Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Test du Prodigy M, du look pour du Micro-ATX et Mini-ITX
Test du Prodigy M

Test du Prodigy M, du look pour du Micro-ATX et Mini-ITX

Protocole de test.

Le protocole de test consiste à appréhender plusieurs caractéristiques importantes d’un boitier :

  •  Sa capacité de refroidissement,
  •  Son insonorisation,
  •  Les performances sonores de sa ventilation,
  •  Sa consommation électrique résultant de ses ventilateurs.

Nous avons mesuré, à l’aide d’un thermomètre digital et de deux sondes thermocouples, la température à l’intérieur du boitier (haut et bas) tandis que celles de la carte mère (chipset), du disque dur, de la carte graphique et du processeur sont relevées par voie logicielle avec CPUID HWMonitor.

Deux états sont considérés avec un mode idle où le PC est au repos, Windows chargé, sans aucune activité puis lors d’une très forte sollicitation du processeur, du GPU et des disques durs (4 sessions de CPU bun + Furmark 1.9.1 + HDTach Long Bench). Durant ces tests, un sonomètre est placé sur un pied à 20 cm du boitier.

Nous avons mesuré à l’aide d’un sonomètre positionné sur un pied à 25 cm du boitier les nuisances sonores incluant, le bruit de la ventilation et celle de la configuration (ventirad CPU, disque dur). Le système de fixation des HDD est évalué en dBA avec un Seagate Barracuda XT 2 To placé sur un bureau en bois puis sur une mince couche de mousse et enfin dans le boitier.

Voici le détail du matériel

  •  Carte mère : Asus Z87I-Pro
  •  Processeur : Intel Core i7-4770K,
  •  Mémoire : 2 x 8 Go de DDR3 1600 MHz,
  •  Solution graphique : Radeon HD 6970 et Asus GeForce GTX 670 DirectCU II, GeForce SilentCell de Gigabyte
  •  Alimentation: Be Quiet System Power 7 600 Watts

 

Le Prodigy de Bitfénix est désormais décliné dans une variante dénommée le Prodigy M. Cette version reprend le design atypique proposé par le constructeur mais étend la compatibilité au format Micro-ATX. Ce changement, qui peut paraitre anodin sur le papier, s’accompagne pourtant d’une remise à zéro de l’architecture interne du boitier. Comme nous allons le voir, le constructeur propose une organisation complétement différente de celle du Prodigy premier du nom. Les changements vont même bien plus loin avec une alimentation déportée, une carte mère inversée et des emplacements 2,5 et 3,5 pouces migrés par-dessus le ventirad processeur. Ce nouvel agencement…

Passage en revue

Performances
Prestation / Prix
Environnement

Sympa et racé

Résumé : Le Prodigy M propose un look racé et une forme atypique. Il innove par ses poignets souples et son architecture interne mais souffre d’un refroidissement limité. Il brille par son silence de fonctionnement et sa demande énergétique très bien maitrisée. Le Prodigy M est un boitier de qualité, modulable et adaptatif. Son prix est cependant un peu élevé face à son ainé le Prodigy.

Note de l'utilisateur 2.42 ( 52 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Carte mère Asus ROG Strix B450-F Gaming

ROG Strix B450-F Gaming , du solide à 150 € ?

Asus propose au travers de sa ROG Strix B450-F Gaming une carte ...

Boitier Zeux de Xigmatek

Zeus, Xigmatek dévoile de l’«Open Tower» au look racé

Zigmatek a levé le voile sur le Zeus, un boitier premium proposant ...

Boitier TR03 de Jonsbo

TR03, Jonsbo propose du triangulaire aux joueurs, détails

Jonsbo désormais présent sur le marché américain dévoile un nouveau boitier, le ...