Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Test NR200P Max de Cooler Master, bien plus qu’un boitier
Boitier NR200P Max
Boitier NR200P Max

Test NR200P Max de Cooler Master, bien plus qu’un boitier

Au travers du NR200P Max, Cooler Master passe à la vitesse supérieure en matière de boitiers. Visant les configurations compactes, l’engin s’accompagne d’une alimentation SFX et d’un Watercooling AIO.

L’idée est de proposer une solution de démarrage comprenant certains éléments clés. Du coup, ce NR200P MAX propose en bundle plusieurs composants au travers d’une conception réfléchie afin d’assurer en sortie de carton le refroidissement du processeur et l’alimentation électrique du PC.

Boitier NR200P Max

L’autre avantage de cette intégration au sein d’un boitier au format SDD est d’accueillir une configuration musclée sans trop se soucier de la gestion des câbles.

Nous l’avons testé afin de connaitre en détail ses performances en matière de refroidissement, d’équipements et de prestations. Ce NR200P Max est-il à la hauteur des besoins d’une configuration musclée ? de son tarif de 369 € TTC ? Peut-il assurer face à un processeur 8C/16T et une GeForce RTX 3080 Ti ? Est-il silencieux ?

NR200P Max, présentation

En septembre dernier, Cooler Master a inauguré une nouvelle ligne de produits, les MAX series avec l’annonce du NR200P Max. Cette édition particulière du NR200P en reprend les grandes lignes mais au travers d’une approche différente. L’idée est de simplifier le montage et le choix de certains composants d’une configuration compacte.

Boitier NR200P Max

En incluant en sortie de carton une alimentation SFX de 850 Watts et un Watercooling AIO de 280, le trio propose une solide base pour l’intégration d’une configuration musclée visant la productivité, la création ou encore le gaming. Ces deux composants (alimentation et Watercooling) ne sont pas proposés en parallèle mais bien intégrés dans le boitier soulageant ainsi une partie du montage.

Boitier NR200P Max

Le système de refroidissement liquide AIO de 280 est installé en zone supérieure et le bloc d’alimentation est positionné dans son logement. Dans les deux cas, Cooler Master a rectifié la longueur des câbles et des tuyaux afin de limiter le surplus dans le boitier. De même, une partie du rangement des câbles est déjà en place. Du coup, il ne reste qu’à installer une carte mère équipée de son processeur et de sa mémoire vive, un SSD/HDD et une carte graphique. Cette dernière se positionne à la verticale et non à l’horizontal. Un câble RISER PCIe 4.0 x16 blindé nécessaire à ce changement de position est disponible en bundle.

Boitier NR200P Max

Ce NR200P Max est un boitier compact au format SFF. Son volume est de 18 litres. Il partage quelques points communs avec le NR200P que nous avons testé dans nos colonnes (Test du MasterBox NR200P de Cooler Master). Nous avons cependant une disposition interne exclusive.

Le boitier se présente sous la forme d’un rectangle aux dimensions de 377 x 185 x 292 mm. Il se montre plus long que haut et profite d’une robe aux angles adoucis en particulier pour sa face avant. Le design opte pour de la sobriété au travers d’un look passe-partout. Ce choix permet de la polyvalence avec une solution capable de se fondre sans souci dans différents environnements.

Boitier NR200P Max

Aucun rétroéclairage n’est présent mais nous avons le choix au niveau latéral. Le bundle comprend deux panneaux. Le premier en acier propose une vaste grille d’aération filtrée.

Boitier NR200P Max

Elle aura l’avantage de permettre à la carte graphique de mieux respirer avec un accès quasiment direct à l’air extérieur. Le second est en verre trempé afin d’exposer la configuration et plus particulièrement le système de refroidissement de la carte graphique. Le panneau en verre s’accompagne d’un liseré noir afin de dissimuler les différentes fixations du châssis. Dans les deux cas, il n’y a aucune vis puisque les panneaux se clipsent seulement. Ce système est repris par la face avant et le second panneau latéral.

Boitier NR200P Max

Nous avons également sur le haut une grille en Metal Mesh occupant toute la surface. Elle permet l’extraction de l’air assurée par les deux ventilateurs de 140 mm de l’AIO.

En interne, nous avons un volume total de 18.3 litres acceptant une carte mère au format Mini-ITX (170 x 180 mm) . A cela s’ajoutent trois slots d’extension équipés d’équerres PCI perforées amovibles montées sur une platine également amovible pour faciliter le montage. Du coté du stockage, une baie 3.5 pouces est disponible ainsi qu’une baie 3.5/2.5 pouces et deux emplacements 2.5 pouces.

Boitier NR200P Max

La connectique placée sur le haut se compose de deux ports USB 3.2 Gen 1 (USB 3.0), un Jack audio 3.5mm (Audio + Mic), un bouton de mise sous tension et un bouton Reset.

Boitier NR200P Max

Le Watercooling est déjà installé. Cooler Master précise qu’il assure une dissipation thermique maximale de 230 Watts. Son radiateur placé sur le haut s’accompagne de deux ventilateurs SickleFlow PWM de 140 mm équipés de grilles afin d’éviter les frottements avec certains câbles.

Boitier NR200P Max

Le Waterblock comprend une pompe de 3ème génération en charge de faire circuler le liquide dans le circuit entre la base en cuivre et le radiateur. Ses nuisances sonores sont promises sous la barre des 10 dBA.

Chaque ventilateur turbine entre 650 et 1400 rpm. A plein régime, ils assurent un débit d’air de 67 CFM pour des nuisances sonores maximales comprises entre 10 et 27 dBA et une pression statique de 2.25 mm H20. Le radiateur en aluminium affiche une longueur de 318 mm. L’ensemble prend en charge quasiment tous les sockets Mainstream. Du coté d’Intel, nous avons du LGA 2066, 2011-V3, 2011, 1200, 1151, 1150, 1155, 1156 et 1700 contre de l’AM4, AM3+, AM3, AM2+, AM2, FM2+, FM2 et FM1.

Nous retrouvons un espace maximal de 336 mm pour la carte graphique et 67 mm pour la hauteur du ventirad. Ce dernier n’a cependant pas lieu d’être puisqu’un AIO est présent.

Boitier NR200P Max

De son coté, le bloc d’alimentation est une V850 SFX Gold d’une puissance de 850 Watts.  Voici son test complet : V850 SFX Gold de Cooler Master, le test complet.

Accompagnée d’une gestion 100% modulaire des câbles, elle assure son refroidissement avec un ventilateur de 92 mm. Sa certification 80Plus est l’assurance que son rendement assure une chasse au gaspillage énergétique. Son équipement comprend une ribambelle de protection dont les sécurités OVP, OPP, SCP, OCP, UVP et OTP. Ses 850 Watts sont distribués au travers d’une architecture monorail proposant 70,8A sur le +12V contre +20A sur le +5V et +20A sur le +3.3V.

NR200P Max

Cooler Master signe un boitier à la conception soignée et à la finition travaillée. Notre version « gray » offre une jolie robe agréable au toucher et capable de s’intégrer facilement dans différents environnements. Avec ce look passe-partout et son approche sobre, sa polyvalence lui ouvre les portes d’un vaste choix d’usage. Cette richesse est renforcée par son équipement avec un Watercooling AIO capable de prendre en charge tous les processeurs mainstream du moment même les récents processeurs Core de 12ème génération au format LGA 1700 . A cela s’ajoute une alimentation 80Plus Gold d’une puissance de 850W. Il est donc possible d’installer une carte graphique très musclée comme une GeForce RTX 3080 Ti.  Cette dernière a l’originalité de se positionner à la verticale à l’aide d’un câble Riser blindé fourni en bundle. A tout ceci s’ajoutent plusieurs filtres à poussière et l’utilisation de fixations rapides au niveau de la face avant et des panneaux latéraux.

Ce NR200P Max est annoncé à 369 €, un tarif conséquent mais attention il inclut un Watercooling de 280 et une alimentation de 850 Watts.

NR200P Max

ColorisGrey
MatériauxAcier, plastique, verre trempé de 4 mm
Dimensions377 x 185 x 292 mm
Hub de contrôle RGBNon
Emplacements ventilateurs
Haut2 x 120 / 140 mm
Arrière0
Bas1 x 120 mm si HDD, 2 x 120 mmm sans HDD
Refroidissement liquide
Haut 280 / 240
ArrièreNon
BasNon
Emplacements d’installation
Stockage1 x 3,5″ (max 2)
2 x 2,5″ (Max 3) + 1 x 2.5″ / 3.5″
Slots d’extension3
Connectiques2 x USB 3.2 Gen 1 (USB 3.0), 1x prise casque 3,5 mm (audio + micro)
Compatibilité maximum
Longueur carte graphique max.336 mm
Hauteur ventirad max.67 mm
Taille de l’alimentation130 mm
Cartes-mères compatiblesMini-ITX
EquipementAlimentation V850 SFX OR 850 Wat

Watercooling AIO 280

Panneau en verre trempé ou panneau acier

Protocole de test

Voici notre plateforme de test

  • Carte mère : X570 I Aorus Pro WiFi de Gigabyte
  • Processeur : Ryzen 7 2700X
  • Mémoire vive : Trident Z Neo 32GB (2x16GB) DDR4-2933MHz CL16
  • Disque dur : Hitachi HDT 72 1010SLA360 de 1 To
  • SSD : SSD Crucial MX100 .
  • Carte graphique : GeForce RTX 3060 Ti Eagle de Gigabyte

Nous avons mesuré la température du SSD, de la carte graphique, du processeur, de la mémoire vive et de la carte mère par voie logicielle. Nous utilisons l’application HWMonitor. Nous travaillons avec une configuration en pleine charge, c’est à dire avec une forte sollicitation du processeur, du GPU, du SSD et de la mémoire vive. Durant ces tests, un sonomètre est placé sur un pied à 25 cm de la face avant du boitier.

Lorsque nous évoquons les nuisances sonores, elles correspondent à celle du boitier avec l’ensemble de notre configuration. Nous travaillons avec un mode PWM assuré par la carte mère (après calibrage des deux ventilateurs de 140 mm) puis en +12V. Les mesures du disque dur correspondent à une étude avec une configuration entièrement fanless.

NR200P Max, le montage

Tous les panneaux extérieurs peuvent être retirés pour l’installation des composants et la gestion des câbles. Le montage se retrouve ainsi plus facile. De plus, nous retrouvons des fixations rapides. Il est simple de démonter puis remonter un panneau.

Boitier NR200P Max

De même, les trois slots d’extension équipés d’équerres PCIs sont placés sur une platine amovible, cela simplifie l’installation de la carte graphique. Le bundle comprend un câble en Y pour unifier l’alimentation PWM des deux ventilateurs tandis que la pompe se connecte à un connecteur 3-pins.

Le fait que Cooler Master préinstalle l’alimentation et l’AIO rend l’installation de la carte mère ITX rapide. Les câbles ATX et EPS sont déjà acheminés au bon endroit et une partie d’un « câble management » est faite.

Boitier NR200P Max

Le logement prévu pour la carte est calculé au millimètre ce qui participe à optimiser le rendu final. Par contre attention, il faut prévoir tous les branchements en amont (connectique boitier, alimentation de la pompe de l’AIO, des ventilateurs, ATX 24 broches, EPS 8 broches, USB) car l’espace est restreint ce qui ne facilite pas le passage des doigts.

L’installation d’un SSD est aussi rapide et bien pensée. L’unité de stockage s’équipe de picots (montage à la main) qui s’insèrent dans des œillets en caoutchouc. Cooler Master propose la même approche pour un disque dur 3,5 pouces.

Par contre attention, ce type de fixation peut poser un problème si le boitier est déplacé.

Boitier NR200P Max

Du coté du rangement des câbles, de l’espace est disponible sur le dessous du bloc d’alimentation. Des bandes Velcro sont présentes pour rassembler plusieurs faisceaux.

Pour l’AIO, rien de compliqué avec notre carte mère puisque le système utilise les accroches natives du socket AM4. L’opération se résume à préparer la base avec le bon système de fixation.

Boitier NR200P Max

La carte graphique s’installe en quelques secondes. Le plus délicat est de la positionner correctement car le Rizer a une longueur limitée. Du coup, la carte graphique ne peut s’installer que sur les deux premiers slots d’extension. Sa longueur empêche alors l’installation d’un disque dur sur le haut du compartiment du bloc d’alimentation. Dans ce cas, il faut l’installer sur le bas du boitier.

Ce choix est bizarre car à première vue Il n’y a aucune raison architecturale empêchant de faire cohabiter notre carte graphique avec un disque dur de 3,5 pouces placé sur la cage d’alimentation. Le problème vient seulement de la longueur du câble Riser.

Il ne permet pas de positionner la carte sur les deux premiers slots d’extension.  Enfin, il faut aussi penser à brancher le ou les câbles PCIe 6/8 broches nécessaires à son alimentation avant sa mise en place.

Boitier NR200P Max

Pour le reste, le cheminement des câbles est bien pensé avec un rendu final correct et propre. Le plus intéressant est que la majorité du câblage est déjà fait.

Boitier NR200P Max

NR200P Max, les performances

Nous avons fonctionné dans un premier temps en laissant à la carte mère le soin de gérer la ventilation du Watercooling. Le mode PWM choisi est le profil standard obtenu après un calibrage. Ensuite nous avons procédé aux mêmes tests mais avec du +12V appliqués aux deux ventilateurs.

Boitier NR200P Max - Performances de refroidissement

Boitier NR200P Max – Performances de refroidissement

L’usage du panneau en métal avec sa large grille d’aération permet d’obtenir les meilleures performances de refroidissement pour le processeur et la carte graphique. La situation est différente pour plusieurs autres composants. Par exemple, nous avons de meilleurs résultats avec le panneau en verre trempé pour le chipset (30°C Vs 27°C), VRM (24°C Vs 23°C), la RAM et le SSD. L’explication est à chercher du coté du flux d’air. Avec l’usage du panneau en verre trempé, les deux ventilateurs de 140 mm sont à l’origine d’un flux d’air naissant à l’avant du boitier. Il longe ainsi la carte mère pour se retrouver propulsé au travers du radiateur de Watercooling vers l’extérieur. Le bilan est identique en +12V.

Boitier NR200P Max - Performances de refroidissement (GPU Fanless)

Boitier NR200P Max – Performances de refroidissement (GPU Fanless)

Notre hypothèse se vérifie avec notre carte graphique fanless. Nous enregistrons une température GPU de 77°C avec le panneau en acier contre 70°C avec celui en verre trempé. Nous avons bien dans ce dernier cas un flux d’air plus efficace venant de l’avant.

NR200P Max, les nuisances sonores

Voici les nuisances sonores de l’ensemble de notre configuration en mode PWM puis en +12V.

Boitier NR200P Max - Nuisances sonores

Boitier NR200P Max – Nuisances sonores

Elles se situent entre 37.1 et 41.2 dBA en mode PWM avec le panneau en Metal contre 37,4 et 41.7 dBA avec le panneau en verre trempé selon le niveau de charge de notre plateforme de test. Il est intéressant de noter que l’usage du panneau en verre trempé rend l’ensemble légèrement plus bruyant. La différence n’est pas très importante à l’oreille mais bien là.

Nous avons le même constat en mode +12V. Les valeurs en charge sont plus élevées car nous avons face au mode repos une carte graphique en action.

Boitier NR200P Max - Nuisances sonores (HDD)

Boitier NR200P Max – Nuisances sonores (HDD)

Enfin, voici le bilan autour de notre disque dur. Dans cet exercice, toute la configuration est en mode Fanless. Les valeurs ne correspondent qu’au bruit du disque dur. Elles se situent entre 36.3 et 40.2 dBA avec le panneau en verre trempé contre 36.1 et 39.2 dBA avec le panneau en métal.

NR200P Max, conclusion

Bilan
Performance de refroidissement (PWM)
Nuisances sonores (PWM)
Prestation / Prix
Résumé

Cooler Master propose au travers de son MasterBox NR200P MAX, une approche intéressante pour se monter une configuration musclée sans se poser de question, sur les aspects refroidissement et alimentation. En proposant un Watercooling AIO de 280 et une alimentation de 850 W, ce NR200P Max s’arme de deux composants solides pour accueillir du lourd et du musclé.

Il profite d’une robe soignée mettant l’accent sur la sobriété et l’efficacité. Si son look se veut passe-partout, son approche lui assure de la polyvalence. En interne, l’assemblage est de qualité avec en sortie de carton notre duo AIO et Alimentation déjà monté et installé. Le câblage est bien pensé avec la bonne longueur au bon endroit. L’intégration d’une configuration se fait facilement car le boitier se démonte complètement. Il est juste dommage que la longueur du Riser permettant la position verticale de la carte graphique ne soit pas suffisante pour utiliser en parallèle un disque dur sur la cage d’alimentation.

Du coté des performances, il n’y a rien à redire, l’AIO assure un refroidissement efficace. L’usage du panneau en verre trempé donne les meilleurs résultats dans ce domaine mais se montre aussi légèrement plus bruyant.

Au final ce MasterBox NR200P Max est une belle surprise même si son tarif de 369 € ne le rend pas plus économique que l’achat individuel de chaque composant.

Top Performance GinjFo

4.5

 

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Processeur Alder Lake-S d'Intel

Core i3-12100 Vs Ryzen 3 3300X, Intel frappe-t-il fort dans l’entrée de gamme ?

En entrée de gamme Intel a prévu de proposer le Core i3-12100. Un premier test de ce processeur Alder Lake-S au format LGA 1700 débarque.

Boitier DeepCool DG560

Test CG560 de Deepcool

Dévoilé en septembre dernier, le CG560 de Deepcool est un boitier « Moyen ...

Souris MM731 de Cooler Master

Test MM731, une souris gaming “Hybride” signée Cooler Master

Test de la MM73, une souris gaming Cooler Master proposant du sans fil, un capteur 19 000 dpi, du RGB et des micro Switches optiques