Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Core i7 920 : L’architecture Nehalem en action
Processeur Intel Core i7 920
Processeur Intel Core i7 920

Core i7 920 : L’architecture Nehalem en action

Les consommations électriques correspondent à l’ensemble de la plateforme. Dans les deux cas, l’ensemble des fonctions de gestion sont activées : CE1, SpeedStep, QPI, L0s et L1.

Consommation électrique

En mode Idle, le Core i7 920 est remarquable avec presque 20 Watts de moins sur notre Wattmètre. L’activation de la gestion d’alimentation du QPI et des états L0s et L1 du PCIe sont très efficaces. Bien que comme nous l’avons vu plus haut, une baisse de la consommation générale est effective avec le processeur en activité, la plateforme X58/Core i7920 reste plus gourmande en énergie. Les écarts oscillent entre 11 et 20 Watts suivant la charge du CPU.

Regardons l’impact sur la facture électrique avec une utilisation de 6 heures par jour, tous les jours de l’année.

Cout financier annuel

Au repos, le Core i7 920 économise notre portefeuille sur l’année mais devient plus gourmand d’euros lorsque qu’il execute un travail. Au final si la plateforme est sollicitée, la majorité du temps le Core i7 920 sera plus onéreux, avec cependant des performances plus convaincantes.

Il faut savoir que produire de l’électricité, vitale à nos loisirs numériques, n’est pas sans conséquence sur l’environnement notamment en termes de rejets de gaz à effet de serre.

Répartition de la production d'électricité par EDF

EDFSur ce point, EDF met aussi à disposition sur son site Internet un indicateur donnant le profil environnemental du kWh. Grâce à ces données, nous savons que pour le mois de septembre 2008, la production de 1 kWh a émis 45 grammes d’équivalent CO2.

Il devient alors assez simple de calculer l’impact d’une alimentation sur les rejets de gaz à effet de serre.

Nous avons considéré une utilisation de 6 heures par jour pendant toute l’année. En connaissant la consommation au repos et en pleine charge , nous calculons le coût t environnemental.

Il n’y a rien de bien compliqué. L’indice de travail d’EDF est le kWh. Un PC, utilisant 100 Watts au repos pour fonctionner, consomme donc 0,1 kWh soit (24 x 0.1) kWh par jour, soit par an 2,4 x 365 = 876 kWh. Sachant que la production de 1 kWh émet 41 grammes d’équivalent CO2, nous obtenons 41 x 876 grammes d’émission de CO2. Il suffit de diviser par 1000 pour travailler en kilogrammes.

Pour connaître comment EDF élabore cet indice, c’est par ici : Profil environnemental du kWh EDF Fichier PDF

Voic le coût environnemental, toujours pour 6 heures d’utilisation par jour.

Cout environnemental annuel pour 6 heures d'utilisation par jour toute l'année

Les résultats suivent la logique de la facture d’électricité. En activité, le couple Core i7 920/X58 sera à l’origine d’un rejet plus important de gaz à effet de serre que la plateforme Core 2 Quad Q9450/X38.

Attendue pour le mois de juillet 2009, la norme Energy Star version 5 s’adresse aux ordinateurs de bureau, aux ordinateurs portables, machine de travail, aux consoles de jeu et aux clients légers.

Pour les ordinateurs, nous avons 4 catégories A, B, C et D suivant le type de processeurs, simple jusqu’à quatre cœurs. Avec un processeur quatre cores et 3 Go de DDR3, notre plateforme se place en catégorie C.

Le fer de lance est la consommation électrique des machines avec un nouveau mode de calcul où apparaît désormais la mesure TEC, prenant en considération l’usage de la machine sur une année suivant les différents modes de fonctionnement : éteint, en veille, au repos.

Voici ce que l’on obtient pour notre plateforme Core i7/X58 (considérée comme une machine de travail avec un IGP HD3450). Pour les explications de calcul, il suffit de se rendre ici:

Ptec = (0,35×1,7)+(0,1×5,2)+(0,55×64,8)
Ptec=36,75 kWh

Nous souhaitons connaître si le Ptec ≤ 0.28*[Pmax + (# HDD * 5)] (Condition imposée par l’Energy Star 5) donc calculons :

0.28*[164,8+ (1 * 5)]= 46,28 kWh

Nous avons 36,75 kWh < 46,28 kWh donc nous remplissons un point important lié à la consommation électrique pour l’obtention du label Energy Star 5.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*