Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Core i9-10900K et Core i5-10600K, les tests complets
Processeurs Intel Core i9-10900K et Core i5-10600K Comet Lake-S
Processeurs Intel Core i9-10900K et Core i5-10600K Comet Lake-S

Core i9-10900K et Core i5-10600K, les tests complets

Carte mère Asus ROG Maximus XII Extreme

La ROG Maximus XII Extreme est la nouvelle vitrine d’Asus sur le segment « mainstream ». La belle est facturée plus de 1000 € et promet un équipement de premier plan pour exploiter les processeurs Comet Lake-S d’Intel.

Architecturée autour du chipset Z490 et du socket LGA 1200, elle se présente avec un look sobre mais efficace. Son PCB noir met en avant plusieurs zones RGB (Aura) et un petit écran, le LiveDash OLED 2.

Carte mère Asus ROG Maximus XII Extreme

Au format E-ATX, elle affiche des dimensions de 305 x 277 mm et s’accompagne d’une plaque arrière en métal. Son rôle est double puisqu’elle renforce la rigidité de l’ensemble tout en jouant un rôle de dissipateur thermique passif.

Le refroidissement s’appuie aussi sur des radiateurs. Au nombre de quatre, ils se positionnent en duo tout en exploitant un caloduc.

Les deux premiers au niveau du socket LGA 1200 peuvent s’armer en cas de besoin d’un ventilateur de 40 mm disponible en bundle.

Les deux derniers sont moins épais. Ils assurent le refroidissement du chipset et de l’étage d’alimentation VCCSA/VCCIO.

Asus a également prévu une imposante plaque en aluminium recouvrant la zone autour des ports PCIe. Elle participe à construire le look de la carte tout en assurant le refroidissement de deux SSD M.2.

Pour revenir au LiveDash OLED 2, il s’agit d’un écran OLED de 2 pouces capable d’afficher des informations en temps réel. Par exemple, nous avons par défaut la température processeur. Il affiche aussi une petite animation autour du nom « Extreme » dès que la carte est mise en tension, permet de suivre l’installation d’un nouveau BIOS ou indique la fréquence CPU, sa tension ou encore la vitesse du ventilateur du ventirad. A tout ceci s’ajoute la possibilité d’apporter sa petite touche personnelle.

Au démarrage, il accompagne le Debug Led qui, de son côté, propose un code afin de connaitre le statut des différentes phases de démarrage. Il se montre utile en cas de problème pour identifier rapidement la source du problème.

Cette ROG Maximus XII Extreme est une carte mère regorgeant de fonctionnalités. Elle s’adresse aux utilisateurs passionnés et exigeants. Des nombreuses fonctionnalités sont proposées directement sur le PCB. Nous retrouvons un Switch BIOS pour choisir rapidement entre deux BIOS possibles, un bouton de démarrage et un bouton Retry afin de redémarrer instantanément la plateforme en cas de plantage demandant un arrêt de quelques secondes. De son coté, le bouton Flex Key permet de redémarrer le PC tout en acceptant d’être assigné à une autre tâche.

Des points de mesures sont aussi de la partie. Nommés Probel, le système permet de suivre des tensions à l’aide d’un multimètre directement sur le PCB. le Safe Boot offre de son coté un redémarrage même si le paramétrage dans le BIOS est problématique. Son objectif est de faciliter la vie aux overclockers puisque les paramètres du BIOS ne sont pas effacés contrairement à la fonction Clear CMOS. Nous avons également le switch Slow mode. Là encore il s’agit d’une fonction pour les bidouilleurs en quête d’une performance extreme en OC. L’idée est de proposer un démarrage avec une fréquence stable pour accéder à l’OS et ensuite appliqué un OC.

Carte mère Asus ROG Maximus XII Extreme

L’alimentation passe par un ATX 24 broches, deux EPS 8 broches et un Molex si plusieurs cartes graphiques sont installées. Son équipement comprend un solide schéma d’alimentation de type 16 + 4 + 1 phases (processeur + VCCSA/VCCIO + mémoire ) afin de prendre en charge le Core i9-10900K mais et surtout ses possibilités en overclocking.

Carte mère Asus ROG Maximus XII Extreme

La carte est armée pour piloter des ventilateurs, ventirad et Watercooling (AIO ou non). Nous retrouvons deux connecteurs (3A, 36W) pour pompe, deux connecteurs quatre broches pour ventilateurs (1A, 12W), deux connecteurs (1A, 12W) CPU Fan (Ventirad) et CPU OPT (AIO) et huit connecteurs quatre broches pour ventilateurs. Il est aussi prévu la possibilité de récupèrer la température du liquide d’un Waterblock.

Son équipement comprend un socket LGA 1200 dédié à Comet Lake-S et quatre emplacements mémoire. Un maximum de 128 Go de DDR4 peut être installé avec le support de fréquences allant de 2133 MHz à 4800 MHz en OC.

Carte mère Asus ROG Maximus XII Extreme

Deux ports PCIe 3.0 x16 sont présents ainsi qu’un port PCIe 3.0 x4. La carte est annoncée compatible avec le 2-Way SLI et le 3-Way CrossFireX.

Le stockage est assuré par 8 ports SATA 6 Gb/s (RAID 0,1,5, 10) et deux ports M.2 2242, 2260 et 2280. Le premier prend en charge l’interface PCIe 3.0 x4 et SATA et le deuxième uniquement du PCIe 3.0 x4. Ils se complètent par deux autres ports M.2 2242/2260/2280/22110 PCIe 3.0 x4.

Ils sont proposés sur une carte fille ROG DIMM.2 équipée d’un imposant dissipateur thermique prenant en sandwich son PCB.

Une puce I225V 2.5 Gb Ethernet assure du réseau filaire aux côtés d’une puce Marvell AQtion AQC107 10Gb. Nous avons aussi du Wi-Fi 6 AX201 et du Bluetooth v5.1.

A cet ensemble déjà très riche s’ajoute du ROG SupremeFX 7.1 Surround CODEC S1220 pour la partie audio (ESS ES9023 DAC + RC4580 OP AMP) accompagné d’un bel effet de LED au niveau de chaque Jack Audio.

L’USB ne manque pas avec un total deux ports USB 3.2 Gen 2, quatre USB 3.2 et quatre USB 2.0 port(s).

Carte mère Asus ROG Maximus XII Extreme

A cela s’ajoutent, au niveau de la connectique arrière, des ports USB 3.2 Gen 2 dont un en USB Type-C, trois ports USB 3.2 Gen 2, six ports USB 3.2 Gen 1 et deux ports USB 2. Ils s’accompagnent de deux RJ45 LAN (2.5G) et Aquantia AQC-107 10G, d’un Optical S/PDIF out, d’un bouton Clear CMOS, d’un port USB BIOS FlashBack, d’un module Wi-Fi et de 5 audio jacks rétroéclairés.

Nous terminerons avec le bundle qui n’est pas en reste. Il se compose d’une antenne Wifi dual band, d’un ventilateur de 40 mm et son support de fixation, d’un kit de tournevis, de 8 câbles SATA, de trois sondes de températures, de câblage pour le RGB, d’un porte-clé Asus, d’une carte Fan Card II, de différents manuels, de stickers, d’une clé USB de drivers, d’un support vertical pour deux SSD M.2 et d’une carte fille PCIe 3.0 x4 ThunderboltEX 3-TR équipée de deux ports USB Type-C (20V/5A et 9V/3A) et deux Mini-DP In.

Au format 2.5 pouces, la Fan Card II gère six ventilateurs PWM ou DC. Elle s’équipe de trois en-tête 4-pin AURA RGB et de deux connecteurs 2-pin pour des mesures de température.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. C’est chaud tout de même pour Intel. La performance est a souligner mais coté conso et temp, ça pique

  2. A la ramasse, VIVE AMD !

  3. Un brin tard pour Intel, mais l’effort et là, de la part d’une compagnie qui a vécue si longtemps sur ses lauriers c’est assez amusant de la voir en difficulté à présent.
    chapeau tout de même aux ingénierus d’Intel d’avoir pu à nouveau boster une architecture arrivée à ses limites. même au détriment de la consommation.
    Les 10600K et 10900K seront ‘normalement’ vendus aux même prix que les 9600K et 9900k pour des performances supérieures, surtout en multithreadé, bel effort.
    Reste malheureusement à pouvoir fabriquer en masse ces processeurs et de façon rentable, ce qui n’est pas gagné, et l’on risque de les trouver en vente à bien plus chers qu’annoncé, et face à une offre AMD plus homogène et de plus en plus bradée à mesure que le process de fabrication s’améliore.
    Comme toujours c’est au final le consommateur le grand gagnant lorsqu’il y a combat….
    chacun pourra trouver de quoi satisfaire ses envies.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alimentation MPG A850GF de MSI

Alimentation MPG A850GF de MSI, le test complet

MSI a récemment annoncé ses premières alimentations ATX, les MPG GF series. ...

Silent Base 802 de Be Quiet

Silent Base 802 de Be Quiet, le test complet

Avec l’arrivée du Silent Base 802, Be Quiet complète sa gamme de ...

ROG Z11 d’Asus

ROG Z11, le test complet

Le ROG Z11 est un boitier gaming Asus pour les configurations compactes. ...