Cartes Graphiques

Test ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC

Une version personnalisée et overclockée de la GeForce RTX 4070 Ti SUPER

Nvidia poursuit le déploiement de sa gamme de GeForce RTX 40 SUPER series. Après la GeForce RTX 4070 SUPER, voici la GeForce RTX 4070 Ti SUPER.

Disponible uniquement en version personnalisée, cette solution prend la place de l’actuelle GeForce RTX 4070 Ti. Nvidia promet une mécanique pour du “haut” framerate en 1440p et le nécessaire pour du 4K. La carte s’équipe de 16 Go de VRAM et d’un bus mémoire 256-bit assurant une bande passante de 672 Go/s. Son GPU profite de l’architecture Ada Lovelace ce qui lui garantit la prise en charge des toutes dernières avancées comme le support du DLSS 3.0.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC Cette GeForce RTX 4070 Ti SUPER est annoncée au prix recommandé de 799 $. Nous l’avons testé au travers d’une version revisitée signée Asus, la ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC.

GeForce RTX 4070 Ti Super, les présentations.

Nvidia organise sa gamme de cartes graphiques gaming GeForce RTX 40 series en trois grandes familles. Nous retrouvons:

  • les GeForce RTX 4060 et 4060 Ti aux prix conseillés de 299 et 399$ pour le 1080p,
  • les GeForce RTX 4070, 4070 SUPER et 4070 Ti SUPER aux prix conseillés respectifs de 549, 599 et 799$ pour du 1440p,
  • et les GeForce RTX 4080 SUPER et 4090 pour le 4K aux prix conseillés respectifs de 999 et 1599 $.

Dans ce contexte et avec l’arrivée des versions SUPER, la GeForce RTX 4070 Ti SUPER se place entre la RTX 4070 SUPER et la RTX 4080 SUPER. Elle est ainsi censée proposer une puissance très généreuse permettant de hauts framerate en 1440p tout en pouvant espérer un gameplay confortable en 4K.

Il ne s’agit pas à nos yeux d’une version boostée de la RTX 4070 Ti sachant que cette dernière exploite tout le potentiel du GPU AD104. Nvidia exploite un AD103-275. L’AD103-300 est de son coté le GPU de la GeForce RTX 4080. La “mise en niveau” est donc importante entre les deux cartes. Il s’agit même de la plus importante mise à niveau de cette gamme SUPER.

Sa mécanique exploite un total de 66 SMs sur les 80 de disponibles. Cela donne naissance à 8448 cœurs CUDA, 264 cœurs tensors, 66 cœurs RT, 264 TMUs et 112 ROPs. A titre de comparaison, la GeForce RTX 4070 Ti s’arme de 7680 cœurs CUDA, 240 cœurs Tensor, 60 cœurs RT, 240 TMUs et 80 ROPs. Le cache L2 progresse de 48 Mo à 64 Mo tandis que la VRAM passe de 12 Go à 16 de GDDR6 au travers d’un bus évoluant de 192-bit à 256-bit. Tout ceci permet à la bande passante de faire un bond de 504 Go/s à 672 Go/s.

Du côté de l’enveloppe thermique, le TGP n’évolue pas (285W) ce qui est une bonne nouvelle puisque cela permet d’optimiser le ratio performance/watt entre les deux cartes. L’architecture graphique sous-jacente est désormais bien connue, il s’agit d’Ada Lovelace.

Architecture graphique Ada lovelace
Architecture graphique Ada lovelace

Elle permet de profiter de cœurs RT de 3ème génération, de cœurs tensors de 4ème génération et d’un moteur média amélioré capable de prendre en charge l’AV 1 et le H.264. A tout ceci s’ajoute le support de la technologie DLSS 3.0.

Sachant que Nvidia ne propose pas de version Founders Edition, nous avons mis à l’épreuve un modèle Asus, la ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC, présentation

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC

La carte est massive en raison de son système de refroidissement basé sur deux radiateurs à fines ailettes en aluminium et trois ventilateurs axiaux à roulements à billes doubles.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC Les deux ventilateurs latéraux tournent dans le sens opposé du ventilateur central pour minimiser les turbulences pouvant affaiblir le débit et la puissance de l’air. Ce trio est capable de se mettre à l’arrêt en cas de faible charge du GPU.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC Si la température de ce dernier est inférieure à 50°C, la carte est en mode fanless. Son fonctionnement est inaudible. Il se remet en marche lorsque la température repasse au-dessus 55°C.

La mécanique de la carte profite d’un contrôle numérique de l’alimentation, d’un ensemble de phases d’alimentation à courant élevé et d’une gamme de condensateurs 15K. Tout ce petit monde est présent sur un PCB n’occupant que la moitié de la longueur de la carte en elle-même.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC L’espace restant est utilisé par le refroidissement avec par exemple une large ouverture à l’arrière permettant de propulser l’air au travers des ailettes et caloducs. Le flux traverse la carte en terminaison. L’air chaud se retrouve cependant dans le boitier. Attention, si la carte est utilisée à la verticale, l’air chaud est envoyé en direction de la carte mère.

Pour résumer ce schéma de ventilation, l’air est aspiré par les trois ventilateurs avant et se retrouve poussé dans les entrailles de la carte graphique.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC

Il trouve alors différents chemins pour s’extraire. Cela va de l’avant en dehors du boitier en latéral, arrière et en terminaison dans le boitier.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC Ce dernier doit donc être équipé en conséquence pour gérer ces différentes sources de chaleur.

En interne, deux radiateurs à fines ailettes en aluminium en position verticale assurent une grande partie la surface de dissipation. La chaleur est transportée par 3 caloducs pour le radiateur avant et 6 pour le ventilateur arrière.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC

L’ensemble demande de la place, en particulier en hauteur, ce qui nécessite 3,15 slots pour l’installation de la carte. Asus utilise également un exosquelette en métal afin de garantir un ensemble robuste, peu sensible aux torsions et capable d’amortir la montée en régime des trois ventilateurs en cas de besoins. La carte profite ainsi d’un cadre, d’un capot et d’une plaque arrière moulés sous pression.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC

Cette ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC est également capable de piloter des ventilateurs du boitier. Pour ce faire, elle s’équipe de deux connecteurs 4-pin à l’arrière. Par contre attention, sachant que la terminaison de la carte est utilisée pour extraire l’air chaud, il faut que les ventilateurs du boitier travaillent dans le même sens ce qui n’est pas le schéma classique d’une tour. En général, les ventilateurs à l’avant sont en position d’aspiration et non d’extraction.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC

La carte s’arme également de deux zones aRGB (terminaison et latéral) entièrement personnalisable tandis que son bundle comprend un support pour carte graphique pouvant aussi jouer le rôle d’un petit tournevis cruciforme.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC Enfin en latéral, il est possible de choisir entre deux profils de refroidissement (quiet et performance).

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - GPU Tweak III
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – GPU Tweak III

Sous Windows, l’application Tweak III permet de suivre plusieurs données comme la fréquence GPU et mémoire, la consommation ou encore la température GPU et la vitesse des ventilations.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - GPU Tweak III
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – GPU Tweak III

Différents onglets proposent de choisir entre trois modes de fonctionnement:

  • OC (GPU à 2700 MHz, VRAM à 21002 MHz),
  • Défaut (GPU à 2670 MHz, VRAM à 21002 MHz),
  • Silence (GPU à 2640 MHz, VRAM à 21002 MHz).

L’utilitaire permet aussi de créer des profils en ayant la possibilité d’agir sur les fréquences, la cible de consommation ou encore la tension GPU et la ventilation. Enfin, GPU-Z nous renvoie une fréquence GPU à 2340 MHz par défaut et 2670 MHz en mode boost contre 1313 MHz pour la mémoire. La bande passante atteint les 672,3 Go/s.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - GPU-Z
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – GPU-Z

Protocole de test.

Nous avons utilisé des jeux, plusieurs définitions, plusieurs benchmarks et des applications GPGPU. Pour chaque titre, tous les paramètres de rendu sont au maximum.

Plateforme de test.

  • Carte mère : Asus ROG Maximus Z690 HERO
  • Processeur : Intel Core i9-12900K,
  • Mémoire vive : Vengeance RGB DDR5 6400 MHz CL38 de Corsair (2×16 Go),
  • Stockage: SSD Kioxia Exceria Pro 2 To,
  • Alimentation: Dark Power 13 1000 Watts
  • Dissipateur : WaterCooling DeepCool LS720

Jeux vidéo

  • Metro Exodus,
  • Far Cry 6,
  • Shadow of Tomb Raider,
  • Total War : Warhammer,
  • Horizon Zero Dawn,
  • Watch Dogs Legion,
  • Cyberpunk 2077,

Benchmarks

  • 3DMark Fire Strike (Performance, Extreme),
  • 3DMark Port Royal,
  • 3DMark Speed Way,
  • Blender v3.5 ( Scènes Monster, JunkShop et Classroom),
    Puissant outil de développement pour créer des images et animations 3D. Cette version apporte la prise en charge de l’OptiX chez Nvidia soit une accélération matérielle avec une GeForce ou Quadro RTX. Cela concerne le rendu et le viewport. Pour les Radeon RX 6000 Series nous utilisons l’API OpenCL.
  • LuxMark 3.1
    Cette application exploite l’API OpenCL pour exécuter des calculs de rendu 3D. Il est possible de travailler uniquement avec le GPU, le CPU ou encore les deux en même temps (idéal pour se rendre compte de la différence de performance qu’il existe entre un processeur et une solution graphique). Mieux encore, ce benchmark existe sur différents environnements comme Linux, OS X et Windows. Il livre un score et des indices de valeurs Samples/sec et Rays/sec.
  • OctaneBench 2020.1.5
    Test de rendu 3D avec activation ou non du RTX,
  • V-Ray Benchmark,
  • FAHBench
    FAHBench exécute un exemple de calcul de dynamique moléculaire pour comparer les performances des GPU en ce qui concerne la recherche en biophysique.

Nous avons également fait des tests autour des consommations électriques, performances de refroidissement, silence de fonctionnement et stabilité des fréquences.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC, environnement

Performance de refroidissement

L’ensemble du monitoring est assuré par GPU-Z. Nous avons torturé cette solution durant 10 minutes en sollicitant au maximum son GPU. Les tests sont faits à l’air libre afin de faire abstraction des performances de refroidissement du boitier. La température de la pièce est de 22°C.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Performance de refroidissement
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Performance de refroidissement

Au repos, les trois ventilateurs sont à l’arrêt. La carte fonctionne en mode fanless et la température GPU se stabilise entre 39 et 40°C. Les dimensions du système de refroidissement de la carte demandent de la prudence vis-à-vis de la compatibilité boitier mais il offre une large surface de dissipation thermique. A titre de comparaison, le GPU de la GeForce RTX 4070 SUPER founders Edition, dans les mêmes conditions (mode fanless), ne descend pas sous la barre des 42°C.

En forte charge, les trois ventilateurs démarrent et se stabilisent en quelques dizaines de secondes à 40% de leur vitesse maximale ce qui nous donne 1300 rpm environ. Le GPU ne dépasse pas les 59°C ce qui est parfait.

Nuisances sonores.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Stabilité des fréquences GPU et VRAM
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Stabilité des fréquences GPU et VRAM

Au repos, le mode fanless rend la carte inaudible. En charge, elle n’est guère bruyante. Nous avons un léger souffle mais il n’est pas gênant.  Avec un petit 38 dBA à notre sonomètre, la belle se place comme la carte graphique gaming la plus silencieuse de notre comparatif.

Stabilité des fréquences.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Stabilité des fréquences GPU et VRAM
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Stabilité des fréquences GPU et VRAM

Il n’y a rien à dire sur la fréquence mémoire. Elle reste stable durant notre test. Pour la fréquence GPU, la situation est étrange car il n’y a aucun problème de refroidissement. Le GPU ne cesse de fluctuer entre 1750 MHz et 2520 Mhz. Sur l’ensemble du test, sa fréquence moyenne est de 2206 MHz.  A aucun moment la fréquence Boost de 2670 MHz n’est atteinte.

Consommations électriques

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Consommations électriques
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Consommations électriques

Selon le niveau de charge, la consommation électrique se situe entre 10 et 290 Watts. Le bilan est positif puisque nous retrouvons les chiffres annoncés par Nvidia. De même, nous sommes sur la même gourmandise énergétique que celle de la GeForce RTX 4070 Ti.

Remarque.

Cette mesure de consommation correspond aux besoins minimum et maximum de la carte afin de pouvoir faire une évaluation globale de son coût d’exploitation et son empreinte carbone de fonctionnement. Dans le détail, ses besoins énergétiques varient énormément selon le type d’exercice. L’enveloppe thermique (TGP) déclarée de 200 W est une information intéressante mais elle ne permet pas de détailler la consommation d’énergie en fonction des usages. En clair, son bilan énergétique n’est pas universel. Il varie en fonction des besoins.

Le TGP est la limite de puissance maximale pour la fréquence boost du GPU. Elle sera optimisée en fonction de cette limite mais également d’autres paramètres comme la température. Cette puissance peut être atteinte avec des applications très gourmandes.

Cout de fonctionnement et empreinte carbone de fonctionnement.

Notre base de travail est une utilisation quotidienne de 6 heures par jour, 365 jours par an avec un tarif de 22,76 cts € le kWh facturé (tarifs réglementé métropole au 01/08/2023 d’EDF pour une puissance souscrite de 6 kVA).

Tarifs EDF, aout 2023
Tarifs EDF, aout 2023

L’indicateur EDF, en gramme d’équivalent CO2 pour la production de 1 kWh, est fixé à 18,46 grammes (période novembre 2022 à novembre 2023).

Indicateur mensuel d’émissions de gaz à effet de serre en 2022-2023 (en g équivalent CO2 par KWh) EDF
Indicateur mensuel d’émissions de gaz à effet de serre en 2022-2023 (en g équivalent CO2 par KWh) EDF

Il est synonyme du taux de rejet de gaz à effet de serre induit par la production de l’électricité consommée.

Nous n’avons aucune surprise ici. Avec un profil énergétique quasiment identique à celui de la GeForce RTX 4070 Ti, nos deux bilans sont aussi très proches.

Le coût d’exploitation annuel de la ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC se situe entre 5 et 144 € selon son niveau de sollicitation pour une empreinte carbone de fonctionnement compris entre 0,4 et 11,7 kilogrammes

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC, les performances gaming,

Performance en Rasterisation,

Nous avons pris comme référence les performances proposées par la GeForce RTX 3070 Ti Vision OC 8 Go. Elle dispose ainsi d’un indice 100. Nous avons fonctionné en :

  • 1440p,
  • 2160p (4K).

Dans tous les cas, les options graphiques sont au maximum. Vous trouverez des bilans en Rasterisation, Ray Tracing (mode Ultra) et Ray Tracing (mode Ultra) + DLSS  2 (mode qualité). De plus, nous avons également sollicité le DLSS 3 sous Cyberpunk 2077 pour estimer son impact sur les performances. Dans ce cas, le mode utilisé est le mode performance.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Bilan Rasterisation
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Bilan Rasterisation

Avec des indices de 144 et 155 en 1440p et 2160p, la ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC se positionne devant la Radeon RX 7900 XT d’AMD. Elle offre un gain moyen de 7 et 9% face à  sa grande sœur, la RTX 4070 Ti tout en étant à un petit 6% de la GeForce RTX 4080 en 1440p. En 4k, l’écart se creuse à 14%.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Framerate en Rasterisation
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Framerate en Rasterisation

L’analyse des framerate confirme une jolie mécanique pour le 1440p (et donc le 1080p). Avec des options graphiques au maximum, le framerate est toujours au-dessus de la barre des 90 hormis pour un titre, Cyberpunk 2077 avec 82 fps. Le passage au 4K est envisageable avec notre selection de jeux cependant Watch_Dogs Legion et Cyberpunk 2077 demandent quelques ajustements afin de garantir un framerate de 60 fps ou plus.

Performance en Ray Tracing,

Voici le bilan sous différents jeux avec l’activation du Ray Tracing (mode ultra). Nous travaillons toujours avec des options graphiques au maximum. La technologie DLSS n’est pas activée pour le moment. Nous avons pris comme référence les performances proposées par la GeForce RTX 3070 Ti Vision OC 8 Go.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Bilan Ray Tracing
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Bilan Ray Tracing

Par de changement particulier avec la RTX 4070 Ti. Cette édition SUPER offre un gain moyen de 11,4% en 1440p et 11% en 4K. Sous cette définition avec notre configuration, l’écart avec la RTX 4080 est de 11%. Il grimpe à 12% en 1440p. La ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC se positionne entre la RTX 4070 Ti la Radeon RX 7900 XTX.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Fire strike
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Fire strike

L’activation du Ray Tracing s’accompagne d’une chute du framerate. Il se situe entre 57 et 159 fps en 1440p et 26 et 85 en 2160p (4K).  Dans les deux situations, il faut jouer sur les paramètres pour tenter de repasser au-dessus de la barre des 90 fps.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - DirectX Ray Tracing Feature Test
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – DirectX Ray Tracing Feature Test

Le test “DirectX Ray Tracing Feature Test” de 3DMark confirme la position de la ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC face à ses grandes sœurs, les RTX 4070 Ti et RTX 4080. Le test est par contre plus contraignant pour les modèles AMD relégués en fin de classement.

Une solution pour tenter de conserver un rendu optimal avec du Ray Tracing sur Ultra est d’utiliser une technologie d’upscaling comme le DLSS

Performance DLSS 2 et 3.

Le test 3DMark – DLSS Feature propose une évaluation du « boost » proposée par le DLSS 2 et 3.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Performance DLSS
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Performance DLSS

Le bilan dans ce test est assez impressionnant car il permet de quasiment tripler le framerate avec du DLSS 2 et de le multiplier par un facteur de quasiment 4 avec du DLSS 3.0. Il passe de 34,2 images par seconde à 133,7 images par seconde.

Nous sommes devant un benchmark théorique. Voici maintenant la même étude avec le titre CyberPunk 2077 en 1440p (Ray Tracing – éclairage sur Spycho) en activant le DLSS 2.0 et 3.0 en mode Performance.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Cyberpunk 2077 Ray Tracing + DLSS
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Cyberpunk 2077 Ray Tracing + DLSS

En 1440p avec des options graphiques au maximum, nous sommes sur un framerate moyen de 57 fps. L’activation du DLSS 2.0 booste le framerate à 112 fps contre 176 fps avec le DLSS 3.0. Nous sommes devant des boost d’un facteur 2 et 3.

Voici d’autres tests avec cette fois uniquement du DLSS 2.0 en mode Qualité.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Shadows of Tomb Raider ( Ray Tracing)
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Shadows of Tomb Raider ( Ray Tracing)

Avec Shadow of Tomb Raider, le bilan est beaucoup moins impressionnant. Nous enregistrons un gain de 11% en 1440p et 41% en 2160p.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Watch_Dogs Legion
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Watch_Dogs Legion

Le bilan est plus intéressant sous Watch_Dogs Legion avec un boost de 28% en 1440p et 68% en 2160p. A noter que le DLSS 2.0 en 4K permet de repasser au dessous de la barre des 60 fps.

Vous trouverez ci-dessous les détails de différents benchmarks que nous avons utilisés.

3DMark – Port Royal (Ray Tracing).

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - 3DMark Port Royal
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – 3DMark Port Royal

3DMark – Speed Way (Ray Tracing)

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - 3DMark Speed Way
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – 3DMark Speed Way

3DMark – Fire Strike (Rasterisation)

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Fire strike
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Fire strike

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC, les performances « création ».

La ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC vise les joueurs. Cependant avec 16 Go de GDDR6X et une mécanique s’appuyant sur l’architecture Ada Lovelace, elle peut accélérer des calculs en création et en encodage vidéo. Elle a ainsi sa place dans certains contextes comme la création vidéo, la retouche photo et le rendu 3D. De nombreuses applications sont capables d’exploiter son GPU afin de profiter d’une accélération matérielle avec à la clé des gains de temps et de productivité. Nous avons pris comme référence les performances de la GeForce RTX 3070 Ti. Elle dispose d’un indice de 100 dans notre graphique.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Bilan création
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Bilan création

Sur l’ensemble de nos tests, la GeForce RTX 4070 Ti SUPER 16 Go est 78% plus efficace que la RTX 3070 Ti 8 Go. Face à la RTX 4070 Ti, le gain est de presque 20% ce qui n’est pas négligeable. La RTX 4080 reste encore assez loin devant tandis que la RTX 4090 occupe la première place.

Voici les détails des différents tests que nous avons menés.

OctaneBench

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Performance sous Octane
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Performance sous Octane

Blender Benchmark Launcher

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - Blender
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – Blender

LuxMark v3.1.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - LuxMark
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – LuxMark

V-Ray Benchmark

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - V-Ray BenchMark
ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC – V-Ray BenchMark

FAHBench.

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC - FAHBenchROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC, conclusion

Top Performance GinjFo
Top Performance – GinjFo
Top Silence GinjFo
Top Silence – GinjFo

 

ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC

Performance
Nuisances sonores
Consommation électrique

La GeForce RTX 4070 Ti SUPER trouve naturellement sa place entre la RTX 4070 Ti et la RTX 4080. Nividia décide cependant de ne pas faire un ajout à sa gamme mais de remplacer l’actuelle RTX 4070 Ti 12 Go. L’échange est bénéfique avec une carte plus puissante et mieux équipée tout en conservant le même tarif conseillé soit 799 $ et le même TGP. La ratio performance / Watts gagne ainsi en efficacité. A l’usage, les performances permettent de dépasser dans les grandes majorités des titres la barre des 90 fps en 1440p, de quoi profiter d’un gameplay agréable et confortable. Le 2160p alias le 4K est possible sans trop de difficultés mais il faut parfois jouer sur les options graphiques pour conserver un haut framerate. Les choses se compliquent avec du Ray Tracing en Ultra où la demande en calculs explose. La carte répond assez bien en 1440p mais peut rencontrer ses limites en 4K. L’usage du DLSS 2.0 et plus intéressant encore du DLSS 3.0 permet alors de rétablir la situation en retrouvant du 60 fps. Enfin, cette version ROG Strix Gaming GeForce RTX 4070 Ti SUPER OC d’Asus apporte à ce bilan une conception soignée, un aRGB unique, différents profils de ventilations et une mécanique personnalisable. Son système de refroidissement est performant et surtout silencieux. Attention cependant, il nécessite de la place, peut être un peu trop à nos yeux. La carte demande plus de trois slots d’extension pour son installation et un espace imposant pour loger ses dimensions de 336 x 150 x 63 mm. Elle demande aussi un connecteur 12VHPWR pour son alimentation. Le bundle comprend un adaptateur 3 x PCIe 8 broches si votre alimentation ne dispose pas de cette connectique.

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

6 commentaires

  1. “tout en conservant le même tarif conseillé soit 799 $”

    dispo a 1100e donc absolument pas du tout le meme tarif que l’autre, donc pas la meme gamme (rappel c’est une base de 4080, serait il bon de le rappeler non?) bref CHEZ NOUS ca serait bien de dire ce qui est présent ici et pas aux states ou je ne sais ou.

      1. C’est la gamme OC la plupart savent que ce n’est pas un produit qui respecte le MSRP car les prestations sont toujours un peu au dessus du fait de l’overcloking natif, ne soyez pas de mauvaise foi.

        1. Il faut lire. la phare “tout en conservant le même tarif conseillé soit 799 $” fait référence à la GeForce RTX 4070 Ti SUPER. –> ” La GeForce RTX 4070 Ti SUPER trouve naturellement sa place entre la RTX 4070 Ti et la RTX 4080. Nividia décide cependant de ne pas faire un ajout à sa gamme mais de remplacer l’actuelle RTX 4070 Ti 12 Go. L’échange est bénéfique avec une carte plus puissante et mieux équipée tout en conservant le même tarif conseillé soit 799 $ et le même TGP. La ratio performance / Watts gagne ainsi en efficacité”. Ensuite la conclusion aborde la carte testée dans ce dossier la ROG Strix….

  2. « Par de changement particulier avec la RTX 4070 Ti. Cette édition SUPER offre un gain moyen de 11,4% en 1440p et 11% en 4K. »
    En 4k lLa carte 4070 Ti obtient un indice de 150, la carte dont fait l’objet ce test obtient un indice de 161,1, cela ne donne pas 11 % d’écart mais 7,5 %, donc négligeable.

    « Sur l’ensemble de nos tests, la GeForce RTX 4070 Ti SUPER 16 Go est 78% plus efficace que la RTX 3070 Ti 8 Go. Face à la RTX 4070 Ti, le gain est de presque 20% ce qui n’est pas négligeable »
    La carte 4070 Ti obtient un indice de 159, la carte dont fait l’objet ce test obtient un indice de 178, cela ne donne pas 20 % d’écart mais 11 %, donc négligeable.

    1. En prenant comme référence la RTX 4070 Ti. Dans le test : “Nous avons pris comme référence les performances proposées par la GeForce RTX 3070 Ti Vision OC 8 Go. Elle dispose ainsi d’un indice 100.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page