Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Cartes Graphiques / GeForce RTX 2080 Ti Founders Edition, le test complet
GeForce RTX 2080 Ti Founders Edition de Nvidia
GeForce RTX 2080 Ti Founders Edition de Nvidia

GeForce RTX 2080 Ti Founders Edition, le test complet

Protocole de test.

Nous avons utilisé des jeux, trois définitions, plusieurs benchmarks et un logiciel d’évaluation des prouesses GPGPU. Pour chaque titre, tous les paramètres de rendu sont au maximum. Les pilotes graphiques sont les derniers en date.

Configuration Intel socket LGA 2011

  • Carte mère : X99-UD7 de Gigabyte
  • Processeur : Intel Core i7-6950x,
  • Mémoire vive : 4×8 Go Dominator Platinum DDR4-3200 CL16,
  • Stockage : SSD Crucial M550 512 Go,
  • Alimentation : Cooler Master SPH 850W
  • Dissipateur : Watercooling AIO Captain 240 EX.

Jeux vidéo

  • METRO LL
  • Far Cry Primal
  • Tom Raider
  • Thief (qualité extrême)
  • Witcher III (qualité extrême, HairWorks sur oui)
  • Doom
  • Far Cry 5
  • Crysis III

Benchmarks

  • Valley 1.0 (Mode Extreme, Full HD, 1440p et 4K, AA 8X),
  • Heaven 4.0 (Mode Extreme, Full HD, 1440p et 4K, AA 8X),
  • 3Dmark Fire Strike (Performance, Extreme, Ultra)
  • Superposition (1080p extreme, 4K Extreme)

Enfin, nous avons testé la carte avec Luxmark. Cette application exploite l’API OpenCL pour exécuter des calculs de rendu 3D. Il est possible de travailler uniquement avec le GPU, le CPU ou encore les deux en même temps (idéal pour se rendre compte de la différence de performance qu’il existe entre un processeur et une solution graphique). Mieux encore, ce benchmark existe sur différents environnements comme Linux, OS X et Windows. Il livre un score et des indices de valeurs Samples/sec et Rays/sec. Vous retrouverez les scores avec Luxmark v3.1 et les scènes Luxball HDR et Hotel Lobby.

Bilan
Performance
Silence
Consommation
Résumé

Avec cette GeForce RTX 2080 Ti Founders Edition, Nvidia propose une carte graphique gaming puissante capable de répondre à tous les besoins des joueurs. Elles visent les hautes définitions, en particulier la 4K en Full Option. Ses prestations lui permettent de rehausser la barre des performances de 20 à 30% face à sa grande sœur la GeForce GTX 1080 Ti.

L’architecture Turing apporte du renouveau sur le marché du gaming, en particulier autour du Raytracing en temps réel. Cette version Founders Edition propose un système de refroidissement performant mais pas totalement silencieux. La mécanique de la carte est solide et l’overclocking en sortie de carton appréciable.

A plus de 1200 €, la tarification est sûrement surévaluée mais elle n’est pas pour autant condamnable. Malgré l’absence de concurrence, Nvidia poursuit la hausse des performances tout en assurant de l’innovation….

4.5

7 plusieurs commentaires

  1. Belle carte mais le tarif !!! ça pique tout de même. Merci pour le test toujours aussi pro et allant à l’essentiel.
    Pour moi, c’est trop cher

  2. C’est vraiment dommage, comme de nombreux test de la RTX 2080 Ti celui-ci ne prends pas en compte l’élément le plus important de cette carte graphique à savoir son prix ! La gamme « 80 Ti » voit son prix passer de 800 à 1200€ ! Pourquoi ?
    – 20 à 30% de performance en plus, un minimum pour une carte qui arrive plus de 2 ans après la génération précédente.
    – Du Ray Tracing qui dans l’état actuel des choses arrive difficilement à tenir le 1080p/60ips sur le modèle le plus chère de la gamme
    – Du DSSL prometteur certes, mais qui commencera surement à être réellement exploité sur la majorité des jeux dans 1 ou 2 ans, à la sortie des série 3000 ?
    Bref, comme je le disais dans un précédent commentaire, cette carte n’a rien d’intéressant, sauf peut-être pour les Youtuber’s/Twitcher qui se l’ont faites offrir par Nvidia l’histoire d’essayer de pousser aux crimes les quelques joueurs qui sont prêt à abandonné femmes et enfants pour cette folie.
    Pour conclure, je dirais que cette carte n’est rien de plus qu’un « prototype » avec des technologies intéressantes mais clairement pas viable avant 1 voir 2 ans. Quand on sait que la carte la plus représenter sur Steam est la GTX 1060 (13,81% Source : Steam) et que la GTX 1070 est à 4% on ne comprend pas ce que cherche Nvidia. Au final, les joueurs vont devoir se rabattre sur les RTX 2050(Ti) avec un RTX qui fonctionnera peut-être en 800×600 et un prix équivalent à une GTX 1070 qui aura des performances brutes peut être plus élevé, mais d’ici-là les stocks de GTX 10×0 auront disparus et il n’y aura peut-être pas d’autre choix.
    La bonne nouvelle, c’est que le client n’a pas l’air dupe en témoigne ici l’écart de note ici entre la note GinjFo (4.5 étoiles) et celle des utilisateurs (2 étoiles)… Dommage que la majorité des sites spécialisés se soit rangé du coter de Nvidia plutôt que de celui des » consommateurs »

  3. Merci pour le test. Dommage qu’il n’y ait pas un bench avec Daz studio pour tester le rendu 3D en Iray versus la 1080ti. Le rendu 3D est un marché de niche, mais qui s’intéresse à ces cartes “gamers” même à ce prix, parce que aussi puissantes que la gamme Quadro pour quatre fois moins cher !

  4. Pas un mot sur le fait que les ventilateurs ne descendent pas en dessous de 1500 TPM, rendant la carte bruyante au repos ? Ça me semble rédhibitoire pourtant, surtout sur un modèle de ce prix.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*