Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Mémoires / Anatomie d’une barette mémoire
Petite explication des différentes caractéristiques d’une barrette mémoire

Anatomie d’une barette mémoire

Elle correspond à un débit. Notre mémoire doit communiquer avec le reste du système. Pour cela, elle emprunte des canaux spécifiques qui lui sont propres. Sa fréquence représente la rapidité de cette communication. Pour ne pas trop compliquer les choses, il a été conclu d’utiliser des abréviations comme par exemple  PC2700 ; cette nomenclature représente tout simplement une fréquence.

Prenons un exemple.


Une barrette mémoire DDR PC3200 est l’acronyme, comme nous l’avons dit plus haut, de Double Data Rate 3200.

Le Double Data Rate représente une technologie lui permettant de doubler son volume d’envoi et de réception de données. Le chiffre 3200 représente quant à lui la quantité de données traitée par seconde : 3200 = 3.2 Go/s.

Mais d’où vient ce chiffre ?

Les processeurs de nos ordinateurs communiquent avec une certaine vitesse représentée par le FSB ( From Side Bus). La DDR est apparue pour communiquer avec la même vitesse.

Ainsi pour continuer avec notre DDR 3200, elle  possède par définition une vitesse maximale de fonctionnement de 200 Mhz et son volume d’échange est doublé (Double Date). Le bus utilisé est de 64 bits. Le calcul est alors simple : (200 x 64 x 2)/8 = 3.2 Go/s (Attention 1 octet = 8 bits).

Un processeur comme un Pentium IV  utilise le Bus Quad Pumped 64 bits. C’est-à-dire que si il possède une fréquence  interne de 200 Mhz, il communiquera alors  4 fois plus vite en externe soit à une fréquence de 4 x 200 = 800 Mhz sur un bus de 64 Bits. Là encore il est facile de connaître le volume maximal géré par le Pentium IV : (4*200*64)/8 = 6.4 Go/s.

A première vue donc notre  DDR 3200 n’est donc pas capable de suivre la cadence (3.2 Go/s). Arrive alors la notion de mémoire double canal. Puisque notre DDR 3200 est capable de fournir la moitié de capacité maximale de notre processeur, pourquoi ne pas la coupler par paire (3.2 Go/s x 2 = 6.4 Go /s). Nous doublons ainsi  la bande passante.

Pour pouvoir utiliser cette astuce il faut deux choses :

  • Premièrement, votre carte mère  doit gérer cette technologie.
    Voici quelques chipsets compatibles avec le dual channel :

     

    • I875
    • I865
    • I915
    • E7205
    • SIS (645TX/FX)
    • VIA (PT880)
  • Deuxièmement, utiliser des barrettes si possible de même marque mais surtout de même fréquence.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*