Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Boitiers / Test Pure Base 500 FX de be quiet !
Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !
Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Test Pure Base 500 FX de be quiet !

A l’occasion de ses 20 ans, be quiet ! inaugure une nouvelle gamme de produits, les FX. Cette nouvelle gamme se compose de plusieurs produits dont un boitier avec le Pure Base 500 FX, un Watercooling, le Pure Loop 2 FX et un ventirad, le Pure Rock 2 FX.

Dans chaque cas, l’éclairage est à l’honneur avec une approche aRGB personnalisable. Nous avons eu la possibilité de tester le Pure Base 500 FX. Basé sur le Pure Base 500DX, l’engin profite d’un équipement « Premium » avec du RGB externe et interne, trois ventilateurs de 120 mm et un ventilateur de 140 mm ainsi qu’une architecture compartimentée et un HUB PWM/aRGB.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Le look est résolument sport au travers d’une orientation flux d’air. Tout ce petit monde promet de solides performances aussi bien en refroidissement qu’en silence. Annoncé à 119.90 € en prix spécial puis 149.90 € en prix classique, ce Pure Base 500 FX est-il le boitier gaming du moment ?

Pure Base 500 FX, présentations

Le Pure Base 500 FX est une version « spéciale » anniversaire. A l’occasion de ses 20 ans, be quiet ! inaugure une nouvelle ligne de produits, les FX. Ce boitier n’est pas une nouveauté. Il s’agit d’une édition particulière du Pure Base 500 DX. Nous retrouvons un univers connu ayant réussi lors de son lancement à se démarquer de la concurrence. La philosophie reste la même c’est-à-dire proposer un bon rapport performances/prix.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Il est difficile de ne pas le remarquer sur un bureau. Son style racé attire le regard et sa silhouette trapue lui apporte un côté sport indéniable.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Sa face avant dominante se scinde en deux parties “Metal Mesh” avec au centre deux bandes aRGB parallèles (14 LED) sur toute la hauteur. Du Mesh est également présent sur le dessus via un filtre magnétique amovible. L’intégration est poussée et la finition est haut de gamme.

Il n’y a aucun fil si bien que la façade se démonte sans aucun risque afin d’accéder à un large filtre magnétique.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

L’un des panneaux latéraux en verre trempé offre une vue imprenable sur la configuration. Il s’accompagne de bordures noires afin de dissimuler les fixations du châssis. L’intérieur du boitier est mis en valeur par l’éclairage des quatre ventilateurs aRGB présents.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Les trois avant sont des Light Wings 120 mm PWM. Leur rôle est d’apporter de l’air frais tandis que le quatrième modèle est aussi un Light Wings PWM mais avec un format 140 mm.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Dans tous les cas, ils s’accompagnent d’un double éclairage aRGB (anneau lumineux avant et cercle arrière). Leur 20 (140 mm) et 18 LEDs (120 mm) offrent de multiples possibilités de personnalisation. Le 140 mm est capable d’atteindre les 1500 rpm pour des nuisances sonores de 23.3 dBA. Son débit d’air maximal est de 56 CFM pour une pression statique de 1.4 mm de H20.  De son coté, le 120 mm turbine à 1700 rpm à son maximum. A plein régime, il assure un débit d’air de 41.51 CFM pour une pression statique de 1.66 mm de H2O et des nuisances sonores de 20.6 dBA.

Concernant l’éclairage, l’ensemble peut être personnalisé au travers des différents Softs RGB des grands constructeurs de cartes mères ou via un bouton dédié placé au niveau de la connectique. Il est possible de choisir entre plusieurs couleurs et effets différents.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Le second panneau latéral est en acier, équipé en interne d’un revêtement anti-bruit. Ce Pure Base 500 FX est un boitier au format Moyen tour. Ses dimensions sont de 450 x 232 x 463 mm pour un poids de 7.8 kg. Il repose sur quatre pieds en plastique armés de tampons en caoutchouc pour limiter les transferts de vibration.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

La connectique placée sur un plan légèrement incliné sur le haut se compose d’un port USB 3.2 Gen 1, d’un port USB 3.2 Gen 2 Type C, des classiques Jacks audio (microphone + audio) et d’un bouton.

Son équipement comprend aussi une généralisation des filtres à poussière avec des unités sur le haut et l’avant ainsi que sur le bas.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Son extraction se fait par l’avant ce qui facilite le nettoyage. Il n’est pas nécessaire de bouger le boitier.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Ses sept slots d’extension sont tous équipés d’équerres PCI perforées et amovibles et l’ensemble s’accompagne d’un Bracket PCI Express solidaire du châssis par deux vis à main.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Son architecture s’organise autour de deux compartiments distincts. La chambre principale accueille une carte mère au format ATX, Micro-ATX ou Mini-ITX.  L’espace avant est libéré afin de ne pas interférer avec le flux d’air généré par les trois ventilateurs en aspiration. Une carte graphique de 369 mm de longueur peut prendre place ainsi qu’un ventirad de 190 mm de hauteur.

Selon vos besoins, les quatre ventilateurs en natif peuvent se compléter par deux 120 ou 140 mm sur le haut. Vous pouvez également adopter un Watercooling AIO de 120, 140, 240, 280 ou 360. Ces deux derniers modèles prendront place uniquement à l’avant.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

La seconde chambre se compose des emplacements pour l’alimentation, le surplus des câbles et la cage HDD. Elle accepte deux disques durs 3,5 pouces mais sans utiliser de tiroir. A cela s’ajoutent cinq emplacements pour SSD 2.5 pouces. Nous avons deux platines dédiées et amovibles à l’arrière du plateau à carte mère.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Positionnées à la verticale et à l’horizontal, elles acceptent deux unités chacune. Le cinquième emplacement se situe sur le bas de la cage HDD.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Enfin, un imposant HUB PWM et aRGB est disponible à l’arrière du plateau à carte mère. Il permet de centraliser l’alimentation des quatre ventilateurs et leur éclairage ainsi que celui de la face avant. Il accepte au maximum six ventilateurs.

Modèle Pure Base 500 FX
Format Moyen Tour
Dimension (H x W x D) 450 x 231 x 463 mm
Poids 7.92
Panneaux latéraux Verre trempé (4 mm)

Metal et revêtement anti-bruit

Matériaux Acier, plastique et verre trempé
Equipement Avant : 3 x 120 mm Light Wings PWM Arrière : 1 x 140 mm Light Wings PWM
Stockage 2 x 3,5” + 5 x 2,5”
Slots d’extension 7
Format Mini ITX, Micro ATX, ATX
Connectique 1 x USB 3.1 Gen 2 Type-C, 1 x USB 3.0, HD Audio, Bouton LED
Ventilation Avant : 3 x 120 mm, 2 x 140 mm
Dessus : 2 x 120 / 140 mm
Arrière : 1 x 120 / 140 mm
Radiateur Avant : 1 x 120, 140, 240, 280, 360
Dessus : 1 x 120, 240
Arrière 1 x 120, 140
Compatibilité Ventirad : 190 mm
carte graphique : 369 mm

Concernant le contrôleur du Pure Base 500 FX, be quiet ! nous précise

«   Tous les ventilateurs préinstallés sont connectés au contrôleur de ventilateur inclus avec le boîtier. Celui-ci ne peut évidemment communiquer qu’une seule vitesse de rotation à la carte mère – cependant, il essaie de la lire à partir du connecteur FAN1 auquel aucun ventilateur n’est connecté par défaut (voir image). Cela signifie que pour le lot actuel d’échantillons, le relevé de la vitesse de rotation ne fonctionnera pas à la sortie du carton. La solution est assez simple : connecter l’un des ventilateurs à ce connecteur spécifique, de préférence l’un des ventilateurs de 140mm. » 

Le constructeur promet qu’un changement est opéré dans le processus de fabrication afin que le prochain lot de boîtiers ait le ventilateur arrière de 140mm (actuellement sur FAN3) connecté à FAN1 à la place.

Protocole de test

Voici notre plateforme de test

  • Carte mère : Z170X Gaming 3 de Gigabyte
  • Processeur : Intel Core i7-6700K
  • Mémoire vive : Crucial Ballistix 4 x 4 Go de DDR4-2666 MHz 16-17-17-36
  • Ventirad : LEPA LV12,
  • Disque dur : Hitachi HDT 72 1010SLA360 de 1 To
  • SSD : OCZ Vector 180 240 Go.
  • Carte graphique : Radeon R9 290 Black OC Edition / GT 9800 Fanless
  • Alimentation : RM850 de Corsair.

Nous avons mesuré la température du disque dur, du SSD, de la carte graphique, du processeur et de la carte mère par voie logicielle. Nous utilisons l’application HWMonitor. Nous travaillons avec une configuration en pleine charge, c’est à dire avec une forte sollicitation du processeur, du GPU, du SSD, de la mémoire vive et du disque dur. Durant ces tests, un sonomètre est placé sur un pied à 25 cm de la face avant du boitier.

Le ventirad processeur est en mode PWM calibré selon une courbe personnalisée. Le ventilateur turbine à 10% jusqu’à une température processeur de 40°C puis grimpe progressivement à 30% de sa vitesse maximale entre 40 et 60°C. Il se stabilise à 30% pour une température entre 60 et 80°C puis accélère jusqu’à sa vitesse maximale.

Lorsque nous évoquons les nuisances sonores, elles correspondent à deux qualités différentes. La première est le niveau d’insonorisation pour étouffer les bruits des différentes pièces mécaniques comme les disques durs, le ventirad processeur ou encore la carte graphique tandis que la deuxième concerne la ventilation qui engendre inévitablement du bruit. Il est lié à la vitesse de rotation des ventilateurs, à la taille et leur architecture, à la forme des ouvertures du châssis et au type de fixation utilisée.

Les mesures correspondent à une étude avec une configuration entièrement fanless et sans disque dur mécanique si bien que le bruit correspond exactement à celui de la ventilation.

Pure Base 500 FX, les performances

Le montage.

Nous n’avons pas rencontré de difficulté particulière pour le montage. Il y a de l’espace et plusieurs astuces facilitent les choses. Il n’y a cependant pas de fixation rapide et l’usage d’un tournevis est indispensable.

Dans notre cas, nous avons installé le SSD sur la platine verticale. Il demande quatre petites vis cruciformes et deux vis à mains sont utilisées pour consolider la platine au plateau du boitier. Le cache en plastique estampillé be quiet ! se démonte pour connecter les faisceaux SATA et d’alimentation.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

La cage HDD a besoin d’être retirée de son logement car aucun tiroir n’est présent. Le disque dur 3,5 pouces se visse et des tampons amortisseurs sont utilisés à chaque point de fixation.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Un braquet d’alimentation doit se fixer sur le bloc avant sa mise en place pour pouvoir consolider l’ensemble au châssis.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Le rangement des câbles est assez facile et rapide. Une bonne partie des branchements sont déjà en place à l’aide de HUB PWM et RGB.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Comme nous l’avons souligné, la partie aRGB est travaillée car nous avons juste une alimentation SATA et un câble à brancher sur une en-tête ARGB de la carte mère (3-pin) pour bénéficier d’une synchronisation.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Elle s’active en appuyant 3 secondes sur le bouton RGB. Dans le cas contraire, le bouton en façade permet d’apporter sa touche personnelle.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet !

Refroidissement.

Des tensions de 5 et 12V sont appliquées aux quatre ventilateurs. Vous trouverez ci-dessous les températures des différents composants clés de notre configuration en burn. Nous avons intégré les résultats obtenus avec les CK560 et CG560.

Attention, nous travaillons avec les deltas de température c’est-à-dire en prenant en considération la température de la pièce lors de chaque test.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet ! - Performance de refroidissement

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet ! – Performance de refroidissement

Nous observons une différence significative entre les modes +5V et +12V. La montée en puissance de la ventilation améliore le refroidissement de tous les composants clés de notre configuration. Le processeur et la carte graphiques perdent 9°C tandis que le chipset 7°C et le disque dur 4°C contre 2°C pour la RAM. Il n’y a aucun changement du coté du SSD. Positionné sur la platine verticale, il profite du flux d’air avant.

Face au CK560 de Deepcool, notre Pure Base 500 FX se distingue. Que nous parlions du mode +5V ou du mode +12V ses performances en refroidissement sont meilleures. Nous avons des différences imposantes, de l’ordre de 6°C pour le processeur et 3°C pour la carte graphique ou encore 5°C pour la mémoire vive. Beau bilan pour be quiet!.

Voici à présent le bilan avec notre carte graphique.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet ! - Performance de refroidissement GPU Fanless

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet ! – Performance de refroidissement GPU Fanless

Les trois ventilateurs avant de 120 mm ont une action directe sur la carte graphique dont la température du GPU est bien maitrisée. Nous retrouvons un bilan à la hauteur du CK560, également équipé en natif de trois 120 mm à l’avant.

Nuisances sonores.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet ! - Nuisances sonores

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet ! – Nuisances sonores

Avec quatre ventilateurs en action, les nuisances sonores de la ventilation se situent entre 35.3 et 43 dBA selon le niveau de charge. Nous sommes sur un bilan positif au regard de l’équipement. A plein régime, le souffle est toutefois là et il est difficile de ne pas l’entendre. Le mode +12V+conf est une indication sur les prouesses du châssis à étouffer le bruit de notre configuration. Le bilan est plus mitigé ici avec 46.8 dba. Par contre attention, il est difficile de conclure car nous sommes en été avec une température de la pièce de 28°C. La gestion PWM de notre configuration est automatiquement plus agressive que si nous étions dans un environnement à 19 ou 20°C.

Boitier Pure Base 500 FX de be quiet ! - Nuisances sonores (Disque dur)

L’exercice avec notre disque dur montre que la présence de tampons amortisseurs permet de contenir le bruit. Nous avons des nuisances entre 36.4 et 39.1 dBA de quoi se positionner sous la moyenne de nos tests boitier. Beau bilan.

Conclusion

Bilan
Performance de refroidissement
Nuisances sonores
Prestation / Prix
Résumé

Ce Pure Base 500 FX est une jolie surprise. Basé sur le Pure Base 500DX, il reprend la philosophie en ajoutant un équipement plus riche pour mieux répondre aux besoins des joueurs. Sa ventilation est conséquente. Elle se montre efficace sans engendrer trop de bruit. Les nuisances sonores sont tout de même là, même si dans l’ensemble cette épineuse question du bruit est bien maitrisée. Nous ne pouvons cependant pas évoquer un boitier orienté silence.

Au travers d’un look efficace et racé, il s’arme d’une robe entièrement noire, d’un panneau en verre trempé, de filtres à poussière, de bandes LED adressables et personnalisables et de quatre ventilateurs Light Wings. A cela s’ajoutent un imposant HUB PWM et aRGB, une conception soignée tout particulièrement en ce qui concerne l’intégration des bandes LED au niveau de la face avant.

Proposé à 119,90 € en prix spécial, ce Pure Base 500 FX offre un excellent ratio prestations / prix. La conclusion sera plus tempérée lorsque son tarif conseillé passera à 149.90 €. Pour l’heure, c’est un bon choix si vous êtes à la recherche d’un boitier moyen tour gaming bien équipé et capable de refroidir une configuration musclée.

A noter que concernant le prix spécial, be quiet ! nous précise

« les réductions anniversaires de 30 euros s’appliqueront uniquement jusqu’à épuisement des stocks dont be quiet! dispose actuellement […] De nouveaux approvisionnements sont normalement prévus pour novembre »

4.5
Top Performance GinjFo

Top Performance – GinjFo

 

5 plusieurs commentaires

  1. A la recherche d’une upgrade de config (dont le boitier) je tombe sur ce test et le boitier à l’air vraiment bien. Mais impossible pour le moment de le trouver au prix “anniversaire” ^^

    • Il est dispo sur 1fodiscount a 119€ je viens de le commander. Le watercooling sera dispo vendredi a 99€ si tu le veux aussi.

  2. Bonjour
    merci pour ce très bon test, j ai également opté pour ce boitier dans le cadre d une nouvelle config
    par contre peux tu expliquer comment se fait le choix de la tension sur les fans, entre 5V et 12V ? Merci 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*