Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Core i9-11900K et Core i5-11600K, les tests complets
Core i9-11900K et Core i5-11600K
Core i9-11900K et Core i5-11600K

Core i9-11900K et Core i5-11600K, les tests complets

Core i9-11900K et Core i5-11600K, présentation

Core i9-11900K et Core i5-11600K

Le Core i9-11900K est la vitrine de cette nouvelle génération. Intel décide de ne pas dépasser les 8 cœurs physiques. Il s’agit d’un petit recul face à Comet Lake-S proposant de son côté jusqu’à du 10 cœurs.

La puce dispose de l’Hyper-Threading ce qui permet 16 cœurs logiques. Sous le capot, nous retrouvons 16 Mo de cache et un contrôleur mémoire prenant en charge nativement de la DDR4 à 3200 MHz. La partie graphique est confiée à un iGPU UHD Graphics 750 (architecture graphique Intel Xe).  De base, ce processeur turbine à 3.5 GHz tout en assurant 5.3 GHz en mode Thermal Velocity Boost sur un cœur et 4.8 GHz sur 8 cœurs.  Le mode Turbo est de son côté calibré à 4.7 sur tous les cœurs.

Le Thermal Velocity Boost, également noté TVB, est une fonctionnalité du processeur capable de calibrer automatiquement et de manière opportune la fréquence au-delà des valeurs à cœur unique et multicœurs proposées par le Turbo Boost. Son activation, comme l’annonce son nom, dépend de la température à laquelle fonctionne le processeur et donc des performances de la solution de refroidissement utilisée. A son sujet Intel explique:

“Le Thermal Velocity Boost est une fonctionnalité qui accroît automatiquement et de manière opportune la fréquence d’horloge au-delà des fréquences de cœur unique et multicœurs de la technologie Turbo Boost en fonction de la température à laquelle fonctionne le processeur sous sa température maximum et du budget de puissance turbo disponible. Le gain de fréquence et la durée dépendent de la charge de travail, des capacités du processeur et de sa solution de refroidissement.”

Avec cette génération Rocket Lake-S et uniquement avec les Core i9 K et KF, Intel propose également l’Adaptive Boost alias ABT. L’objectif est de proposer un peu plus « de performances » dans certaines situations.

Core i9 K et KF Rocket Lake-S – Technologie Adaptive Boost

Core i9 K et KF Rocket Lake-S – Technologie Adaptive Boost

Si la configuration dispose d’une alimentation et de refroidissement améliorés, l’ABT permet une fréquence turbo multicœur supplémentaire tout en restant dans les limites de température autorisées. Ainsi l’ABT est conforme aux spécifications et n’est pas considéré comme un overclocking.

Dans le cas de notre Core i9-11900K, il est possible d’obtenir une fréquence de 5.3 GHz sur deux cœurs grâce à la technologie Thermal Velocity Boost. Il faut cependant que leur température se situe sous la barre des 70°C. Si ce n’est pas le cas, le Turbo boost MAX 3.0 assure  5,2 GHz sur les deux meilleurs cœurs. Ils sont identifiables par un « * » sous l’indispensable CPU-Z. Il ne faut cependant pas que la température dépasse les 100°C.

Si trois ou quatre noyaux sont exploités, une fréquence de 5.1 GHz est possible à l’aide du TVB (Thermal Velocity Boost). Ensuite, l’ABT entre en action en permettant la même fréquence sur les quatre autres cœurs soit 5.1 GHz si l’alimentation et le refroidissement le permettent.

Pour résumer, 5,1 GHz sont possibles sur tous les cœurs ce qui est intéressant face aux 4.7 GHz de base et aux 4.8 GHz avec le VBT.

Le Core i9-11900K est annoncé à 539 $ soit un prix plus élevé que celui du Core i9-10900K. Il a été lancé à 488 $.

De son côté, le Core i5-11600K vise le milieu de gamme avec un tarif inchangé par rapport à son ainé, le Core i5-10600K soit 262 $. Il s’agit d’une puce 6C/12T c’est-à-dire d’un processeur équipé de six cœurs physiques et de 12 cœurs logiques.

Son équipement comprend un cache de 12 Mo, un contrôleur mémoire DDR4-3200 et une solution graphique UHD Graphics 750. La fréquence de base est calibrée à 3.9 GHz contre 4.6 GHz en mode Turbo sur tous les cœurs. Il profite du Turbo Boost 2 avec 4.9 GHz sur un cœur mais pas des technologies Turbo boost Max 3.0 et Thermal Velocity Boost.

Core i9-11900K et Core i5-11600K

Core i9-11900K et Core i5-11600K

Ces deux références appartiennent aux déclinaison K. Nous retrouvons un coefficient multiplicateur débloqué facilitant l’overclocking. Ce dernier est possible directement sous Windows au travers de l’ «Intel Extreme Tuning Utility GUI and Usability Enhancements ».  Cette application propose des tas d’options pour optimiser les performances. Il est possible d’agir sur chaque cœur de manière indépendante, d’ajuster fréquence et tension tout en profitant d’un monitoring poussé.

En parallèle, des réglages de latence et de fréquence de la mémoire vive sont possibles à la volée. En clair, il n’est pas nécessaire de redémarrer le PC. Les plus exigeants peuvent agir sur le Thermal Velocity Boost, activer ou non l’Hyper-Thrading pour chaque cœur, modifier la fréquence BCLK, limiter la fréquence de chaque cœur ou encore avoir un contrôle sur le PLL, activer le profil XMP des barrettes mémoire, et agir sur différentes tensions.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

13 plusieurs commentaires

  1. Du 8C efficaces 🙂 mais coté conso…..c’est pas ça

  2. Il va falloir qu’Intel se réveille car là le 14nm est plus que problématique

  3. Perso je suis chez AMD et j y reste

  4. Ouaih bon pas fameux tout ça… Belle performance pour du 8C mais qu’en même. AMD propose du 16 C

  5. J adore le dino… il reflète un peu la situation d Intel avec son 14 mn. Par contre le jour on la gravure va s améliorer vue l efficacité de l’architecture d Intel AMD va trembler

  6. Ça turbine bien qu’en même 😉

  7. Ça turbine bien qu n même 😉

  8. C’est quoi ce test ???
    Alors là je tire mon chapeau, les score PCmark sont plus que douteux, mais alors ce qui me tue complètement c’est d’avoir mis le 5900X comme seul concurrent dans le test pour les ryzen 5000 alors que c’est le 5800X qui est visé par le 10900K ! Et qu’il suffit à mettre une claque à ce processeur ou au moins être au coude à coude.

    Et pour finir 4/5 avec une conso et température pareilles et le recommander, c’est une grosse blague ?

    Un peu orienté comme test non ?
    Vous êtes payés ma parole …

    • 5800X < 5900X donc si 5900x < 11900K (sauf multicœur) alors 5800X < 11900k…. un peu débile ton commentaire Wez non….:) ah non j'applique ta recette, commentaire orienté surement payé par AMD 🙂 🙂

      • weZ 2 la vengeance du retour

        Rien à voir . Un processeur se juge aussi par sa consommation , sa chauffe mais aussi et surtout ses perfs/prix. On établis aussi le rapport de prix avec la CM . Dans tout ces cas le processeur AMD 5800 explose l’offre Intel et le démoli en multi, l’usage premier de ce genre de processeurs , car oui , grande nouvelle, un pc ne sert pas qu’à jouer. D’ailleurs dans les faits pour jouer en 1440P ou 4K un I5 10400F fait tout aussi bien tout comme un 3600 car plus la résolution augmente , moins le processeur est sollicité.
        Pour conclure le 11900K est donc une bouse qui chauffe à mort, qui consomme la moitié d’une centrale hydraulique et qui est à chier en multi . Il ne sert qu’à essayer de tenir la tête d’intel hors de l’eau en gaming alors que ces derniers sont totalement dépassés par Amd mais aussi maintenant par l’arrivée des M1 silicon d’apple qui vont évoluer en 12 et 16 cores dans les mois à venir. Autant dire que ça fui dans tout les sens chez intel et qu’il est très urgent de sortir une nouvelle architecture .
        Ps: je ne suis pas l’auteur du premier message , j’ai juste mis un pseudo rigolo)

        • Merci ! Tu as résumé le fond de ma pensée :).

          • Non mais vous êtes tous des debiles c est dit dans le test !!! En conclusion

            “Malheureusement, ces deux processeurs souffrent de leurs gourmandises énergétiques qui, face à AMD, les pénalisent fortement. Ils demandent de solides refroidissements surtout si l’overclocking est envisagé.”

  9. Bonjour,

    je trouve un peu dommage de ne pas prendre les mêmes références de RAM pour les différentes plateforme de test.

    pour les ryzens Kit Vengeance RGB 2x 8 Go de DDR4-3200 MHZ 16-18-18-36,

    pour les intels 10XXX
    Kit 2 x 8Go de DDR4-3200 MHZ 14-14-14-34

    pour les intel 11XXX Kit 2 x 8Go de DDR4-3200 MHZ 16-20-20-38 Vengeance RGB Pro SL

    Je ne sais pas si celà a un impact mais les timming sont particulièrement nul.

    Etant donné que cette nouvelle architecture (sunny cove) a été pensé pour de la ddr5, peut être que de la ram plus rapide pourrait impacter les performances ?

Average
5 Based On 13

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Divider 300 TG aRGB

Divider 300 TG aRGB, le test complet

Le Divider 300 TG aRGB est un boitier gaming signé Thermaltake. Il ...

GeForce RTX 3060 Eagle

GeForce RTX 3060 Eagle, le test complet

Gigabyte propose plusieurs versions personnalisées de la GeForce RTX 3060 dont la ...

Boitier X7 de Xigmatek

X7 de Xigmatek, est-il à la hauteur de son tarif de 249 € ?

Avec son X7 Xigmatek propose un imposant boitier. Haut de gamme il ...