Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Disques Durs / Test Crucial M500 480 Go : Généreux et rapide

Test Crucial M500 480 Go : Généreux et rapide

Crystal Disk Mark 3.0.1c.

Le benchmark Crystal Disk Mark 3.0.1 évalue les vitesses de lecture et d’écriture de différents supports de stockage comme les disques durs classiques, les SSD, les cartes SD ou encore les clés USB. Dans notre cas, nous avons procédé à une mesure des débits séquentiels et aléatoires sur un espace d’un Go de données. Une moyenne est calculée après cinq tests.

Crucial M500 480 Go : Crystal Disk Mark

Crucial M500 480 Go : Crystal Disk Mark

Face à ses concurrents, le M500 480 Go affiche des débits en lecture et écriture séquentielles supérieurs. Nous obtenons des valeurs respectives de 482,1 Mo/s et 425,4 Mo/s. L’écart entre la lecture et l’écriture n’est pas aussi importante que celle constatée avec un 335 Series 240 Go d’Intel, cependant nous ne sommes pas dans la même fourchette de prix. A noter l’impressionnante différence face à un disque dur classique (Barracuda XT 2 To) affichant au mieux de 144 Mo/s en lecture et du 138 Mo/s en écriture.

Crucial M500 480 Go : Crystal Disk Mark

Crucial M500 480 Go : Crystal Disk Mark

En mode aléatoire, les performances en écriture restent identiques tandis qu’une quarantaine de Mo/s sont perdus en lecture. Nous avons ici une différence marquante face à ses concurrents.

Crucial M500 480 Go : Crystal Disk Mark

M500 480 Go : Crystal Disk Mark

Le passage à des petits fichiers fait mal puisque les débits en lecture et écriture s’effondrent. Nous passons de plus de 400 Mo/s à 27 Mo/s en lecture et 80,41 Mo/s en écriture.

HDTune Pro 5.

HDTune Pro 5 donne une idée du débit sur l’ensemble de la capacité du support de stockage en informant de ses valeurs minimale, maximale et moyenne.

HDTune Pro ReadHDTune Pro Write

L’un des nombreux avantages du SSD concerne sa constance en termes de débit. Contrairement à un disque dur classique, qui voit inexorablement son débit chuté au fur et à mesure de l’utilisation de sa capacité, le SSD reste linéaire. Sous HDTune, nous enregistrons un débit moyen de 411,7 Mo/s en lecture et 220,1 Mo/s en écriture.

ATTO.

ATTO est un logiciel de test évaluant les débits en écriture et lecture en fonction de la taille des fichiers (de 4 Ko jusqu’à 8 Mo). Il met en évidence l’algorithme de compression présent avec le contrôleur SandForce puisque il utilise des données hautement compressibles.

M500 480 Go : ATTO Lecture

 

M500 480 Go : ATTO EcritureLe M500 480 Go atteint son débit maximal en lecture à partir de fichiers de 128 Ko. Il se stabilise à 540 Mo/s environ.  En écriture, nous obtenons du 447 Mo/s à partir de fichiers de 64 Ko.

Nous avons également une vue du comportement du contrôleur Marvell 88SS9187 face au Sandforce SF-2281 équipant le 335 Series 240 Go dans la manipulation de données hautement compressibles. Il y a peu de différence en lecture mais en écriture  plus de 100 Mo/s sont enregistrés.

PCMark 7 (v1.4).

PC Mark 7 est la dernière version de la suite PCMark. Il s’agit  d’un logiciel de benchmarking dédié à l’environnement Windows 7 avec une évolution des performances dans des différentes tâches rassemblées en trois grandes catégories que sont le multimédia (Entertainement), le création et la bureautique (Productivity). Il teste également la partie stockage avec la mise en œuvre de tâches courantes pour un ordinateur comme l’édition vidéo, la manipulation de fichiers audio, le jeu… Au final, un score est attribué, il permet rapidement d’avoir une information sur les performances.

M500 480 Go : Score PCMark 7

Le M500 480 Go obtient ici le meilleur score. Dans le détail, il se distingue dans l’importation de photos et lors du démarrage d’applications. Il reste cependant très proche du 335 Series 240 Go.

M500 480 Go : Détails PCMark 7

Performances réelles.

Temps de démarrage.

Voici le temps nécessaire au démarrage de plusieurs applications comme Windows 7, iTunes, Quicktime, Photoshop SC5 ou encore Far Cry II. Nous avons intégré les valeurs obtenues avec un disque dur classique, le Barracuda XT 2 To.

M500 480 Go : Temps de démarrage

Ici, nous avons utilisé chaque disque comme unité de démarrage sur un connecteur SATA 6 Gb/s géré par le chipset Z77. Windows 7 est installé, ainsi que l’ensemble des pilotes puis les quatre applications.

Dans ce type d’exercice, il y a très peu de différence avec le 335 Series 240 Go. Il s’agit d’une évaluation des performances en lecture avec les temps cumulés de démarrage de plusieurs applications. Le M500 480 Go affiche 24,43 secondes contre 24,77 secondes pour la solution Intel. Un disque dur classique comme le Barracuda XT 2 To est complètement largué avec 64 secondes.

Temps de décompression d’une archive ISO sur une même partition.

Nous utilisons ici le logiciel WinRar pour décompresser une archive ISO de 6,1 Go sur la même partition. Cet exercice a l’avantage de solliciter chaque unité de stockage aussi bien en lecture qu’en écriture.

M500 480 Go : Temps de décompression d'une archive de 6,1 Go

Sans pouvoir profiter de données hautement compressibles, le 335 Series 240 Go ne tient pas la comparaison face au M500 480 Go.  Ce dernier assure la décompression de notre archive en 38 secondes seulement là où le 335 Series demande 47 secondes.

Temps pour la copie de différents types de fichiers sur la même partition.

Ce dernier exercice est intéressant car il met en évidence l’algorithme de compression du contrôleur SandForce SF-2281 face au Marvell 88SS9187.

M500 480 Go : Temps de copie de différents types de fichiers

Lors de la lecture et l’écriture de données déjà compressées (fichiers vidéo et photo), le M500 480 Go est intouchable. Dans la manipulation de données vidéo, il demande 14,76 secondes contre 30 secondes pour le 335 Series 240 Go tandis que 10 secondes lui sont nécessaires pour la lecture et l’écriture de 513 photos (13,8 secondes pour le 335 Series 240 Go).

En revanche, le classement s’inverse  avec des petits fichiers de nature diverse (fichiers texte, dll…). Une seconde sépare les deux SSD, au profit de la solution Intel.

3 plusieurs commentaires

  1. Bonjour,

    Sauf erreur de ma part, il a un autre avantage pour ceux qui utilisent la sécurité Bitlocker sur leur machine.
    Ce disque prend en charge le cryptage ce qui réduit l’impact de son utilisation sur les performances générale de la machine.

    Bonne journée

  2. des débits de 500 Mo/s en lecture contre 400 Mo/s en écriture, 250 Mo/s pour la version 240 Go et 130 Mo/s pour la version 120 Go
    Donc 65 pour le 60Go, 32 pour le 30Go, 16Mo/s pour un 15Go
    Et aussi 1To/s pour le 880Go?
    Il prennent les gens pour des cons la? Ou comment essayer de contrôler le marché artificiellement en diminuant les vitesses sur les modèles les moins chers.
    Pas grave, la concurrence a des modèles bien plus rapides en 240 et 120Go.

  3. @ Moulf

    Sauf que si tu t’y connaissais rien qu’un petit peu tu saurais que ce que tu dis est de pur ânerie. Les débit baisse en fonction de la capacité à cause du nombre de puce utilisé dans les SSD. En gros et pour faire simple plus tu a de puce plus les performances s’envolent. Par conséquent les petit SSD ayant peu de puce les performances sont logiquement moins bonne.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*