous proposons un test complet de ce 7000D Airflow avec une configuration légèrement modifiée face à notre protocole standard. Nous l’avons équipé d’un Watercooling AIO de 420. Le refroidissement et le silence sont-ils de la partie, l’espace est-il généreux et bien pensé ? Ses prestations sont-elles à la hauteur de son tarif conseillé de 259.90 € ?

7000D Airflow, présentation

7000D Airflow de Corsair

Corsair propose avec ce 7000D Airflow un imposant boitier tour. Le positionnement est haut de gamme avec une architecture compartimentée et généreuse. L’objectif est de proposer de la modularité, de l’équipement et une vaste compatibilité pour accueillir des configurations complexes et imposantes.

7000D Airflow de Corsair

Nous retrouvons par exemple une gestion avancée des câbles avec des guides câbles (RapidRoute), une double porte à charnière et 30 mm d’espace à l’arrière du plateau à carte mère.

7000D Airflow de Corsair

L’équipement comprend un panneau en verre trempé, trois ventilateurs PWM de 140 mm, un HUB PWM et un généreux potentiel de refroidissement capable d’accueillir au maximum trois radiateurs de 360 ​​mm simultanément.  Le châssis est en acier tout comme la face avant et la coiffe.

7000D Airflow de Corsair

Dans les deux cas, nous avons des panneaux amovibles perforés de multiples ouvertures triangulaires afin de faciliter le passage de l’air.

7000D Airflow de Corsair

Ce boitier se présente avec des dimensions de 550 x 248 x 600 mm. Il demande de la place surtout si vous envisagez de l’utiliser sur un bureau. Sa robe se compose d’acier, de verre trempé et d’une petite touche de plastique.

7000D Airflow de Corsair

Son panneau en verre trempé permet d’exposer une configuration et de profiter du RGB mais sa teinte foncée atténue l’éclairage. Elle permet en contrepartie de renforcer son aspect sport et racé.

Comme nous l’avons indiqué, l’avant et le haut s’accompagnent de deux panneaux amovibles en acier .  Il suffit de le tirer doucement vers soi afin d’avoir accès aux filtres. Ils occupent toute la hauteur et toute la profondeur du boitier.

7000D Airflow de Corsair

De manière plus générale, toutes les ouvertures sont protégées de la poussière.

7000D Airflow de Corsair

Un troisième filtre magnétique est placé en latéral tandis que le bloc d’alimentation profite d’une solution amovible par le coté.

7000D Airflow de Corsair
Nous retrouvons le même niveau de finition que sur le 5000D Airflow. Il n’y a rien à redire puisque chaque petit détail a son importance.

7000D Airflow de Corsair

Cela va de petites inscriptions en latéral sur certaines pièces à des ports USB jaunes. C’est simple et efficace pour positionner le boitier sur le segment de la sportivité.

L’ensemble offre un rendu sobre et minimaliste. L’avant dispose sur les côtés d’espaces pour améliorer le travail des deux ventilateurs. La même approche est proposée sur le haut où nous retrouvons également toute la connectique.

7000D Airflow de Corsair

Elle est généreuse avec quatre ports USB 3.0, un port USB 3.1 Type-C, des classiques Jacks audio et des boutons Power et Reset.

L’arrière s’équipe de 12 slots d’extension équipés d’équerres PCI dont trois sont positionnées à la verticale afin d’installer une carte graphique dans la même orientation. Le câble PCI-e X16 Riser n’est cependant pas proposé en bundle.

7000D Airflow de Corsair

A noter qu’un adaptateur en bundle permet d’augmenter le nombre de slots d’extension à la verticale.

La grille de protection du haut cache un ventilateur de 140 mm monté sur des rails si bien que sa position peut s’ajuster de quelques centimètres.

7000D Airflow de Corsair

En interne, nous retrouvons deux compartiments. La chambre principale accueille une carte mère au format E-ATX, ATX, Micro-ATX ou Mini-ITX. L’espace ne manque pas avec une structure laissant l’air circuler.

Rien n’est présent à l’avant ce qui permet à deux ventilateurs PWM de 140 mm de s’exprimer. Ces solutions AirGuide ont la mission d’apporter de l’air frais tandis que le troisième ventilateur de 140 mm positionné à l’arrière travaille à extraire l’air chaud vers l’extérieur.

7000D Airflow de Corsair

Sur cette question de la ventilation, le boitier est capable d’accueillir au total 12 ventilateurs de 120 mm ou 7 unités de 140 mm.

Il prend aussi en charge trois radiateurs de Watercooling de 360 ou deux de 420. Vous trouverez les détails dans le tableau final. Nous retrouvons aussi l’originalité de son ainé avec un support de ventilateur latéral personnalisable où quatre ventilateurs de 120 mm ou un radiateur de 480 mm peuvent prendre place. Cette modularité permet d’adapter la ventilation à différents besoins.

De plus, l’avant du cache alimentation se compose d’une partie en plastique amovible. Elle peut être remplacée par une deuxième solution proposée en bundle afin de libérer de la place. Cela permet d’exploiter l’emplacement latéral en ayant au préalable démonté la deuxième cage HDD. Le cache alimentation s’équipe aussi d’un panneau vitré amovible. Il est donc possible d’apporter à ce niveau une touche personnelle. Du coté de la compatibilité, la carte graphique profite d’un espace de 450 mm contre 190 mm pour la hauteur du ventirad de 190 mm. Il y a donc de la place pour du lourd et du musclé.

Le bloc d’alimentation se positionne sur le bas et profite de 225 mm.

Cette chambre accueille aussi deux cages HDD amovibles équipées de 6 paniers compatibles 3.5 et 2.5 pouces. En natif, elles sont positionnées l’une derrière l’autre mais il est possible de les empiler à l’avant.

Le stockage profite également de trois platines 2.5 pouces à l’arrière de la carte mère. En cas de besoins, elles peuvent se fixer sur le cache d’alimentation à l’avant. Cela peut être intéressant si le SSD est RGB ou pour augmenter les possibilités du boitier en rachetant d’autres platines.

Corsair a la bonne idée de proposer un HUB PWM pour centraliser l’alimentation d’un maximum de six ventilateurs PWM. Il demande un SATA pour son alimentation.

7000D Airflow de Corsair

A cela s’ajoute une gestion évoluée du câblage au travers du  « RapidRoute ». Un espace généreux de 30 mm d’épaisseur pour le rangement est disponible à l’arrière ainsi que des « guides câble » afin de rassembler les différents faisceaux, en particulier l’ATX 24 broches. Le tout s’accompagne de bandes velcro pour un serrage rapide et efficace.

7000D Airflow de Corsair

Enfin, une astucieuse porte interne en métal, montée sur charnière dissimule le câblage. Elle permet aussi d’assurer une fermeture sans difficulté du panneau latéral en acier.

Modèle5000D AirFlow7000D AirFlox
FormatMoyen TourGrand Tour
Dimension (H x W x D)520 x 245 x 520 mm550mm x 248mm x 600mm/

 

Panneaux latéraux Verre trempé et acierVerre trempé et acier
MatériauxAcier, plastique et verre trempéAcier, plastique et verre trempé
ÉquipementAvant : 1 x 120 mm PWM
Arrière : 1 x 120 mm PWM
Quatre filtres à poussière
HUB PWM (6 ventilateurs)
Deux Guides Cables
USB 3.1 Type C
Avant : 2 x 140 mm PWM
Arrière : 1 x 140 mm PWM
Quatre filtres à poussière
HUB PWM (6 ventilateurs)
Guides CablesUSB 3.1 Type C
Stockage2 x 3,5/2.5” + 3 x 2,5”6 x 3,5/2.5” + 3 x 2,5”
Slots d’extension7 + 28 + 3
Format Mini ITX, Micro ATX, ATX, E-ATXMini ITX, Micro ATX, ATX, E-ATX
Connectique1 x USB 3.1 Type-C, 2 x USB 3.0, HD Audio4 x USB 3.0, 1 x USB 3.1 Type-C, HD Audio
VentilationAvant : 3 x 120 / 2 x 140 mm
Dessus : 3 x 120 / 2 x 140 mm
Latéral : 3 x 120 mm
Arrière : 1 x 120
Avant : 4 x 120 / 3 x 140 mm
Dessus : 3 x 120 / 3 x 140mm
Latéral : 4 x 140 mm
Arrière : 1 x 120/140
RadiateurAvant : 360 ou 280
Dessus : 360 ou 280
Latéral : 360 ou 240
Arrière :  120
Avant : 420 ou 480
Dessus : 360 ou 420Latéral : 480Arrière :  120 / 140
Compatibilité Ventirad : 170 mm
Carte graphique : 420 mm
Alimentation : 225 mm
Ventirad : 190 mm
Carte graphique : 450 mm
Alimentation : 225 mm

7000D Airflow, le montage.

L’espace ne manque pas pour monter une configuration. Pour travailler efficacement, je vous conseille d’enlever les deux panneaux latéraux montés sur charnière ainsi que la petite porte interne. Je n’ai rencontré aucune difficulté particulière. L’intégration d’un Watercooling de 420 ne pose aucun souci.

Watercooling AIO iCUE H170i ELITE CAPELLIX

Pour ce dossier, Corsair nous a fait parvenir l’une de ses dernières nouveautés, l’iCUE H170i Elite Capellix.

L’engin reprend l’ensemble des innovations proposées par son ainé l’iCUE H115i Elite Capellix.

iCUE H115i Elite Capellix, le test complet

Nous passons cependant à la vitesse supérieure avec la présence d’un imposant radiateur de 420.

Ce nombre indique la prise en charge de trois ventilateurs de 140 mm des ML140 RGB. Ses dimensions sont en réalité bien plus importantes. Nous retrouvons  450 x 140 mm pour une épaisseur de 27 mm sans les ventilateurs.

Watercooling AIO iCUE H170i ELITE CAPELLIX

Je l’ai positionné sur le haut du 7000D Airflow.

Watercooling AIO iCUE H170i ELITE CAPELLIX

Les trois ventilateurs sont en position d’extraction. En clair, ils propulsent l’air interne dans le radiateur vers l’extérieur. Leur vitesse est comprise entre 400 et 2000 rpm.

Watercooling AIO iCUE H170i ELITE CAPELLIX

A plein régime, ils assurent une pression statique de 3 mm H20.  La pompe est également PWM. Elle prend place dans le Waterblock de forme octogonale de 35 mm de haut.

Watercooling AIO iCUE H170i ELITE CAPELLIX

L’une de ses originalités est de proposer une coiffe amovible et personnalisable. Le bundle propose deux finitions différentes et la clé nécessaire pour le démontage.

Watercooling AIO iCUE H170i ELITE CAPELLIX

La mise en valeur est assurée par un ensemble de 33 LED CAPELLIX dite « ultra-lumineuses ». Ce aRGB est aussi présent sur les trois ventilateurs avec dans chaque cas 8 LEDs soit un total de 24 LED. Ce Watercooling AIO prend en charge les sockets AMD AM4, sTR4, sTRX4 et les solutions Intel Intel 1200, 115x (1150, 1151, 1155, 1156) et 20xx (2066, 2011-3, 2011).

L’une de ses particularités est d’assurer un fonctionnement autonome et personnalisable. Cela touche à sa mécanique et sa robe (aRGB).

Corsair s’appuie sur le contrôleur iCUE Commander CORE pour y parvenir. L’engin accepte un maximum de 6 ventilateurs PWM et dispose de six canaux RGB tout en prenant le contrôle de la pompe et de son RGB. Son alimentation est assurée par un classique SATA et il a besoin d’être connecté à une en-tête USB 2.0 de la carte mère afin de communiquer avec l’application iCUE.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

L’installation du Watercooling en lui-même n’est pas compliquée (c’est un AIO !) mais la gestion du câblage demande un peu de maitrise.

Il faut connecter pour chaque ventilateur les faisceaux aRGB et d’alimentation, connecter le Waterblock (pompe et aRGB), connecter l’alimentation SATA et l’en-tête USB 2.0. Le plus délicat est le rangement de tout ce beau monde dans la tour mais les différentes goulottes se montrent pertinentes.

Attention

Pour la suite de ce dossier, le watercooling est configuré avec une ventilation en mode silence. Cela concerne ses trois ventilateurs de 140 mm et la pompe.

Watercooling AIO iCUE H170i ELITE CAPELLIX

Protocole de test

Voici notre plateforme de test

  • Carte mère : Z170X Gaming 3 de Gigabyte
  • Processeur : Intel Core i7-6700K
  • Mémoire vive : Crucial Ballistix 4 x 4 Go de DDR4-2666 MHz 16-17-17-36
  • Watercooling AIO iCUE H170i ELITE CAPELLIX
  • Disque dur : Hitachi HDT 72 1010SLA360 de 1 To
  • SSD : OCZ Vector 180 240 Go.
  • Carte graphique : Radeon R9 290 Black OC Edition / GT 9800 Fanless
  • Alimentation: RM850 de Corsair

Nous avons mesuré la température du disque dur, du SSD, de la carte graphique, du processeur et de la carte mère par voie logicielle. Nous utilisons l’application HWMonitor. Nous travaillons avec une configuration en pleine charge, c’est à dire avec une forte sollicitation du processeur, du GPU, du SSD, de la mémoire vive et du disque dur. Durant ces tests, un sonomètre est placé sur un pied à 25 cm de la face avant du boitier.

L’iCUE H170i ELITE CAPELLIX PWM fonctionne en mode PWM avec le profil «  Silence ». Cela concerne ses trois ventilateurs de 140 mm et sa pompe.

Lorsque nous évoquons les nuisances sonores, elles correspondent à deux qualités différentes. La

Première est le niveau d’insonorisation pour étouffer les bruits des différentes pièces mécaniques comme les disques durs, le ventirad processeur ou encore la carte graphique tandis que la deuxième concerne la ventilation qui engendre inévitablement du bruit. Il est lié à la vitesse de rotation des ventilateurs, à leur taille et leur architecture, à la forme des ouvertures du châssis et au type de fixation utilisée.

Les mesures +5V et +12V correspondent à une étude avec une configuration entièrement fanless et sans disque dur mécanique si bien que le bruit correspond exactement à celui de la ventilation. Le mode +12V+Conf correspond à notre configuration en burn, une ventilation du boitier à 100% de ses capacités et l’ensemble des éléments mécaniques actifs (disque dur, carte graphique et AIO).

7000D Airflow, performance de refroidissement

Nous avons fonctionné avec des tensions de +5 et +12V appliquées aux trois ventilateurs de 140 mm. Vous trouverez ci-dessous les températures des différents composants clés de notre configuration en burn. L’AIO est en mode PWM mode « Silence ». Nous avons ajouté les résultats obtenus avec son ainé le 5000D Airflow. La configuration est identique hormis pour le refroidissement du processeur nous fonctionnons avec un ventirad, un LEPA LV12 calibré selon une courbe personnalisée. Le ventilateur turbine à 10% jusqu’à une température processeur de 40°C puis grimpe progressivement à 30% de sa vitesse maximale entre 40 et 60°C. Il se stabilise à 30% pour une température entre 60 et 80°C puis accélère jusqu’à sa vitesse maximale.

7000D Airflow de Corsair - Performance de refroidissement

7000D Airflow de Corsair – Performance de refroidissement

Nous avons un refroidissement efficace et musclé. La différence entre les deux boitiers est importante en raison d’un refroidissement différent au niveau du processeur et de la ventilation. L’usage de trois 140 mm apporte un flux important.  Notre carte graphique ne depasse par les 81°C contre 87°C avec le 5000D Airflow tandis que le processeur se situe entre 59 et 62°C selon le niveau de ventilation.

Dans tous les cas, le Watercooling reste silencieux. La montée en puissance de la ventilation permet d’abaisser de 3°C la température de la carte mère. Nous avons aussi une incidence sur la température PCH avec une baisse de 55 à 52 °C . Le bilan est plus discret du coté de la mémoire vive avec un petit °C de gagné. Nous avons le même constat pour le SSD tandis que le disque dur positionné dans la cage HDD ne profite pas de la ventilation avant. Trop proche du bloc d’alimentation, il se stabilise à 44°C contre 40°C avec le 5000D Airflow (la cage HDD a été reculée vers l’avant pour la mise en place du bloc d’alimentation).

Face à la moyenne de nos tests boitiers, le bilan est positif sur quasiment tous les composants.

MiniMoyennes en °CMax7000D AirFlow
CPU5970.28159
GPU7784.79380
Carte mère3443.35140
Mémoire vive4653,36250
SSD3042,35443
HDD32414744

Voici à présent le test avec notre carte graphique fanless.

7000D Airflow de Corsair - Performance de refroidissement avec une carte graphique Fanless

7000D Airflow de Corsair – Performance de refroidissement avec une carte graphique Fanless

Dans cet exercice le résultat n’est pas parmi les meilleurs. Avec une température stabilisée du GPU à 90°C, nous sommes sur la partie basse de notre classement. La raison est simple. Ce 7000D Airflox est imposant avec une architecture généreuse. Notre carte graphique fanless se retrouve assez loin des deux ventilateurs avant de 140 mm. Le flux d’air généré à tendance à se dissiper. Il perd, en raison de la distance, de l’efficacité pour traverser l’ensemble du radiateur de notre carte graphique. Avec des dimensions plus compactes, le 5000D Airflow stabilise notre GPU à 81 °C.

A titre d’information, la moyenne de nos tests boitiers se situe à 80.2 °C.

MiniMoyennes en °CMax7000D AirFlow
GPU6480,210390

7000D Airflow, les nuisances sonores

Le bruit de la ventilation est lié aux trois ventilateurs de 120 mm en action mais aussi à la structure de la face avant et de la coiffe.

7000D Airflow de Corsair - Nuisances sonores

7000D Airflow de Corsair – Nuisances sonores

En +5V, notre 7000D Airflow équipé de trois 140 mm joue à égalité avec le 5000D Airlow équipé de deux 120 mm. Avec 35.4 dBA, nous sommes devant un ensemble silencieux, à peine audible.

A plein régime, les trois 140 mm s’expriment et le flux d’air est là mais les nuisances sonores aussi. Avec 46,1 dBA à notre sonomètre, nous ne sommes pas devant un ensemble discret. Le 500D AirFlow se montre plus sage avec 40.4 dba. Enfin le mode +12V+Conf correspondant à la ventilation au maximum et notre configuration de test non fanless.

Le 47.3 dBA enregistrés par notre sonomètre montrent que nous ne sommes pas devant un boitier orienté silencieux. Ses nombreuses ouvertures favorisent la circulation de l’air mais aussi du bruit. Le 5000D Airflow avec 44.6 dBA est moins bruyant. Dans les deux cas, le bruit est là et nous n’avons pas d’équipement spécial pour étouffer le bruit de nos composants mécaniques.

Voici la moyenne de nos tests boitiers

MiniMoyennes en dBAMax7000D Airflow
+5V34.435,43735,4
+12V36.641,248.746.1
12V + Conf41.343.949.447.3

Par contre, le classement s’inverse lors de nos tests avec un disque dur. Les nuisances sonores se situent entre 35.3 et 37.7 dba contre 35,6 et 39.6 dBA pour le 5000D Airflox, selon le niveau de sollicitation du disque. L’explication est probablement liée à la position de la cage HDD plus reculée vers l’arrière avec le 7000D Airflox (notre sonomètre est placé à 25 cm de l’avant du boitier.

MiniMoyennes en dBAMax7000D AIrflow
HDD Repos34.835.536.335.3
HDD Burn36.339,143.737.7

7000D Airflow, conclusion.

Bilan
Refroidissement
Silence
Prestation / Prix
Résumé

Version « grand format » du 5000D Airflow, Ce 7000D Airflow porte bien son nom. Nous sommes face à un boitier imposant orienté Flux d’air. Pour ce faire il s’équipe en natif de trois ventilateurs de 140 mm et d’une robe pensée et conçu pour permettre à l’air de circuler.

Son look offre un style avec un rendu racé mais sobre. Sa fabrication profite d’une finition premium au travers de composants de qualité et surtout le souci du détail. Sur ce point Corsair signe un boitier travaillé respirant la qualité et la solidité.

Nos tests montrent une solide ventilation agissant sur tous les composants clés (processeur, PCH, carte graphique et mémoire vive). Par contre la ventilation se montre bruyante à plein régime.

Ses qualités tablent sur de la polyvalence, de l’équipement et une architecture généreuse. Nous retrouvons un boitier entièrement filtré, équipé d’un HUB PWM, des panneaux (verre trempé et acier) montés sur charnière, d’une porte en métal interne montée sur charnière ou encore d’un rangement du câblage évolué au travers du RapideGuide et d’un cache câbles en interne du coté visible. Il profite également d’ajustement au niveau des ses slots d’extensions, du cache alimentation et des caches HDD.

Annoncé aux prix conseillés de 259,99 €, ce 7000D Airflow vise les utilisateurs avertis, les joueurs exigeants et les amateurs de configurations musclées en quêtes d’espace, de modularité et de possibilité. Ce tarif le positionne sur un marché de niche avec de beaux arguments. Une gestion plus poussée de son ventilateur aurait été un plus.

4.2

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Imposant, c’est pour de la grosse config

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Présentation et test en vidéo du kit mémoire Trident Z Royal Elite 2 x 16 Go DDR4-4000MHz CL16

Trident Z Royal Elite 2 x 16 Go DDR4-4000MHz CL16, présentation et test en vidéo

La gamme Trident Z Royal de G.Skill s’est enrichie en avril 2021 ...

La GeForce RTX 3080 Ti Founders Edition de Nvidia

Test GeForce RTX 3080 Ti Founders Edition

L’arrivée de la GeForce RTX 3080 Ti a permis à Nvidia de ...

Clavier gaming Everest Max de Mountain

Test Everest Max de Mountain, un clavier gaming modulaire et hautement personnalisable

Fruit d’un projet lancé sur Kickstarter, l’Everest Max est un clavier mécanique ...