Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Test : Boitier Poseidon de Gigabyte
Il présente une bonne finition et une grande facilité de montage

Test : Boitier Poseidon de Gigabyte

Le Poséidon est livré dans un carton de couleur bleu, assez logique vu son appellation. Le contenu est classique tout en se démarquant avec un petit détail pour les maniaques du nettoyage.

Nous trouvons :

  • Le boitier,
  • un sachet de vis,
  • des entretoises,
  • un anneau férique,
  • un guide fils,
  • des rails pour disques durs,
  • une plaque de remplacement pour fabriquer son hologramme personnel
  • une chamoisine (et ce n’est pas pour madame !).
  • Une vitre plexi
  • le manuel de montage

Le boitier accuse un poids de 8 Kg pour des dimensions 200 x 440 x 495mm.

Boitier Poséidon profil gauche

Boitier Poséidon profil droit

Boitier Poséidon arrière

L’extérieur :

Le Poséidon offre une façade tout en aluminium brossé qui projette un hologramme portant son nom sur le sol.

Hologramme Poséidon
Hologramme de nuit Poséidon

Cinq emplacements 5’25 sont disponibles et une plaque sur la partie inférieure dissimule le mécanisme de projection de l’hologramme.

Face en aluminium du boitier Poséidon

Sur cette façade extrêmement bien finie, nous retrouvons de gauche à droite: le témoin d’activité du disque dur, le bouton « reset », un emplacement 3’5, le bouton Marche/Arrêt, le témoin d’alimentation secteur.

Les prises audio (casque et micro) se situent sous le bouton « reset » tandis que deux prises USB et une prise Firewire se trouvent quant à elles sous le bouton « Power ».

 
Connectique avant du boitier Poséidon

Les portes équipées de vis à main sont en acier, celle de gauche possède une ouverture qui vous permettra de voir l’intérieur de votre PC à travers une grille en métal Mesh ou par une vitre en plexi selon vos préférences puisque les deux éléments sont fournis avec le boîtier.

Porte latérale avec emplacement pour une vitre en plexi

Porte latérale avec emplacement pour une vitre en plexi ou grille

L’arrière de la tour est de conception traditionnelle : l’emplacement de l’alimentation sur la partie supérieure surplombe le ventilateur de 120 mm qui est monté sur silentblocs en caoutchouc pour atténuer les vibrations.

Ventilateur arrière monté sur silentblocs

 

Sur la partie inférieure, juste à coté des 7 emplacements PCI, Gigabyte a placé 2 passes-cloison en caoutchouc destinés au passage des tuyaux d’un système watercooling.

Passe cloison pour system de Watercooling

Dans le souci d’éviter la transmission de vibrations du châssis, le Poséidon repose sur quatre pieds en caoutchouc.

Pied en caoutchouc du Poséidon

L’intérieur :

Pour voir les entrailles du Poséidon il est nécessaire de démonter la façade avant; cela se fait le plus simplement du monde grâce à 4 clips qu’il suffit de pousser.

Clip de montage de la face avant

Une fois détachée, nous sommes agréablement surpris de constater que tous les fils des connecteurs de façade sont disposés uniquement sur le châssis et laisse complètement cette dernière indépendante.

Face avant détachable du Peséidon

Face avant indépendante

Face avant du boitier Poséidon

Les portes ne posent pas plus de difficultés pour être retirées grâce aux 2 vis à main dont elles sont équipées. Ces dernières enlevées, reste notre châssis en acier mis à nu.

Chassis du Poséidon

Nous apercevons au premier regard les grilles en métal obstruant les baies 5’25, celles-ci se détachent, non sans quelques difficultés, et offrent des trous de fixation au cas où l’idée vous viendrait de les remettre en place.

Juste en dessous, sont regroupés tous les fils des connecteurs de façade ainsi que le système de projection de l’hologramme dont vous pouvez choisir le coloris blanc ou bleu grâce à un interrupteur.
Interrupteur du choix de la couleur de l'hologramme

Gigabyte a voulu simplifier l’agencement des câbles, avec plus ou moins d’efficacité, par l’intermédiaire de guide-fils.

Guide fil 1
Guide Fils 2

Guide Fils 3

Guide fils 4

Cette tour propose deux ventilateurs de 120 mm, placés respectivement devant les disques durs en aspiration et à l’arrière sur le châssis en extraction, ce dernier étant lumineux.

Ventilateur de 120 mm face avant
Ventilateur de 120 mm lumineux face arrière

Le ventilateur de la face avant joue correctement son rôle. La cage pouvant contenir 3 disques durs, disposée perpendiculairement, jouie pleinement de cet afflux d’air. J’ai procédé à un petit test avec un Raptor de 36 Go tournant à 10 000 trs/mm. J’ai relevé les températures avec le ventilateur en fonctionnement puis en arrêt. Je gagne entre 3 et 5 °C en moyenne. Cette cage se démonte, pour faciliter la mise en place du ou des disques durs. en ôtant 2 vis situées sur le coté et 2 autres situées sous le boîtier.

Cage pour disque dur du Poséidon

C’est le seul cas, avec le remplacement de la grille par la fenêtre plexi, où il faudra un tournevis ! Dommage…

Remontons légèrement pour trouver les deux emplacements 3’5, l’un est bien sûr dévolu à l’accueil du lecteur de disquette, l’autre pourra recevoir un autre disque dur. Cela fait donc une capacité d’accueil totale de 4 disques durs pour notre boîtier.

Cage pour lecteur de disquette du Poséidon

Situés juste au dessus, c’est tout naturellement que nous découvrons les emplacements 5’25 : ils sont au nombre de cinq. Nous reviendrons sur le système de montage des différents lecteurs dans notre partie « intégration de notre configuration ».

Emplacement 5,25

L’arrière du boîtier, qui comme nous l’avons vu comporte 1 ventilateur 120 mm, 2 passes-cloison et 7 emplacements PCI, dispose d’un système de fixations rapides pour les cartes d’extension (que nous détaillerons en 3ème partie).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*