Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Disques Durs / Replica de Seagate : La sauvegarde en 4 clics
Un boitier externe 2,5 pouces autonome pour la protection de ses données numériques

Replica de Seagate : La sauvegarde en 4 clics

Le Replica de Seagte exploite deux composants : un disque dur externe très compact et une solution logicielle intégrée.

Il est livré dans un emballage à la taille réduite, 17 cm x 18 cm x 4,5 cm. Nous avons un carton, des sachets et une protection plastique entièrement recyclables. Il faudra juste veiller à les jeter de façon appropriée.

Boite de Replica : Face avantBoite de Replica : Face arrière

Le bundle se compose du disque externe, de quelques documents (garantie et mise en route rapide), d’un câble USB, d’un CD  Recovery  et d’un dock vertical. Ce dernier est uniquement disponible avec la version pour plusieurs PC.

Disque dur externe Replica de Seagate

Documentation
CD Recovery

Il ne faudra surtout pas perdre le CD car il est nécessaire à la restauration d’un système en cas de grave panne matérielle.

Base de fixation verticale

Câble USBLa longueur du câble USB est courte, environ 43 cm. Pour la sauvegarde d’un portable, ce n’est pas gênant mais pour une machine de bureau cela nécessite quelques acrobaties.

Le Replica 500G utilise un disque dur 2,5 pouces de 500 Go propulsé à 5400 trs/minute. Il s’autoalimente par USB ce qui le rend pratique et très nomade.

Le boitier se présente avec un aspect gris métallisé. Sa forme arrondie et ses dimensions de 10,1 cm x 14,2 cm et 1,8 cm d’épaisseur pour un poids de 260 grammes facilitent son transport.

Il dispose d’un indicateur bleu de mise sous tension sur sa face avant. Il clignote lors d’une activité du disque dur.

Le Replica de Seagate
Le Replica de Seagate en position verticale

L’ensemble profite d’une belle finition agréable aux regards et au toucher. Le dessous du boitier ne dispose pas de pied mais la surface est caoutchoutée afin de limiter les transferts de vibrations.

Le dessous du Replica de Seagate

Vue arrière du Replica

Le Dock est en plastique. Il permet de fixer le Replica de façon verticale pour gagner de la place.

Le Replica et sa base

Il repose sur quatre petits tampons amortisseurs et se connecte à l’ordinateur par 2 prises USB.

Le dessous du dock du Replica

Double connectique USB

Il est opérationnelle avec le branchement d’une seule prise mais comme nous le verrons plus tard, les performances en termes de débits sont alors moins importantes.

Toute l’originalité du Replica repose sur un logiciel capable de sauvegarder seul l’ensemble du contenu d’un PC. Seagate souligne une mise en œuvre « simpliste » avec aucune connaissance et intervention particulière.

Pour en avoir le cœur net, nous allons suivre ensemble les étapes nécessaires du branchement à la restauration complète du système.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Replica de Seagate : Sauvegarder ses données en un clin d’oeil

Nous avons abordé à plusieurs reprises la nécessité de sauvegarder ses données. ...

Replica de Seagate : Un boitier externe HDD autonome de sauvegarde

Seagate ne propose pas que des disques durs et consacre une partie ...