Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Test du Carbide 270R de Corsair
Boitier Carbide 270R de Corsair
Boitier Carbide 270R de Corsair

Test du Carbide 270R de Corsair

Carbide 270R, présentation

Corsair enchaine les nouveautés. Après un boitier haut de gamme, le Crystal series 570X RGB, le constructeur s’attaque à l’entrée de gamme avec un nouveau venu dans sa famille Carbide, le Carbide 270R.

Boitier Carbide 270R de Corsair

Ce boitier au format moyen tout profite d’un châssis en acier et d’une façade en plastique. Son look assure une intégration facile dans différents environnements. Il peut convenir à un usage bureautique ou encore devenir le support d’une configuration gaming musclée et exigeante.

Boitier Carbide 270R de Corsair

C’est sur ce dernier point que Corsair insiste puisque le boitier propose d’exposer aux yeux de tous ses composants. Une fenêtre latérale est disponible tandis qu’un ventilateur à LED rouge illumine le matériel.

Boitier Carbide 270R de Corsair

La façade avant est un modèle de sobriété. Il n’y a aucun cache baie 5,25 pouces, par de connectique et aucune cassure de ligne. Le style se veut simple et efficace avec uniquement un rappel visuel sur le bas à l’aide d’un petit logo. Des évents sont placés en latéral et sur le bas de façade amovible afin de permettre à l’air de circuler.

Boitier Carbide 270R de Corsair

Le boitier repose sur quatre pieds dont les extrémités profitent de larges tampons en caoutchouc pour minimiser les transferts de vibration.

Boitier Carbide 270R de Corsair

L’arrière dévoile une organisation classique. Le bloc d’alimentation est positionné sur le bas.

Boitier Carbide 270R de Corsair

Il s’accompagne d’un filtre à poussière extractible par l’arrière tandis que les sept slots d’extension sont équipés d’équerres PCI perforées. Une grille à structure en nid d’abeille protège un ventilateur de 120 mm. Il est monté sur un système de rail permettant d’ajuster sa hauteur selon les besoins.

Boitier Carbide 270R de Corsair

L’ensemble de la connectique est placé en latéral. Elle se compose de deux ports USB 3.0, des classiques Jacks audio Micro/Casque et des boutons de mise sous tensions et Reset.

Boitier Carbide 270R de Corsair

Enfin le haut est plus « brutal » visuellement parlant. Le Carbide 270R expose ici ses systèmes de fixations pour des ventilateurs additionnels ou la mise en place d’un radiateur de Watercooling.

Au format Moyen Tour, le Carbide 270R affiche des dimensions de 460 x 210 x 509 mm.

Boitier Carbide 270R de Corsair

Son architecture propose une organisation compartimentée. Elle est à la fois horizontale et verticale. Corsair propose un grand nettoyage avec aucun système obstruant le flux d’air issu de la ventilation avant. L’ensemble du stockage est déporté à l’arrière. Ce choix profite également au visuel puisque le câblage disparait.

Boitier Carbide 270R de Corsair

A cela s’ajoute l’usage d’un cache métallique afin de dissimuler le bloc d’alimentation et le surplus de câble. Un orifice sur le haut assure cependant le passage des PCI 6+2 broches à destination de la carte graphique.

Le refroidissement de base est confié à deux ventilateurs placés à l’avant (à LED rouge) en aspiration et à l’arrière en extraction. Ce schéma peut naturellement évolue aussi bien en Aircooling qu’en WaterCooling.

La face avant peut accueillir trois ventilateurs de 120 mm ou deux ventilateurs de 140 mm ou encore un radiateur de Watercoolling de 360 ou 280 mm. Le haut n’est pas en reste avec deux emplacements pour deux ventilateurs de 120 ou 140 mm ou un radiateur de 240 voire de 280 mm. A cela s’ajoute un espace réservé pour une pompe et un réservoir entre la façade avant et la grille arrière du cache alimentation.

Il faut cependant faire attention à la taille de son ventirad. Cette remarque concerne sa largeur qui peut empiéter sur l’espace disponible pour l’installation de ventilateurs ou d’un radiateur sur le haut.

L’espace interne étant épuré, la carte graphique profite de 370 mm. Pour le ventirad, nous avons 170 mm pour sa hauteur contre 225 mm pour la longueur de l’alimentation.

Boitier Carbide 270R de Corsair

Nous parlions d’une architecture compartimentée à la verticale. Cette remarque fait référence aux choix d’avoir déporté à l’arrière l’ensemble des supports dédiés au stockage. Fixés par une simple vis à main au plateau à carte mère, ces quatre supports prennent en charge deux unités 3,5 et deux unités 2,5 pouces. Il n’y pas de montage rapide, la fixation d’un SSD ou d’un disque dur demande l’usage d’un tournevis. Par contre des œillets en silicone travaillent à l’absorption des fibrations pour les unités 3.5 pouces.

Le rangement des câbles est bien pensé avec de nombreuses attaches positionnées aux endroits stratégiques. Il y a également une forme légèrement incurvée du plateau permettant de gagner en profondeur vis-à-vis du faisceau 20+4 broches. Le procédé est simple mais efficace.

Boitier Carbide 270R de Corsair

Corsair complète sa gamme de boitier Carbide avec l’arrivée du Carbide 270R. Positionné sous la barre des 70 €, l’engin s’accompagne d’une fiche technique intéressante. Elle met en avant une architecture épuré, un cache alimentation, deux ventilateurs, un éclairage ou encore un panneau latéral fenêtré. Nous l’avons mis à l’épreuve afin de connaitre ses performances en silence et refroidissement tout en évaluant ses possibilités d’intégration. Ce Carbide 270R est-il une réussite ? Carbide 270R, présentation Corsair enchaine les nouveautés. Après un boitier haut de gamme, le Crystal series 570X RGB, le constructeur s’attaque à l’entrée de gamme avec un…

Passage en revue

Silence
Refroidissement
Prestation / Prix

Un prix sympathique !

Résumé : Le Carbide 270R est un boitier moyen tour au tarif accrocheur. L’équipement est assez complet et son architecture prend en charge différents types de configuration. Ceci va de la bureautique classique au gaming. Le refroidissement de base répond à des besoins modestes avec l’avantage de rester silencieux cependant ses possibilités d’évolution sont variés puisqu’il est possible d’intégrer une pompe ou un réservoir pour un Waterccoling « maison ».A tout cela s’ajoute une organisation interne pour favoriser le visuel au travers d’une fenêtre latéral, d’un cache métallique pour le bloc d’alimentation et d’un éclairage avant au niveau du ventilateur.Le bilan est donc positif bien que certains points mériteraient d’être retravaillés comme la partie « stockage » pour un disque dur 3,5 pouces. Cette remarque est par contre à minimiser au regard de la tarification.

Note de l'utilisateur 2.15 ( 57 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Carte mère Asus ROG Strix B450-F Gaming

ROG Strix B450-F Gaming , du solide à 150 € ?

Asus propose au travers de sa ROG Strix B450-F Gaming une carte ...

Boitier Zeux de Xigmatek

Zeus, Xigmatek dévoile de l’«Open Tower» au look racé

Zigmatek a levé le voile sur le Zeus, un boitier premium proposant ...

Boitier TR03 de Jonsbo

TR03, Jonsbo propose du triangulaire aux joueurs, détails

Jonsbo désormais présent sur le marché américain dévoile un nouveau boitier, le ...