Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Core i5-8400 Coffee Lake, test complet
Processeur Core i5-8400
Processeur Intel Processeur Core i5-8400

Core i5-8400 Coffee Lake, test complet

Coffee Lake, présentation

Annoncée il y a quelques jours, la 8ème génération Core est officiellement commercialisée par Intel. L’ambiance autour de ce lancement est particulière pour ne pas dire assez tendue. Nous ne sommes pas dans un contexte d’évolution classique chez Intel, Coffee Lake est déployé en avance sur son calendrier PAO. L’explication est simple, Ryzen d’AMD a chamboulé l’offre du marché en quelques semaines.

Sur le marché du segment « mainstream », AMD s’est attaqué aux Core i7, aux Core i5 et aux Core i3 avec comme « gros » argument de proposer une hausse conséquente du nombre de cœurs. A titre d’exemple, là où un Core i7-7700K dispose de quatre cœurs physiques pour 8 cœurs logiques, la famille Ryzen 7 a tablé sur du 8 cœurs physiques et 16 cœurs logiques. Le bilan a été rapide avec une envolée des performances dans des scénarios multi-cœurs. En clair sous des applications massivement « multi-threadées », l’offre d’Intel a été fortement secouée.

Coffee Lake - La gamme

Le géant revoie donc sa copie avec ces nouveautés. Il n’y a pas de révolution du côté architecturale. La gravure reste à 14 nm tandis que nous avons une mécanique “Kaby-Lake” (Intel parle par contre de 14 nm ++).  La gamme Core i7 table sur du 6 cœurs physiques avec Hyper-Threading soit 12 cœurs logiques. Nous parlons ici de puce 6C/12. Il s’agira de la seule offre avec cette technologie, Intel ayant fait le choix d’augmenter seulement le nombre de cœurs pour ses offres Core i5 et Core i3.

Coffee Lake - Architecture six coeurs

Ainsi, la première rassemble des solutions 6C/6T contre du 4C/4T pour les Core i3. Coté fréquence, nous avons des maximums respectifs de 4,7, 4,3 et 4 GHz. Les Core i7 embarquent un cache de 12 Mo contre du 9 Mo pour les Core i5 et un maximum de 8 Mo pour les Core i3. Intel en profite pour booster légèrement le contrôleur mémoire qui gère désormais la DDR4-2666 MHz en dual channel (double cannal) en natif. Cela est par contre réservé uniquement aux i7 et i5, les i3 devant se contenter de DDR4-2400. Ces derniers font également l’impasse sur le Turbo Boost 2.0.

Dans tous les cas, une solution graphique est présente, un UHD Graphics 630 proposant une fréquence maximale de 1200 MHz ou 1150 MHz selon la gamme.

Si AMD a généralisé la présence d’un coefficient multiplicateur débloqué, Intel conserve son choix de ne le proposer qu’avec les déclinaisons « K ». Enfin, nous avons sur toutes ces nouveautés le support de l’Optane Memory, l’AES-NI, le TSX, l’AVX2 et le SGX. Enfin coté prix, il n’y a pas de changement important. Intel augmente seulement la tarification de sa vitrine, le Core i7-8700K face à l’i7-7700K de 5,9% contre 6.1% pour le Core i5-8600K face au Core i5-7600K.

Core i7-8700 K Core i7-7700k
359$ 339$ +5,9%
Core i7-8700 Core i7-7700
303$ 303$ 0%
Core i5-8600K Core i5-7600K
257$ 242$ +6.1%
Core i5-8400 Core i5-7400
182$ 182$ 0%
Core i3-8350K i3-7350K
168$ 168$ 0%
Core i3-8100 i3-7100
117$ 117$ 0%
En avance sur son calendrier originel, la 8ème génération Core d’Intel débarque. Au programme, six nouveaux processeurs avec l’objectif de répondre à l’attaque d’AMD. L’arrivée de Ryzen a permis au marché de profiter d’une hausse du nombre de cœurs. Elle a touché tous les segments du marché rendant du coup l’offre Kaby Lake d’Intel obsolète sur cette question. Le géant a donc préparé sa réponse avec l’arrivée du six cœurs et la disparition du 2 cœurs dans son offre Core i7, i5 et i3. Cette 8ème génération Core porte le nom de Coffee Lake. Elle s’accompagne comme le veut la…

Passage en revue

Performance
Prestation / Prix
Environnement

Du 6 coeurs en action

Résumé : Ce Core i5-8400 à six cœurs physiques permet à Intel de répondre à l’offre d’AMD. Cette puce se positionne entre les Ryzen 5 1500X et 1600X. Son équipement comprend une solution graphique limitant les investissements pour un usage bureautique. La plus importante hausse des performances se ressent avec des applications fortement Multitheadées. Coffee Lake propose une belle progression des prestation sans une envolée des tarifs. Il est par contre dommage que la présence d’un coefficient multiplicateur débloqué soit toujours réservée aux modèles « K ». Pour le reste, les besoins énergétiques sont maitrisés et le gaming est un terrain d’épanouissement.

6 plusieurs commentaires

  1. très bon test comme d’hab, je me tâte…..

  2. Excellent test, les nouveaux Intel sont excellents mais mon coup de cœur va quand même aux Ryzen 5 1600/1600x qui restent les meilleurs en rapport Prix/perf

  3. Mais je me pose une question, est-il indispensable d’utiliser un chipset Z370 normalement destinés aux processeur K ? Car j’ai lu que Intel annoncait pour le 1er trimestre 2018 c’est autre chipset ( Intel H370, H310 et B360 )

  4. jme suis pris un ryzen 5 1500x qui est nickel, marre d’être pris pour un pigeon de la part d’intel …

  5. Pourquoi le comparer au Ryzen 1600x ?

    Le Ryzen 1600 se trouve depuis un long moment déjà entre 160-170 euros (https://ledenicheur.fr/product.php?p=4236769) là ou le I5-8400 se trouve vers 190 euros (https://ledenicheur.fr/product.php?p=4447771).

    Même le i3-8350k est plus cher que le ryzen 1600 …

    Il est facile actuellement de faire tourner son ryzen avec de la ram à 3200 mhz, et le ventirad fournit permet l’OC jusqu’à 3.7Ghz sans aucun problème.

    Je ne pense pas que le ventirad de AMD coûte 45 euros comme dans vos tests…

    Actuellement avec la politique très agressive de AMD, Intel est loin mais alors très loin de tenir le coup même la 8ème génération reste très en de çà de ce qu’il aurait du répondre. le seul qui vaut encore le coup reste le I5-8600k … en dessous AMD étale la concurrence par son rapport qualité prix …

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*