Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Cartes Graphiques / Test : GeForce 8800 GT-OC de MSI
De la puissance pour une consommation électrique à la baisse

Test : GeForce 8800 GT-OC de MSI

Là où AMD ne s’est que contenté de reprendre l’architecture de sa HD 2900 XT pour la décliner en HD2900 Pro grâce à des fréquences de fonctionnement revues à la baisse, Nvidia va plus loin et lance une GeForce 8800 GT embarquant un nouveau GPU : La G92.

Il n’est pas qu’une simple déclinaison du l’actuel G80 qui équipe aujourd’hui le haut de gamme de la marque. Certes, il reprend la philosophie de cette puce mais inaugure une nouvelle finesse de gravure à 65 nm contre 90 nm pour le G80 et 80 nm pour le G84 (GeForce 8600). Face à sa grande sœur la GeForce 8800 GTS, le nombre de stream processeurs actifs passe de 96 à 112 et le nombre d’unités de texturing de 48 à 56 tandis que les unités ROP sont au nombre de 16 contre 20 et 24 sur un GeForce 8800 GTX.

 

GeForce 8800 GTS

GeForce 8800 GT

GeForce 8800 GTX

Interface

PCI-Express 16x

PCI-Express 16x – Gen2

PCI-Express 16x

Gravure

0,09µ

0,065µ

0,09µ

Transistors

681 Millions

754 Millions

681 Millions

Stream Processors

96

112

128

Unités ROP

20

16

24

Mémoire embarquée

640 Mo

512 Mo

768 Mo

Interface mémoire

320 Bits

256 bits

384 Bits

Bande passante

64 Go/s

57,6 Go/s

86 Go/s

Fréquence GPU

500 MHz

600 MHz

575 MHz

Fréquence Stream Processors

1200 MHz

1500 MHz

1350 MHz

Fréquence mémoire

800 MHz

900 MHz

900 MHz

La technologie PureVidéo 2 fait également son apparition permettant enfin à Nvidia de proposer des cartes graphiques milieu/haut de gamme disposant d’une prise en charge matérielle de la décompression vidéo HD. Il faut comprendre par là, une aide à la décompression pour les flux vidéo VC-1 (HD-DVD) et MPEG II et une prise en charge totale pour les flux de type H.264.

Ce moteur VP2 s’accompagne du support HDMI, HDCP et du dual-link permettant une résolution de 2560×1600. Notons aussi que la norme PCI Express 2.0 est présente (8 Go/s en bidirectionnel soit 16 Go/s) tout en assurant une pleine compatibilité avec le PCI Express 1.0 (4 Go/s en bidirectionnel soit 8 Go/s).

Enfin au niveau des fréquences, les stream processeur profitent de 1,5 GHz, la mémoire, de type GDDR3, de 900 MHz et le GPU de 600 Mhz. Le bus mémoire est quant a lui limité à 256 bits.

A ces changements il faut préciser que Nvidia indique la présence de diverses optimisations notamment en ce qui concerne les algorithmes de compressions des unités ROP pour de meilleures performances en très haute résolution et l’apparition d’un nouveau antialiasing multisampling transparent, améliorant la qualité de l’image.

Le G92 est compatible DirectX 10 seulement et non DirectX 10.1 ce qui indique une non prise en charge des modèles Shader 4.1, ce qui est loin d’être pour l’instant handicapant.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*