Cartes Graphiques

Test : Radeon X1800XT PE de Sapphire

Les nouvelles cartes graphiques du constructeur ATI, les X1000 possèdent une nouvelle architecture. Avec ces nouvelles Radeons, Ati se remet à niveau en termes de fonctionnalités en supportant le HDR, les pixels et vertex shaders 3.0. En parallèle, la gravure à 90 nanomètres a été introduite.

Logo ATI Radeon X1800 series

La refonte presque complète de cette nouvelle famille de cartes vidéo passe principalement par la mise à jour de 2 éléments primordiaux dans l’influence sur les performances.

Contrôleur mémoire.

L’ensemble des travaux accomplis par Ati permet de maximiser l’utilisation de la bande passante. Le contrôleur est vraiment innovant.
Sans trop rentrer dans les détails, le schéma classique jusqu’à présent était le suivant :
Lorsqu’une unité de mémoire reçoit une demande d’écriture ou de lecture elle renvoie l’information au travers d’un large bus qui peut fonctionner en simple, double ou quadruple Channel. Considérez un large bus comme une sorte de pipeline. Les différents modes Channel soulignent simplement les possibilités de fonctionnement en multi-sens.

L’innovation chez Ati est d’avoir, tout d’abord, décentralisé le large bus, de 256 bits par sens, du contrôleur mémoire. Ainsi, il devient périphérique. Une unité de mémoire va alors déposer son information dans ce Ring bus qui la conduira au plus proche de l’unité qui en a besoin. Cette façon de procéder permet une augmentation des performances dans les accès mémoires grâce à une diminution de la latence et un désengorgement du contrôleur mémoire.

Pixels shaders.

Avant toute chose, qu’est ce qu’un pixel Shaders ?
Un pixel shader est une opération mathématique réalisée sur un pixel, un changement de couleur de texture par exemple (les Shaders ont été introduits avec Direct X 8).
L’idée d’ATI est l’introduction de l’utltathreading. Cette architecture permet de travailler sur plusieurs blocs de pixels en même temps. Ces blocs se veulent de petites tailles afin d’augmenter les performances des branchements.

En termes de fonctionnalités, le X1000 supporte aussi l’AAA (adaptive Anti Aliasing). Son rôle est de limiter au maximum les effets de flou lors du l’utilisation de l’Anti-Aliasing (pour ceux qui possède Half Life II, il faut, pour constater l’amélioration, regarder du coté des branches d’arbre ou des grillages).Le filtrage anisotropiques 16X fait aussi son apparition et permet de diminuer les flous sur de longues distances.

La partie traitement vidéo se voit aussi améliorée avec le support de l’AVIVO. Un grand nombre de technologies est géré en natif afin d’augmenter le rendu vidéo. La partie compression est véritablement prise en charge par le GPU. Sur ce sujet, nous avons fait quelques tests avec le soft en version béta d’Ati et les résultats sont très encourageants.

Note : Cette présentation se veut volontairement simple et nous sommes désolés pour les plus techniques d’entre vous.

Afin de comprendre et de mesurer toutes ces nouvelles technologie, nous nous sommes procurés une Radeon X1800 XT PE de la marque Sapphire.

GPU R520 du constructeur ATI

1 2 3 4Page suivante

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page