Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Test MarbleShell MS30 d’Enermax
MarbleShell MS30
MarbleShell MS30

Test MarbleShell MS30 d’Enermax

Enermax a complété sa gamme de boitiers PC avec l’annonce en juillet dernier des MarbleShell dont le MarbleShell MS30. Au format ATX, ce modèle se positionne à 79 €.

Nous retrouvons un boitier équipé Moyen Tour équipé de quatre ventilateurs. Son équipement propose un important focus sur le rétroéclairage avec de l’aRGB. Son design est marqué à l’aide d’une face avant craquelée et d’un panneau latéral en verre trempé. Nous avons mis à l’épreuve la version blanche afin de connaitre ses performances en refroidissement et en silence.

MarbleShell MS30

Proposé sous la barre des 80 €, est-il à la hauteur pour accueillir une configuration musclée dédiée au gaming ou la création ?

MarbleShell MS30, présentation

Enermax propose avec ce MarbleShell MS30 un boitier ATX Moyen tour original. Son look est probablement l’un de ses principaux arguments tout comme son équipement à la vue de son tarif.

MarbleShell MS30

Il se distingue par une face avant originale et probablement unique sur le marché. Enermax parle d’un design « marbre » au travers d’une approche craquelée

MarbleShell MS30

Nous retrouvons quatre éléments aux formes arrondies offrant de l’épaisseur ce qui apporte du volume et de la prestance.

Entre chaque partie, des ouvertures permettent à l’air de s’infiltrer. Elles sont également utilisées pour mettre en avant de manière discrète un rétroéclairage. De type RGB adressable, il est assuré par trois ventilateurs de 120 mm. Le quatrième modèle toujours en 120 mm est classique. Positionné à l’arrière, il œuvre à évacuer l’air chaud vers l’extérieur. Les trois premiers ont la mission d’apporter de l’air frais à la configuration.

MarbleShell MS30

La face avant est en plastique de bonne qualité. Amovible, elle permet d’accéder aux ventilateurs mais nous n’avons aucun filtre à poussière à ce niveau. La connectique est positionnée sur le haut. Nous retrouvons un bouton Power, deux LED (allumage et activité des unités de stockage), deux jacks audio (Micro/Casque) et quatre ports USB Type A dont deux en USB 3.0.

MarbleShell MS30

Un premier filtre magnétique protège une grille supérieure occupant une bonne partie de la surface. L’ensemble repose sur quatre pieds de taille modeste équipés de tampons en caoutchouc.

MarbleShell MS30

La configuration est exposée aux yeux de tous grâce à la présence d’un panneau latéral en verre trempé de 4 mm d’épaisseur.

MarbleShell MS30

Il s’accompagne d’un liseret noir cachant ainsi les fixations du châssis. Ce dernier est en acier SECC de 6 mm d’épaisseur. L’arrière est classique.

MarbleShell MS30

Le bloc d’alimentation est placé sur le bas et le ventilateur arrière est monté sur un système de rails. Il est ainsi possible d’ajuster sa hauteur afin de le positionner au plus juste par rapport à la configuration présente.

Notre version blanche joue en plus sur un contraste marqué entre une robe blanche et quelques éléments noirs comme les bords du panneau en verre trempé et le filtre magnétique supérieur. De son côté, l’aRGB offre un joli rendu en restant discret.

MarbleShell MS30

En interne, nous retrouvons une architecture compartimentée. La chambre principale accueille la carte mère. Nous avons la prise en charge des formats ATX, Micro-ATX et Mini-ITX.

MarbleShell MS30

L’espace est totalement vide et rien ne vient obstruer le flux d’air généré par les trois ventilateurs avant. La carte graphique profite de 357 mm tandis que le ventirad profite de 175 mm pour sa hauteur. Du côté du bloc d’alimentation, il prend place dans le second compartiment avec 160 mm pour se loger. Nous avons à ce niveau une cage HDD rudimentaire.

MarbleShell MS30

Elle permet d’installer deux disques durs 3,5 pouces et sa position est ajustable afin de libérer de la place pour le câblage arrière du bloc d’alimentation.

MarbleShell MS30

L’équipement du ce MarbleShell MS30 est son deuxième point fort.

En complément de quatre ventilateurs de 120 mm dont trois sont aRGB, nous retrouvons à l’arrière du plateau à carte mère un HUB aRGB équipé de six canaux (5A).

MarbleShell MS30

Alimenté par un classique SATA, il joue également le rôle d’un petit contrôleur avec plusieurs effets prédéfinis. Ils sont disponibles en utilisant le bouton «Reset » présent au niveau de la connectique du boitier. Si votre carte mère est compatible, le système se synchronise au travers d’une en-tête RGB 5 Volts (3 broches (+5V/Data/- /GND). Nous avons une compatibilité avec les technologies aRGB Asus, MSI, ASRock ou encore Gigabyte. Pour passer d’un mode à l’autre, il suffit de presser pendant 3 secondes le bouton Reset.

Le stockage profite également de cinq emplacements 2,5 pouces. Les trois premiers sont placés sur le cache alimentation en métal.

MarbleShell MS30

Il s’agit de platines en plastique noir. Le quatrième est également une platine mais en acier placé à l’arrière du plateau à carte mère tandis que le dernier se situe sur le haut de la cage HDD.

Le schéma de ventilation est évolutif avec la possibilité de combiner jusqu’à deux ventilateurs de 140 ou trois 120 mm à l’avant, deux 120 ou 140 mm sur le haut et un 120 mm à l’arrière. Il est possible d’installer un système de refroidissement liquide clé en main avec le support d’un radiateur de 120, 240 et 280 ou encore du 360 (avant).  Le boitier affiche des dimensions de 424 x 205 x 480 mm.

Notre version blanche est disponible sous la référence ECA-MS30-WW-ARGB.  Elle est annoncée au prix recommandé de 79,99 € TTC contre 74,99 € TTC pour l’édition noir.

ECA-MS30-BB-ARGBECA-MS30-WW-ARGB
ColorisNoirBlanc
MatériauxSPCC 0.6mm, panneau latéral en verre trempé 4mm
Dimensions424 x 205 x 480mm
Hub de contrôle RGB
  • 6x 3 broches ARGB (5V/Data/-/GND) (3x utilisés pour les ventilateurs préinstallés)
  • Alimentation SATA
  • Connecteur RGB Sync : 3 broches ARGB (5V/Data/-/GND)
  • Compatibilité RGB Sync : Asus, Asrock, MSI, Razer et Gigabyte
  • Courant max HUB RGB : 5A

Emplacements ventilateurs

Avant2 x 140mm ou 3x 120mm (3 ventilateurs 120mm ARGB préinstallés)
Top2 x 140/ 2 x 120mm
Arrière1 x 120mm (1 ventilateur 120mm non RGB préinstallé)

Refroidissement liquide

Avant240/ 280/ 360mm
Top240mm
Arrière120/140mm

Emplacements d’installation

Stockage2 x 3,5″
5 x 2,5″
Slots d’extension7 x
Connectiques2x USB3.0, 2x USB2.0, HD Audio

Compatibilité maximum

Longueur carte graphique max.357mm
Hauteur ventirad max.175mm
Taille de l’alimentation160mm
Cartes-mères compatiblesATX, micro ATX, mini ITX

MarbleShell MS30, le montage

MarbleShell MS30

Le boitier ne manque pas d’espace. De manière générale, le montage ne pose pas de souci particulier. Nous avons des attaches câbles positionnés aux endroits stratégiques et plusieurs ouvertures facilitant le cheminement des câbles de l’arrière à l’avant.

MarbleShell MS30

Par contre, notre carte mère déborde un peu sur le haut ce qui demande de passer le connecteur EPS en deux fois. Il faut donc avoir un cordon équipé d’une fiche 4+4 et non de 8 broches.

MarbleShell MS30

La cage HDD du bas est rudimentaire. Elle nécessite d’être démontée du châssis pour accueillir un disque dur. Il faut dans ce cas retourner le boitier pour accéder à deux vis cruciformes.

MarbleShell MS30

Nous n’avons aucune fixation sans outil à ce niveau. Si le boitier profite d’une conception soignée, son châssis en acier aurait mérité une épaisseur de 8 mm.

MarbleShell MS30

Enfin, les slots d’extension ne sont pas équipés d’équerres PCI perforées. Du coup, il ne faut pas se tromper à moins d’accepter de se retrouver avec une ouverture.

MarbleShell MS30

A tout ceci s’ajoute une gorge sur toute sa hauteur afin de ranger le surplus de câbles ce qui facilite la fermeture du panneau latéral en acier.

MarbleShell MS30

Protocole de test

Voici notre plateforme de test

  • Carte mère : Z170X Gaming 3 de Gigabyte
  • Processeur : Intel Core i7-6700K
  • Mémoire vive : Crucial Ballistix 4 x 4 Go de DDR4-2666 MHz 16-17-17-36
  • Ventirad : LEPA LV12,
  • Disque dur : Hitachi HDT 72 1010SLA360 de 1 To
  • SSD : OCZ Vector 180 240 Go.
  • Carte graphique: Radeon R9 290 Black OC Edition / GT 9800 Fanless
  • Alimentation: RM850 de Corsair.

Nous avons mesuré la température du disque dur, du SSD, de la carte graphique, du processeur et de la carte mère par voie logicielle. Nous utilisons l’application HWMonitor. Nous travaillons avec une configuration en pleine charge, c’est à dire avec une forte sollicitation du processeur, du GPU, du SSD, de la mémoire vive et du disque dur. Durant ces tests, un sonomètre est placé sur un pied à 25 cm de la face avant du boitier.

Le ventirad processeur est en mode PWM calibré selon une courbe personnalisée. Le ventilateur turbine à 10% jusqu’à une température processeur de 40°C puis grimpe progressivement à 30% de sa vitesse maximale entre 40 et 60°C. Il se stabilise à 30% pour une température entre 60 et 80°C puis accélère jusqu’à sa vitesse maximale.

Lorsque nous évoquons les nuisances sonores, elles correspondent à deux qualités différentes. La première est le niveau d’insonorisation pour étouffer les bruits des différentes pièces mécaniques comme les disques durs, le ventirad processeur ou encore la carte graphique tandis que la deuxième concerne la ventilation qui engendre inévitablement du bruit. Il est lié à la vitesse de rotation des ventilateurs, à la taille et leur architecture, à la forme des ouvertures du châssis et au type de fixation utilisée.

Les mesures correspondent à une étude avec une configuration entièrement fanless et sans disque dur mécanique si bien que le bruit correspond exactement à celui de la ventilation.

MarbleShell MS30, performance de refroidissement

Nous avons fonctionné en +5V puis en +12V appliqués aux quatre ventilateurs de 120 mm. Vous trouverez ci-dessous les températures des différents composants de notre configuration en burn. Nous avons intégré également la moyenne de l’ensemble de nos tests boitiers afin d’avoir une vue plus globale des performances de ce MarbleShell MS30.

MarbleShell MS30, performances de refroidissement

MarbleShell MS30, performances de refroidissement

Tout d’abord, nous avons une nette différence entre les modes +5V et +12V. A plein régime, les quatre ventilateurs entretiennent un flux d’air pertinent pour plusieurs éléments clés de nos configurations. Par exemple, le processeur perd 9°C contre 8°C pour la mémoire vive, 5°C pour la carte graphique et 2°C pour la carte mère.

Concernant les performances de refroidissement, nous sommes devant une prestation moyenne. La température de plusieurs composants comme le processeur, la carte graphique et la mémoire vive est plus élevée que la moyenne de nos tests boitiers. Une configuration gaming peut prendre place mais pour plus d’efficacité certains choix sont conseillés. Par exemple, l’utilisation d’un Watercooling pour refroidir le processeur permet de soulager le boitier d’une certaine quantité d’air chaud à extraire.

Voici à présent le test avec notre carte graphique fanless.

MarbleShell MS30, performances de refroidissement (GPU Fanless)

MarbleShell MS30, performances de refroidissement (GPU Fanless)

Le bilan est positif avec un GPU se stabilisant à 78°C après 10 minutes de tests intensifs. Nous sommes en dessous de la moyenne de nos tests boitiers ( 9,3°C). Ceci montre que les trois ventilateurs avant, malgré une façade limitant les entrées, font leur travail. En mettant en relation nos précédents résultats, il semble que l’équilibre entre les entrées et les sorties d’air n’est pas optimal. L’usage d’un Watercooling est une solution pour palier à ce constat. Une autre approche est de rajouter un ventilateur supplémentaire sur le haut en extraction. Il est aussi possible de repositionner l’un des trois 120 mm à l’avant sur le haut. Dans ce cas, le schéma de ventilation se transforme en deux 120 mm pour l’apport d’air frais et deux 120 mm pour l’extraction d’air chaud.

MarbleShell MS30, les nuisances sonores

Le bruit de la ventilation est lié aux quatre ventilateurs de 120 mm en action mais aussi à la structure de la face avant et de la coiffe. Nous avons là aussi intégré les moyennes de nos tests boitiers.

MarbleShell MS30, nuisances sonores (ventilation)

MarbleShell MS30, nuisances sonores (ventilation)

Enermax signe une ventilation silencieuse. Selon son niveau de sollicitation, ses nuisances sonores se situent entre 35,3 et 38,4 dBA. A plein régime, nous avons un souffle mais il reste maitrisé et acceptable. Le bilan est tout aussi positif en mode +12V+Conf avec 41,2 dBa. Le bruit de notre configuration est assez bien amorti par le boitier bien qu’il ne dispose d’aucun équipement particulier pour combattre le bruit. A titre d’information, la moyenne de nos tests boitier dans ce dernier exercice se situe à presque 44 dBA. La différence est donc marquée et surtout positive pour ce MS30.

Voici pour terminer le bilan au tour du disque dur.

MarbleShell MS30, nuisances sonores (HDD)

MarbleShell MS30, nuisances sonores (HDD)

Le bruit de fonctionnement de notre disque dur se situe entre 36 et 39,9 dBA. Cette fourchette est plus élevée que celle de la moyenne de nos tests. Elle se situe entre 35,5 et 39,2 dBA. Ce résultat n’est pas une surprise sachant que la cage HDD ne propose aucune solution particulière pour tenter d’isoler le disque du châssis du boitier.

MarbleShell MS30, conclusion

Bilan
Performance de refroidissement
Nuisances sonores
Prestation / Prix
Résumé

Le MarbleShell MS30 est un boitier Moyen Tour au look original et intéressant aux regards de sa tarification. Il joue la carte de l’équipement avec un panneau en verre trempé, quatre ventilateurs de 120 mm dont trois en aRGB ou encore un HUB aRGB et plusieurs platines 2,5 pouces.

Sa conception est soignée avec une robe travaillée. Elle offre pour notre version un contraste marqué et un joli rendu capable de trouver sa place dans un « setup » gaming ou de « création ». Enermax est cependant obligé de faire des concessions pour maintenir un tarif sous la barre des 80 €. La présence de ventilateurs équipés de Molex est dommage en 2021 mais leur double connectique propose aussi du 3-pin. Il manque des équerres PCI amovibles tandis que la cage HDD est rudimentaire. Le plus embêtant est l’accès à ses deux vis de fixation demandant de retourner le boitier.

Ces quelques remarques ne sont cependant pas dommageables car ce MS30 a des arguments face à son tarif. Son look, son architecture, son équipement et sa gestion de l’aRGB sont un départ pour se construire un PC gaming haut en couleur tout en maitrisant son budget.

4.4

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Core i9-12900K, plateforme de test

Core i9-12900K, tests en jeu vidéo !

De nouvelles fuites publient des résultats de performance du Core i9-12900K Alder Lake. Nous avons un aperçu de ses possibilités en jeu vidéo

ToughLiquid Ultra 240

Test ToughLiquid Ultra 240 de Thermaltake

Test du ToughLiquid Ultra 240, un Watercooling AIO haut de gamme signé Termaltake. Il se dote de deux ventilateurs de 120 mm et d’un écran LCD de 2,1 pouces

ToughPower GF2 aRGB 750W

Test ToughPower GF2 aRGB 750W de Thermaltake

Test de la ToughPower GF2 aRGB 80+ Gold. Cette alimentation propose un RGB évolué et personnalisable et une gestion 100% modulaire des câbles