Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Cartes Graphiques / GeForce RTX 2070 Super Gaming OC 8G de Gigabyte, le test complet
GeForce RTX 2070 Super Gaming OC 8G de Gigabyte
GeForce RTX 2070 Super Gaming OC 8G de Gigabyte

GeForce RTX 2070 Super Gaming OC 8G de Gigabyte, le test complet

GeForce RTX 2070 Super, présentation

Nvidia a revu son offre RTX avec le lancement de déclinaisons Super. Les GeForce RTX 2060, 2070 et 2080 Super remplacent la gamme RTX classique mais pas totalement. L’offre du constructeur se dessine autour de cinq solutions avec les trois « Super », la GeForce RTX 2060 6 Go (300 à 350 €) et la GeForce RTX 2080 Ti. Cette dernière incarne la vitrine, le must have du moment.

GeForce RTX 2070 Super Founders edition de Nvidia

Annoncée à 499 $, la RTX 2070 Super est une version plus musclée de la RTX 2070. Nvidia promet des performances au-dessus de l’ancienne vitrine Pascal, la GeForce GTX 1080 Ti. Officiellement, la GeForce RTX 2070 Super embarque un GPU Turing 12 nm donnant vie à 2560 cœurs Cuda, 64 ROPs et 160 unités de texture. A cela s’ajoutent 40 cœurs RT et 320 cœurs Tensor.

Les cœurs RT, RT pour Ray-Tracing, permet d’avoir un câblage matériel pour assurer une touche de Ray Tracing en temps réel dans les jeux vidéo.  Cette avancée participe à augmenter la qualité du rendu au travers d’une méthode exploitant la « rasterisation » et le Ray-tracing en temps réel. De leur côté, les cœurs Tensor sont dédiés à des calculs très spécifiques autour de l’IA et du deep learning. Ils sont mis à contribution au travers d’un nouveau filtre anti aliasing, le DLSS. Comme nous allons le voir avec nos tests, le DLSS permet d’accroitre les performances ce qui compense en partie l’activation du Ray Tracing très gourmand en ressource.

Pour revenir à la GeForce RTX 2070, Nvidia propose la version Founders Edition. Le GPU est propulsé à 1605 MHz contre 1770 MHz en mode boost tandis que les 8 Go de GDDR6 calibrés à 7000 MHz sont exploités par un bus 256-bits.  La carte est annoncée avec un TDP de 215 Watts et demande une alimentation de 650 Watts au minimum.

GeForce RTX 20 series et l’architecture Turing, bilan

Son GPU s’appuie sur l’architecture Turing avec à la clé d’importantes évolutions. Elles concernent la distribution des calculs, les niveaux des caches, les calculs sur les entiers et les flottants ou encore l’arrivée d’unités dédiées à des tâches très spécifiques.

GeForce GTX 1070GeForce RTX 2070GeForce RTX 2070 Super
ArchitecturePascalTuringTuring
Cœurs Cuda192023042560
Unités de texture120144160
Fréquence de base1506 MHz1410 MHz1605 MHz
Fréquence Boost1683 MHz1620 MHz1770 MHz
Tensor FLOPSNA60 TFLOPS72TFLOPS
Rays Cast0.6 Giga Rays6 Giga Rays7 Giga Rays
Interface mémoire256-bit256-bit256-bit
Mémoire vive8 Go8 Go8 Go
Bande passante mémoire256 Go/s448 Go/s448 Go/s
TDP150 Watts175 Watts215 Watts
Gigabyte propose, au travers de sa GeForce RTX 2070 Super Gaming OC 8 Go, de revisiter la RTX 2070 Super de Nvidia. La carte profite d’une conception personnalisée. Les modifications touchent à plusieurs domaines allant du système de refroidissement au PCB en passant par les fréquences de fonctionnement. La carte s’affirme à l’aide d’un design sport. Il repose sur un carter travaillé, trois ventilateurs ou encore une petite touche de RGB. Le refroidissement est confié au WindForce 3X ayant la particularité de proposer un mode fanless à faible charge GPU. Nous avons mis à l’épreuve cette carte pour connaitre son…

Passage en revue

Performance
Silence
Consommation

Efficace et silencieuse

Résumé : Gigabytre signe avec cette GeForce RTX 2070 Super Gaming OC 8G une version « maison » efficace de la carte de de référence de Nvidia. Le bilan est positif sur plusieurs points. Nous avons une puissance pour répondre aux besoins en 1080p et 1440p tandis que le système de refroidissement se montre efficace et silencieux. Sa mécanique assure la prise en charge matérielle du Ray Tracing en temps réel et la solution d’anti-antialiasing DLSS. Le 2160p est aussi envisageable mais il faudra cependant jouer sur les options graphiques pour espérer du 60 images par seconde. Enfin le mode semi fanless rend la carte inaudible en faible charge. A l’heure d’écriture de cet article, nous l’avons dénichée à 559 €, un prix compétitif sur le segment des RTX 2070 Super customisées.

Note de l'utilisateur 2.66 ( 66 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

6 plusieurs commentaires

  1. pas mal tout ça 🙂

  2. Excellente carte avec un refroidissement très efficace (60°C en charge en moyenne)

    Un silence de fonctionnement et des performances idéales pour une utilisation en 1440p

    Seul bémol, la gestion de la ventilation à faible vitesse impossible lorsque inférieure à 30% ou a faible charge GPU provoquant un cycle de marche/arrêt bruyant des ventilateurs toutes les secondes …
    ( identique à ceci https://www.youtube.com/watch?v=30aR3QGxChI )

    A priori, problème récurrent existant sur d’autres modèles de la marque …

  3. 2070 ou 2080? Le journaliste semble un peu perdu…

  4. Impossible de savoir si ‘est le test de la 2070 super ou de la 2080 super. Les résultats sont les mêmes pour les deux articles…

  5. Je trouve le test vraiment intéressante en particulier le bilan. Cette RTX 2070 Super se montre 10% moins performante que sa grande sœur la RTX 2080 Super pour un prix bien inférieur…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Boitier iCUE 465X RGB de Corsair

iCUE 465X RGB de Corsair, le test complet

Sur le segment des boitiers gaming, Corsair annonce l’iCUE 465X RGB. Nous ...

Boitier Pure Base 500 de Be Quiet

Pure Base 500 de Be Quiet, le test complet

Be Quiet! a récemment complété sa gamme de boitiers Pure Base avec ...

Alimentation Thermaltake Toughpower GF1 ARGB 750 watts

Alimentation Toughpower GF1 ARGB, un second avis

L’alimentation Toughpower GF1 ARGB de Thermaltake se distingue par son look, sa ...