Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Cartes mères / Test des cartes mères MSI Z68MA-ED55 et Gigabyte Z68MA-D2H-B3

Test des cartes mères MSI Z68MA-ED55 et Gigabyte Z68MA-D2H-B3

La Z68MA-D2H-B3 est proposée aux alentours de 120 euros. Gigabyte a opté pour un emballage plus compact avec une boite aux dimensions de 26,8 x 26,5 x 6,5 cm.

Boite d'emballeg de la Z68-D2H-B3Boite d'emballeg de la Z68-D2H-B3

Le design se veut “tape à l’œil” avec de nombreux slogans comme l’Ultra Cool, l’Ultra Durable, l’Ultra Power Efficient accompagnés de logos sur les différentes technologies présentes.

Carte mère Gigabyte Z68-D2H-B3

Les matériaux d’emballage de la carte sont recyclables et nous avons une conformité RoHS/ErP.

La Z68MA-D2H-B3 adopte un format micro-ATX, ce qui ne l’empêche pas de proposer trois slots PCI Express 16x. Le PCB adopte une couleur bleue foncée contre du bleu clair et du blanc pour les différentes connectiques.

Carte mère Gigabyte Z68-D2H-B3Carte mère Gigabyte Z68-D2H-B3

Le système de refroidissement se résume à un simple radiateur de petite taille autour des étages d’alimentation processeur, ce qui laisse de l’espace pour un ventirad imposant.

Carte mère Gigabyte Z68-D2H-B3 : RadiateurCarte mère Gigabyte Z68-D2H-B3 : Radiateur

La carte prend en charge deux ventilateurs seulement mais se rattrape avec des connecteurs compatibles PWM.

Carte mère Gigabyte Z68-D2H-B3 : Connecteurs SATA

Les six connecteurs SATA ne sont pas positionnés à 90°, ce qui ne sera pas pratique avec l’usage d’une configuration SLI ou Crossfire, la seconde carte graphique venant inévitablement condamner certains d’entre eux.

La conception répond aux critère de qualité Ultra Durable II avec l’utilisation de composants renforcés comme des Lower RDS(on), des Ferrite Core et des condensateurs japonais. Soulignons également la présence de Driver-MOSFETs afin de réduire les besoins de VRM, ce qui limite le dégagement thermique autour du processeur.

Drivers MOSFETs

La carte prend en charge jusqu’à 32 Go de mémoire DDR3 via quatre emplacements. Les fréquences supportées vont de 1066 MHz à 2133 MHz en overcloking.

Z68-D2H-B3 : Emplacements DDR3

L’audio est confié à une puce Realteck ALC889, l’Eternet à une puce Realtek RTL8111E compatible 1000 Mbit.

Gigabyte a choisi d’intégrer trois slots PCI Express 16x câblés en 16x, 8x et 4x en complément d’un port PCI Express 1x.

Z68-D2H-B3 : Ports PCI Express

En cas de Crossfire ou SLI,  les deux premiers passent automatiquement en 8x. Les quatres ports SATA se répartissent en deux SATA 6 Gb/s (blanc) et quatre SATA 3 Gb/s (bleu). Les modes RAID 0, 1 5 et 10 sont pris en charge. Un total de 12 ports USB 2.0 dont quatre sur le panneau arrière complète la présence de deux ports USB 3.0 gérés par une puce Etron EJ168 et un port série.

Z68-D2H-B3 : Panneau de connectique arrière

A l’arrière nous retrouvons un port PS2, les sorties vidéo VGA, DVI-D et HDMI, une sortie optique S/PDIF, quatre ports USB 2.0, deux ports USB 3.0, un port RJ45 et trois audio jack (line In/Line out/Microphone). Nous avons donc l’impasse sur l’IEEE1394 et l’eSATA.

Z68-D2H-B3 : Le Bundle

Le bundle se compose de la documentation, de deux câbles SATA, d’un DVD de drivers/applications, du panneau  IO Shield et d’un pont 2 Way SLI.

Le BIOS: Vive la souris mais sous Windows uniquement.

Le passage à une interface graphique pour le paramétrage du BIOS se généralise. Gigabyte choisit un système différent avec un  BIOS “classique” au démarrage (interface austère et assez répulsive pour les néophytes), et la mise en fonction d’une application sous Windows qui profite d’un enrichissement visuel agréable ainsi qu’un côté pratique avec l’usage de la souris ou du doigt si l’écran est tactile.

Application Touch BIOS

Nommée Touch BIOS, elle rassemble en neuf icônes tout le paramétrage de la carte. Avec la Z68MA-D2H-B3, il est nécessaire de flasher le BIOS en version B3.

Application Touch BIOS : OverclokApplication Touch BIOS : Overclok

Application Touch BIOS : OverclokApplication Touch BIOS : Overclok

Application Touch BIOS : OverclokApplication Touch BIOS : Overclok

Dans Overclok, Gigabyte rassemble les modifications diverses  touchant aux fréquences et aux tensions (processeur, chipset, mémoire) ainsi qu’un suivi de l’état en temps réel de la plateforme. Nous retrouvons d’autres détails de cette nature dans “Etat PC” avec la possibiliter de paramétrer des alertes de températures et de pannes  ventilateur.

Application Touch BIOS : Gestion de l'alimentation

Le sous menu “Gestion de l’alimentation” permet d’accepter un allumage du PC par le clavier, la souris, de définir la fonction du bouton Power et le type de suspension ACPI.

Bref, l’ensemble est bien organisé avec une interface en français assez explicite pour comprendre le fonctionnement de la plupart des paramètres. Gigabyte propose également une fonction similaire à l’OC Genie de MSI.

Application Touch BIOS : Quick Boost

Il ne s’agit pas d’un bouton mais d’une application dans le “Touch Bios” ou via la suite logicielle “EasyTune6” capable de proposer trois profils d’overcloking automatique. Attention, ici aussi la qualité d’un système de refroidissement n’est pas considérée.

EasyTune6 : l’optimisation sous Windows.

Toujours au coeur de l’overcloking, Gigabyte propose un logiciel, EasyTune 6. Composé de six onglets, il donne la main sur le paramétrage des fréquences, des coefficients multiplicateur et de la tension.

Il est ainsi possible de toucher au processeur mais également à l’IGP tout en suivant les températures et la tension dans HW Monitor.

EasyTune 6 : GPU

EasyTune 6 : HW Monitor

Dans “Smart”, une gestion de la ventilation est possible. Elle passe par une inclinaison d’une courbe représentant sur l’axe des abscisses, la température, et des ordonnées, la vitesse du ventilateur.

EasyTune 6 : SMART

L’onglet Tuner s’attache à l’overcloking avec trois niveaux d’intervention, Quick Boost, Easy et Avance suivant les connaissances et le savoir-faire de l’utilisation.

EasyTune 6 : Quick BoostEasyTune 6 : Easy

EasyTune 6 : Mode Advance

Le mode automatique Quick Boost offre une fréquence maximale avec un Core i7-2600k de 4,2 GHz.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

6 plusieurs commentaires

  1. Très bon test, et par rapport à la MSI P67A C45 et la µATX MSI Z68 ED55, la quelle est la meilleure pour jouer par exemple ? Merci 😉

  2. “Pour le reste, le Z68 ressemble de près au Z68.” (page 1). Ja’i eu peur, j’ai cru qu’il allait ressembler au Z68 !

  3. Excellent test. J’hésitais justement entre ces deux modèles de cartes mères au format Micro-Atx. Mon choix est désormais fait et se portera sur le modèle de chez Gigabyte. Merci beaucoup pour votre de travail de qualité.

  4. Merci pour cette analyse très utile !

    (juste pour information : overclocking s’écrit avec “ck” …)

  5. le test du smart reponse est franchement basique. il s’agit d’un système de cache donc il faudrait tester cela.

    tester au premier lancement du logiciel, tester par la suite le lancement suivant etc.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Disque dur 3,5 pouces

Comparatif de 29 disques durs pour faire le bon choix

Les bons vieux disques durs ont encore leur place dans le cœur ...

Seagate Exos X14 14 To

Disque dur, comparatif de 24 solutions dont le Seagate Exos X14 14 To

En matière de stockage si le SSD a aujourd’hui toutes les attentions, ...

Logo AMD

Radeon R9,R7 et R5 face à l’offre de Nvidia, pour AMD, il n’y a pas photo !

AMD est un rival sans pitié de Nvidia. A l’occasion du Computex, ...