Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Disques Durs / SSD IronWolf 510 1,92 To, le test complet
SSD IronWolf 510 1,92 To
SSD IronWolf 510 1,92 To

SSD IronWolf 510 1,92 To, le test complet

IronWolf 510 1,92 To, les performances en usage réel.

Températures.

L’IronWolf 510 1,92 To ne dispose d’aucune aide au refroidissement bien que sa mécanique, comme celle de tous les SSD M.2 NVMe, ait des besoins en refroidissement afin de conserver ses performances sur le long terme.

SSD IronWolf 510 1,92 To - Température

A l’air libre il atteint rapidement sa température critique en forte sollicitation. Cela déclenche un mécanisme de protection et ses débits chutent.

SSD IronWolf 510 1,92 To - Gestion de la température

Par exemple, la copie d’écran suivante montre la copie d’une archive de plusieurs Go entre un SSD 2.5 pouces SATA 6 Gbps et l’IronWolf 510. Dès que nous activons un ventilateur en direction du SSD le débit remonte pour se stabiliser aux alentours des 489 Mo/s. Il s’agit du débit maximal de notre SSD 2.5 pouces.

Ce bilan confirme qu’il est important d’assurer un minimum de flux d’air afin de profiter le plus longtemps possible des performances possibles l’IronWolf 510 1,92 To. L’idéal est de ne jamais franchir la barre des 70°C.

Avec notre protocole, nous avons une température de fonctionnement comprise entre 46°C et 73°C.

PCMark 7 (v1.4).
PC Mark 7 est un logiciel de benchmarking dédié à l’environnement Windows 7 avec une évolution des performances dans des différentes tâches rassemblées en trois grandes catégories que sont le multimédia (Entertainement), la création et la bureautique (Productivity). Il teste également la partie stockage avec la mise en œuvre de tâches courantes pour un ordinateur comme l’édition vidéo, la manipulation de fichiers audio, le jeu…

SSD IronWolf 510 1,92 To - PCMark 7

Quel que soit l’exercice, l’IronWolf 510 1,92 To est à la dernière place. Dans certains cas, la différence est très importante. En « importation d’images », en « édition vidéo » ou encore en « lancement d’applications » nous enregistrons des débits deux fois moins importants.

Temps de décompression d’une archive ISO sur une même partition.
Nous utilisons ici le logiciel WinRar pour décompresser une archive ISO de 6,1 Go sur la même partition. Cet exercice a l’avantage de solliciter chaque unité de stockage aussi bien en lecture qu’en écriture. Le contrôleur est ainsi mis à rude épreuve.

SSD IronWolf 510 1,92 To - Décompression ISO

Pas de surprise ici. Avec des prouesses en écriture bien en dessous de ces trois concurrents, nous mettons plus de 12 secondes pour décompresser notre ISO contre 6 secondes avec l’ Exceria Plus 2 To et 8 secondes avec le WD Black SN750 1 To.

Manipulation de fichiers sur la même partition.

SSD IronWolf 510 1,92 To - Copies de fichiers

Là encore, cet exercice teste chaque SSD en lecture et en écriture. L’IronWolf 510 1,92 To est en retard face à ses concurrents quel que soit la taille des fichiers manipulés. Dans le cas de photos (512 clichés pour une taille globale de 1.45 Go), la copie met deux fois plus de temps qu’avec le WD Black SN750 1 To ou Aorus NVMe Gen4 SDD (2 To). Ce dernier exploite cependant une interface PCIe 4.0 x4 et non PCIe 3.0 X4.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Immerse GH50

Immerse GH50 de MSI, le test complet

Sur le segment des micro-casques pour joueur, MSI propose l’Immerse GH50. Nous ...

Clavier gaming Vigor GK 50 Low Profile de MSI

Vigor GK 50 Low Profile, le test complet

MSI propose avec son Vigor GK 50 Low Profile un clavier mécanique ...

Clavier gaming HyperX Alloy Elite 2

Alloy Elite 2, HyperX signe-t-il le clavier gaming du moment ?

HyperX propose avec son Alloy Elite 2 un clavier mécanique pour joueur. ...