Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Test CG560 de Deepcool
Boitier DeepCool DG560
Boitier DeepCool DG560

Test CG560 de Deepcool

Dévoilé en septembre dernier, le CG560 de Deepcool est un boitier « Moyen Tour » orienté flux d’air. Il se caractérise par une imposante face avant dont la structure « étoilée » permet un imposant flux d’air.

Son équipement comprend une architecture compartimentée, un panneau latéral en verre trempé et quatre ventilateurs dont trois profitent d’un rétroéclairage aRGB. L’ensemble vise les joueurs tout en promettant un ratio prestations / Prix compétitif.

Boitier DeepCool DG560

Annoncé au prix public conseillé de 79,99€ , ce CG560 tient-il toutes ses promesses ? Sa ventilation est-elle efficace ? Silencieux ?

CG560, présentation

Au format moyen tour, ce CG560 de Deepcool s’accompagne d’une fiche technique intéressante.

Boitier DeepCool DG560

Nous avons droit à un boitier au format Moyen tour. Ses dimensions sont de 452×230 mm pour une hauteur de 470 mm. Du coup, il se montre assez imposant sur un bureau. Ceci explique peut-être le choix d’avoir positionné sa connectique sur le haut ce qui sous-entend une utilisation à même le sol.

Boitier DeepCool DG560

Son poids est de 7 kilogrammes en partie la conséquence d’un imposant panneau latéral en verre trempé. Le châssis est en acier tandis que la face avant est entièrement en plastique. L’ensemble offre un look classique bien que les nombreuses ouvertures en étoile se remarquent immédiatement surtout si l’aRGB est en action.

Boitier DeepCool DG560

Elles ne sont pas seules à assurer le passage de l’air puisque deux évents latéraux sur toute la hauteur du boitier participent à cette mission. La façade est amovible. Il suffit de la tirer vers soi pour la déclipser.

Boitier DeepCool DG560

Nous avons alors accès à un large filtre magnétique dissimulant les trois ventilateurs aRGB 120 mm avant. Il s’agit de solutions 3-pins équipées de deux faisceaux (alimentation et aRGB 3-pins).

Boitier DeepCool DG560

Notre version a souffert puisque le haut de la face est cassé. Est-ce un point de faiblesse ?

De manière globale, Toutes les ouvertures sont filtrées. Nous retrouvons un filtre magnétique sur le haut et un filtre sur le bas.

Boitier DeepCool DG560

Il est malheureusement rudimentaire bien que le châssis permette une version plus évoluée capable de glisser dans un système de rails.

Boitier DeepCool DG560

Comme nous l’avons souligné un peu plus haut, la connectique est placée sur le haut. Elle se compose de deux ports USB 3.0, un classique Jack audio, un bouton Power et un bouton LED. Il n’y a donc pas de bouton Reset.

Boitier DeepCool DG560

A l’arrière, les 7 slots d’extension s’accompagnent d’équerres PCIe perforées et amovibles.

Boitier DeepCool DG560

Le bloc d’alimentation est placé sur le bas tandis que l’emplacement supérieur pour ventilateur est occupé par un modèle de 140 mm.

Sa hauteur n’est pas ajustable contrairement à celle du modèle de 120 mm. Les deux panneaux latéraux sont fixés par de simple vis à main.

Boitier DeepCool DG560

En interne, une architecture compartimentée et présente. L’espace principal accueille une carte mère E-ATX, ATX, Micro-ATX ou Mini-ITX. Il réserve 175 mm à la hauteur du ventirad et 380 mm à la longueur de la carte graphique. D’imposants composants peuvent ainsi prendre place.

Le châssis accepte au maximum trois ventilateurs de 120 mm ou deux de 140 mm à l’avant, deux de 120 ou 140 mm sur le haut et un de 120 ou 140 mm à l’arrière. L’usage d’un Watercooling AIO est aussi possible avec de la place pour un radiateur de 280 ou 360 à l’avant, 240 ou 280 sur le haut et un 120 ou 140 à l’arrière.

Boitier DeepCool DG560

En sortie de carton, le boitier s’équipe de trois ventilateurs de 120 mm à l’avant en aspiration. Leur mission est d’apporter de l’air frais à la configuration. A ce trio s’ajoute un ventilateur de 140 mm non aRGB à l’arrière en extraction.

La chambre principale est vide si bien qu’aucune cage HDD ne vient perturber le flux d’air avant. Le second compartiment propose l’emplacement pour l’alimentation avec 160 mm de disponible au maximum. Elle repose sur de petits coussinets afin de limiter les transferts de vibrations.

Boitier DeepCool DG560

Nous retrouvons aussi une cage HDD rudimentaire disposant de deux logements 3,5 pouces. Le boitier accepte également des unités 2.5 pouces avec deux emplacements dédiés à l’arrière du plateau à carte mère.

Boitier DeepCool DG560

Ce dernier s’équipe de plusieurs ouvertures pour le passage des câbles. Leur position est bien pensée avec des emplacements aux endroits stratégiques.

Boitier DeepCool DG560

Enfin sur le haut, un PCB centralise l’aRGB (moyeu des trois ventilateurs avant) et propose quelques effets sélectionnables à l’aide du bouton LED de la connectique avant. Il utilise malheureusement des câbles ARGB propriétaire. L’alimentation est assurée par un classique SATA.

Enfin, le bundle comprend un câble en Y équipé de connecteur PWM à 4-pin pour unifier l’alimentation de tous les ventilateurs. Ces derniers sont des 3-pin.

CG560 – Caractéristiques
Dimensions452×230×470 mm (L×W×H)
Poids7Kg
MatériauxAcier, plastique et verre trempé
Format carte mèreMini-ITX / Micro-ATX / ATX / E-ATX
ConnectiqueUSB3.0×2、Audio×1
Emplacements 3.5″2
Emplacements 2.5″2 (+1)
Slots d’extension7 Slots
Ventilateurs présentsAvant : 3 × 120 mm, Arrière : 1×140mm
Ventilateurs pris en chargeAvant : 3 × 120 mm ou 2 x140mm, Haut : 2×120 ou 140 mm arrière 1×120 ou 140 mm
RadiateursAvant :  120/140/240/280/360, haut : 120/140/240/280, arrière 120/140
Hauteur ventirad175mm
Longueur carte graphique380mm
AlimentationATX PS2 (160 mm)

CG560, le montage

Pour le montage, l’espace ne manque pas. Il faut par contre entrevoir les choses en avance car certains périphériques ne peuvent se placer que dans un certain ordre.

C’est le cas des deux emplacements 2.5 pouces à l’arrière du plateau à carte mère. Il ne s’agit pas des platines amovibles. Les unités sont directement fixées sur le plateau. Cela signifie que toute carte mère plus grande que du Mini-ITX entravera l’ajout ou le retrait d’un SSD. Il faudra donc démonter la carte mère pour ajuster la configuration du stockage.

Le câblage du boitier confirme l’absence réel du bouton « Reset ». Il n’a pas été transformé pour gérer l’aRGB puisque son câblage n’est pas présent. Nous avons seulement le bouton Power et l’activité des unités de stockage.

Boitier DeepCool DG560

L’installation d’un disque dur demande aussi un peu de manipulations. Il est obligatoire de retourner le boitier pour devisser la cage HDD. Une fois retirée du boitier, le disque se fixe à l’aide de quatre vis cruciformes. Il est intéressant de noter que Deepcool n’en parle pas au niveau de la documentation mais la cage HDD accepte sur le haut un SSD 2.5 pouces. Il est donc possible d’installer non pas deux mais trois unités 2.5 pouces.

Boitier DeepCool DG560

Le plus délicat est le rangement des câbles car chaque ventilateur s’équipe de deux faisceaux. Nous avons également besoin de dissimuler du Molex pour le 140 mm arrière.

Protocole de test.

Voici notre plateforme de test

  • Carte mère : Z170X Gaming 3 de Gigabyte
  • Processeur : Intel Core i7-6700K
  • Mémoire vive : Crucial Ballistix 4 x 4 Go de DDR4-2666 MHz 16-17-17-36
  • Ventirad : LEPA LV12,
  • Disque dur : Hitachi HDT 72 1010SLA360 de 1 To
  • SSD : OCZ Vector 180 240 Go.
  • Carte graphique: Radeon R9 290 Black OC Edition / GT 9800 Fanless
  • Alimentation: RM850 de Corsair.

Nous avons mesuré la température du disque dur, du SSD, de la carte graphique, du processeur et de la carte mère par voie logicielle. Nous utilisons l’application HWMonitor. Nous travaillons avec une configuration en pleine charge, c’est à dire avec une forte sollicitation du processeur, du GPU, du SSD, de la mémoire vive et du disque dur. Durant ces tests, un sonomètre est placé sur un pied à 25 cm de la face avant du boitier.

Le ventirad processeur est en mode PWM calibré selon une courbe personnalisée. Le ventilateur turbine à 10% jusqu’à une température processeur de 40°C puis grimpe progressivement à 30% de sa vitesse maximale entre 40 et 60°C. Il se stabilise à 30% pour une température entre 60 et 80°C puis accélère jusqu’à sa vitesse maximale.

Lorsque nous évoquons les nuisances sonores, elles correspondent à deux qualités différentes. La première est le niveau d’insonorisation pour étouffer les bruits des différentes pièces mécaniques comme les disques durs, le ventirad processeur ou encore la carte graphique tandis que la deuxième concerne la ventilation qui engendre inévitablement du bruit. Il est lié à la vitesse de rotation des ventilateurs, à la taille et leur architecture, à la forme des ouvertures du châssis et au type de fixation utilisée.

Les mesures correspondent à une étude avec une configuration entièrement fanless et sans disque dur mécanique si bien que le bruit correspond exactement à celui de la ventilation.

CG560, performance de refroidissement

Nous avons fonctionné en +5V puis en +12V appliqués aux quatre ventilateurs de. Vous trouverez ci-dessous les températures des différents composants de notre configuration en burn. Nous avons intégré également la moyenne de l’ensemble de nos tests boitiers afin d’avoir une vue plus globale des performances de ce CG560.

Boitier DeepCool DG560 - Performance de refroidissement en 5 puis 12V

Boitier DeepCool DG560 – Performance de refroidissement en 5 puis 12V

Nous observons une nette différence entre les deux modes. En +12V, les trois 120 mm avant et la 140 mm arrière turbinent au maximum. Le delta de température baisse pour de nombreux composants clés de notre configuration. Le processeur perd 10°C, la carte graphique 9°C, le chipset 6°C et la mémoire vive 3°C. L’impact est plus limité du côté du stockage avec -2°C pour le SSD et aucun changement pour le disque dur. Tout ceci montre que le flux d’air traverse notre carte mère avant de se retrouver propulsé à l’extérieur par le ventilateur arrière.

Ce CG560 en +12V offre des performances de refroidissement supérieures à la moyenne de nos tests boitiers.  Nous avons des gains entre 6.6 et 1.5 °C selon le composant !

GeForce 9800 GT Silence Cell de Gigabyte

GeForce 9800 GT Silence Cell

Voici à présent le test avec notre carte graphique fanless.

Boitier DeepCool DG560 - Performance de refroidissement avec une carte graphique Fanless

Boitier DeepCool DG560 – Performance de refroidissement avec une carte graphique Fanless

Dans cet exercice nous avons un résultat moyen. Avec un GPU stabilisé à 80 °C, le bilan est pile dans la moyenne de nos tests boitiers. Nous retrouvons les performances de l’iCUE 5000X RGB de Corsair, du Silent Base 802 de be quiet ! ou encore de H510 Elite. La raison est liée à la générosité de son architecture. La terminaison de notre carte graphique fanless se retrouve à 113 mm des ventilateurs avant. Du coup le flux d’air perd en efficacité avant de rencontrer le radiateur. L’air de disperse.

Pour resituer le boitier dans un contexte plus large, nous avons enregistré 103°C avec le Panzer-G contre 64 °C pour le Pure Base 500DX.

CG560, les nuisances sonores

Le bruit de la ventilation est lié aux quatre ventilateurs en action mais aussi à la structure de la face avant et du châssis.

Boitier DeepCool DG560 - Nuisances sonores

Boitier DeepCool DG560 – Nuisances sonores

Les nuisances sonores de la ventilation du CG560 se situent entre 37 et 41.7 dBA. A faible tension, les quatre ventilateurs sont discrets. En 12V, le souffle est présent et ne permet pas d’oublier la présence du boitier. Le 12V+Config confirme que nous ne sommes pas en présence d’une solution orientée silence. Le châssis n’est pas capable d’étouffer le bruit de notre configuration. Là où la moyenne de nos tests se situe à 43,8 dBA, nous nous situons à 44,2 dBa.

Boitier DeepCool DG560 - Nuisances sonores HDD

Boitier DeepCool DG560 – Nuisances sonores HDD

Coté disque dur, nous avons un bilan entre 37.8 et 40.5 dBa selon la sollicitation du disque. La moyenne de nos tests se situe entre 35.5 et 39.2 dBa. Cette position s’explique par une cage HDD directement fixée au châssis. De plus, le disque ne profite d’aucun tampon permettant d’amortir ses mouvements mécaniques.

CG560, conclusion

Bilan
Performance de refroidissement (PWM)
Nuisances sonores
Prestation / Prix
Résumé

Proposé au prix public conseillé de 79,99 €, CG560 joue la carte de la générosité et de l’équipement. Il s’arme d’une architecture compartimentée, d’un panneau latéral en verre trempé et de quatre ventilateurs dont les trois modèles avant de 120 mm s’accompagnent d’aRGB. A cela s’ajoutent plusieurs filtres à poussière et des équerres PCIe perforées amovibles.

Son style s’appuie sur une façade atypique mettant discrètement en avant le rétroéclairage de la ventilation. Sur un bureau, il offre de l’allure et demande de la place en particulier en raison de sa largeur. En contrepartie, il accepte de gros ventirads. Il prend aussi en charge une carte mère E-ATX.

Par contre, il est dommage que sa façade soit 100% en plastique. En interne, quelques choix compliquent les montages. Par exemple la fixation des SSD demande qu’aucune carte mère ne soit installée (Micro-ATX et ATX) tandis qu’une solution E-ATX rend la gestion du câblage compliquée du coté visible. Enfin il est dommage que l’option aRGB prenne le chemin de la connectique propriétaire.

Proposé sous la barre des 80 €, ce bilan contrasté du CG560 doit affronter une rude concurrence.

4.2

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Carte mère Asus ProArt Z690-Creator WIFI

Test ProArt Z690-Creator WIFI, Asus s’adresse aux créateurs

Test ProArt Z690-CREATOR WIFI, une carte mère LGA 1700 haut de gamme dédiée aux processeurs Intel Alder Lake-S. Elle vise les créateurs.

Processeur Intel Core i5-12400

Test Core i5-12400 et MAG B660M MORTAR WIFI DDR4, le duo pour du gaming ?

Test du duo Core i5-11400F et MAG B660M MORTAR WIFI DDR4. Nous l’avons mis à l’épreuve en gaming, en bureautique et en création, Verdict !

MarbleBron RGB 850W White

Test MarbleBron RGB 850W White d’Enermax, 850 Watts en 80Plus Bronze semi modulaire

Test de la MarbleBron RGB 850W White d’Enermax. Au label 80Plus Bronze cette alimentation ATX promet un bon rapport prestation/prix.