Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / SteelWing d’Enermax, le test complet
Boitier SteelWing d'Enermax

SteelWing d’Enermax, le test complet

SteelWing, les performances

Refroidissement

Voici pour commencer les différentes températures des éléments clés de notre configuration en fonction du niveau de ventilation. Dans cet exercice, le PC est au repos puis fortement sollicité. Le processeur et la carte graphique sont à 100% de charge tandis que le disque dur subit un test de performance en boucle.

Nous avons retenu deux cas de figure en relation à la connexion possible du ventilateur de 120 mm avant Molex soit du +12V ou 3-pin. Dans ce dernier cas, sa gestion est confiée à la carte mère avec un profil de ventilation sur standard.

Boitier SteelWing d'Enermax - Performances de refroidissement

Nous n’avons qu’un unique ventilateur en charge d’apporter de l’air frais à la configuration. Dans cette condition, il faut bien veiller à avoir de l’actif au niveau du processeur et de la carte graphique car l’espace confiné ne participe à une circulation parfaite de l’air.

Il n’y a pas beaucoup de différence entre les modes +12V et 3-pin au repos tandis que le passage en Burn se concrétise par des résultats identiques avec un ventilateur à plein régime.

Nous remarquons que la position du module de stockage sous la carte graphique peine à profiter du ventilateur avant. Le disque dur passe de 36 à 48°C tandis que le SSD placé au-dessus est pris en sandwich entre la carte graphique et ce dernier. Du coup, deux sources de chaleur l’englobent et sa température grimpe pour atteindre les 51°C. Le processeur se stabilise de son coté à 78°C ce qui est conséquent. Par contre, la température interne du boitier reste correcte avec 31°C.

Regardons à présent l’efficacité de la ventilation sur notre carte graphique fanless de référence.

Il y a ici une différence marquée entre les modes 3-pin et +12V puisque la température GPU perd 4°C au repos et 14°C en burn. Ceci s’explique par le fait que le mode standard en 3-Pin prend comme référence la température processeur pour évaluer les besoins. Le ventilateur n’augmente donc pas sa vitesse si le GPU est fortement sollicité.

Nuisances sonores

Boitier SteelWing d'Enermax - Nuisances sonores

Avec un unique ventilateur, le SteelWing se montre assez discret surtout avec une connexion 3-pin active. La gestion de la ventilation par la carte mère permet de minimiser le bruit si la configuration est peu sollicitée.

En charge, le ventilateur se laisse entendre (41.9 dBA) tandis que la valeur charge + config permet d’appréhender les prouesses du boitier sur la question de l’étouffement du bruit. Il est lié au fonctionnement des différentes parties mécaniques de notre configuration comme la carte graphique, le bloc d’alimentation, le ventirad processeur ou encore le disque dur. Ici le résultat est classique et sans surprise. Nous ne sommes pas en présence d’un boitier orienté silence.

Boitier SteelWing d'Enermax - Nuisances sonores HDD

Notre test du disque dur met en lumière l’absence de système anti-vibration. En burn, le bruit est présent.

Enermax propose avec le SteelWing un boitier racé dédié aux configurations à petits facteurs de forme. Compatible avec une carte mère Micro-ATX et Mini-ITX, l’engin se montre compact. Sa conception repose sur de l’aluminium, du verre trempé et un ventilateur rétroéclairé. Son architecture permet l’installation d’une carte graphique longue tout en assurant l’installation d’un disque dur 3,5 pouces et un SSD. Cette richesse relative au regard de son format laisse supposer qu’une configuration musclée peut prendre place. Nous l’avons torturé afin de connaitre ses performances en refroidissement et en silence. Le montage demande-t-il certaines précautions ? Disponible aux alentours de 160…

Passage en revue

Silence
Refroidissement
Prestation / Prix

Compacité et look

Résumé : Le SteelWing est un boitier dédié aux configurations Micro-ATX et Mini-ITX. Son look lui assure une forte personnalité avec du verre trempé et un châssis entièrement en aluminium. Ce dernier aide l’unique ventilateur avant rétroéclairé à refroidir la configuration. La ventilation reste cependant limitée, attention donc.Ce format compact s’accompagne de certaines restrictions comme pour l'alimentation qui doit être de format SFX obligatoire et vis-à-vis de la hauteur du ventirad.En mode 3-pin avec une gestion correcte par la carte mère, le ventilateur se montre discret mais devient présent à plein régime. Enfin il faut faire attention si un SSD est utilisé. Le module de stockage le positionne en sandwich entre un disque dur 3,5 pouces et la carte graphique. Il fait donc face à deux sources de chaleur.Le SteelWing est annoncé à 160 €, un tarif haut de gamme.

Note de l'utilisateur 2.77 ( 7 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Carte mère MAG B550 Tomahawk de MSI

MAG B550 Tomahawk, le test complet

MSI propose plusieurs références B550 dont la MAG B550 Tomahawk. Au format ...

Pure Rock 2

Pure Rock 2 de Be Quiet!, présentation en vidéo

Be Quiet! a revisité son ventirad entrée de gamme le Pure Rock avec ...

Watercooling AIO GamerStorm Castle 280EX de Deepcool

Castle 280EX de DeepCool, le test complet

Annoncé en mars dernier, le Castle 280EX de DeepCool est désormais disponible. ...