Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Disques Durs / Aorus NVMe Gen4 SSD 500 Go, le test complet
Aorus NVMe Gen4 SDD (500 Go) de Gigabyte
Aorus NVMe Gen4 SDD (500 Go) de Gigabyte

Aorus NVMe Gen4 SSD 500 Go, le test complet

Protocole de test

Configuration

  •  Carte mère : X570 I Aorus Pro Wifi / ROG Crosshair VIII Formula
  • Processeur : Ryzen 9 3900X
  • Mémoire : Kit 2x 8Go DDR4-3200 MHZ 14-14-14-34
  • Carte graphique : Radeon RX 480 8 Go
  • Unité de stockage : Aorus NVMe Gen4 SSD de 2 To / WD Black SN750 1 To
  • Alimentation : Prime Platinum 850W

Le système d’exploitation est Windows 10 Pro v1903 (64 bits). Nous avons effectué une batterie de benchmarks synthétiques et de mesures de performances sous différents logiciels. Un test de copie est accompli sur la même partition avec un dossier comportant 513 éléments (photos) pour une taille globale de 1,45 Go, 4 fichiers vidéo d’une taille globale de 3,05 Go et 4937 fichiers pour une taille de 1,71 Go.

La gamme de SSD Aorus NVMe Gen4 de Gigabyte s’est récemment enrichie d’une nouvelle capacité. Après la version 2 To, nous avons mis à l’épreuve cette nouveauté, la déclinaison 500 Go. Si la capacité est moins généreuse, elle permet un tarif plus accessible sans concession sur les débits en lecture. Le SSD conserve son système de refroidissement entièrement en cuivre. Sa mécanique assure la prise en charge du PCIe 4.0 afin de proposer de nouveaux paliers de performances. Disponible aux alentours des 160 €, ce Aorus NVMe Gen4 500 Go propose-t-il des prestations pour devenir LE SSD du moment ? Verdict. SSD…

Passage en revue

Performance
Prestation / Prix
Environnement

Du musclé en lecture !

Résumé : Avec cet Aorus NVMe Gen4 SSD 500 Go, Gigabyte propose l’exploitation de l’interface PCIe 4.0 x4 à un tarif contenu. Les performances sont là surtout en lecture avec un débit dépassant les 5 Go/s. En écriture séquentielle, nous avons du solide mais pas suffisant pour proposer mieux qu’un classique SSD M.2 NVMe PCIe 3.0 x4 comme le WD Black SN750 1 To. A l’usage, ses performances apportent de vrais gains en jeu vidéo et en création de contenu, en montage vidéo ou en manipulations d‘importante quantité de données. Sa capacité est cependant limitée ce qui demande de la prudence car elle peut vite devenir problématique pour PC Gaming. Par exemple l’installation Battlefield V, de Red Dead Redemption 2 et de Call Of Duty : MW occuperont plus de la moitié de sa capacité ! Enfin, son dissipateur thermique en cuivre apporte un look indéniable mais demande un bon flux d’air et de la prudence avec certaines cartes mères.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*