Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Ryzen 5 1600X d’AMD, test complet
Processeur AMD Ryzen 5 1600X
Processeur AMD Ryzen 5 1600X

Ryzen 5 1600X d’AMD, test complet

Ryzen 5 1600X, Overclocking et consommations

Overclocking

AMD propose sur l’ensemble de ses puces Ryzen, un coefficient multiplicateur débloqué.  A cela s’ajoute une application dédiée sous Windows 10 pour mettre en œuvre de manière assez rapide un overclocking.

L’opération est rapide. En quelques « clics », en ajustant le coefficient multiplicateur et la tension, nous sommes parvenus à des fréquences de 3,9 GHz stables tout en conservant une fréquence DDR4 à 2933 MHz. Les possibilités de notre sample sont en gros du même calibre que celles proposées par les Ryzen 7 1700X et 1800X. La barre de 4 GHz est difficile à atteindre avec une plateforme 100% stable.

Application Ryzen Master

A ce jeu, le Ryzen 7 1700 est imbattable en raison de sa fréquence la plus basse (voir notre test). Il encaisse en gros la même augmentation que le Ryzen 7 1700X ou le Ryzen 7 1800X. Du coup, les gains deviennent les plus importants. Pour le Ryzen 5 1600X, sa fréquence de base plus élevée minimise l’impact sur les performances.

Ryzen 5 1600X - Indice de performance

Comme nous pouvons le voir, les gains se situent entre 4 et 6% selon le contexte. Cette hausse de la fréquence a un impact sur la demande énergétique globale de notre plateforme. Nous enregistrons un passage de 144,4 Watts à 173.4 Watts.

Ryzen 5 1600X - Consommation électrique

Températures

Nous avons utilisé pour ce test la solution d’AMD, le Wraith Stealth. Le relevé de températures a été fait avec la toute dernière version de Ryzen Master, lancée à l’occasion de la sortie du Ryzen 7 1800X. Elle a l’avantage de disposer d’un patch qui corrige la lecture de la température.  Voici les relevés au repos et en charge avec une température de la pièce à 20°C. Le profil PWM de l’ AB350-Gaming 5 est sur standard.

Ryzen 5 1600X - Températures

Nous enregistrons des températures de 27.5 °C au repos contre 49.5 °C en burn.  Ces valeurs sont naturellement dépendantes du système de refroidissement. Notre overclocking a un impact  d’environ 10°C en burn contre 6.5 °C au repos.

Consommation électrique.

Ryzen 5 1600X - Consommation électrique

Notre plateforme a une gourmandise énergétique comprise entre 57,6 et 144,4 Watts selon le niveau de charge du processeur. Bizarrement, nous avons une consommation un peu plus importante au repos qu’avec les Ryzen 7 1700, 1700X et 1800X. En charge, le Ryzen 7 se montre plus gourmand que le Ryzen 7 1700 ce qui confirme la différence de TDP. Bien qu’annoncé avec une enveloppe thermique identique à celles des Ryzen 7 1700X et 1800X, le bilan énergétique est à l’avantage du Ryzen 5 1600X.

Avec ces données, nous pouvons établir un profil financier et une empreinte carbone de fonctionnement

Notre base de travail est une utilisation quotidienne de 6 heures par jour, 365 jours par an avec un tarif réglementé de 0,1462 € le kWh facturé (tarifs métropole au 01/06/2016 ). L’Indicateur EDF, en gramme d’équivalent CO2 pour la production de 1 kWh, est fixé à 17.84 grammes. Il est synonyme du taux de rejet de gaz à effet de serre induit par la production de l’électricité consommée. Il s’agit de la moyenne 2015/2016 de mars à mars annoncée par EDF.

Notre plateforme (carte mère, processeur, carte graphique SSD, DDR4) a un cout d’exploitation compris entre 18,44 et 46,23 € à l’année pour une empreinte carbone entre 2.25 et 5.64 kilogrammes d’équivalent CO2.

AMD poursuit le déploiement de sa nouvelle famille de processeurs 14 nm Ryzen avec l'arrivée du Ryzen 5 1600X. Après les Ryzen 7, le constructeur s’attaque au milieu de gamme avec les Ryzen 5. Ce lancement donne naissance à plusieurs puces dont les Ryzen 5 1400, 1500X, 1600 et 1600x.  Les objectifs sont nombreux comme nous allons le voir. Cette famille se compose de solutions à 4 ou 6 cœurs épaulées de la technologie SMT soit 8 ou 12 Threads. En parallèle, la plateforme AM4 B350 est mise en avant afin de renforcer le positionnement tarifaire. A ce sujet, Ryzen…

Passage en revue

Performance
Prestation / Prix
Environnement

Performance / Prix

Résumé : AMD présente ce Ryzen 5 1600X comme un processeur taillé pour le gaming. Equipé de puces 6C/12T à 3,6 GHz (mode boost à 4 GHz), il dévoile au travers de nos tests une belle tenue dans ce domaine. AMD joue une carte très intéressante pour les joueurs puisque nous obtenons les prouesses du Ryzen 7 1800X avec un tarif divisé par deux. Sous de l’applicatif fortement « multithreadé », il se positionne devant la vitrine Kaby Lake d’Intel. Au final, bien que le Core i7-7700K reste intouchable en gaming, AMD propose un processeur performant, équilibré, multi-usage et capable de répondre aux besoins des joueurs.

7 plusieurs commentaires

  1. Très intéressant tout ça.
    Par contre j’aurai préféré un test avec Windows 7 car si les Ryzen 5 m’intéresse, ce n’ai pas le cas de Windows 10.

    • La réponse de Microsoft a été clair, pas de support de Ryzen pour Windows 7 et AMD a confirmé la même chose de sont côté, donc tous les problèmes qui ont reçu des patchs dernièrement pour résoudre les premiers problèmes liés aux performances ne concernent que Windows 10. Donc tous les problèmes resteront présents sous Windows 7. Il n’y a donc plus aucun intérêt à tester sous Windows 7.

      • En même temps les problèmes avec les Ryzen y en a que sous Windows 10.
        Après normal vu que de toute façon il vaut rien cet OS.
        Et puis comme je compte me monter sous peu une config avec un Ryzen 5 ou 7 sous Windows 7, j’aurais bien aimé pouvoir me faire une idée.

        • Honnêtement, Windows 7 ne vaut vraiment rien comme système, le meilleur c’est de loin Windows XP ! A moins que ce ne soit Windows 98SE… attendez je me trompe le meilleur c’est Windows 95. Encore que j’avais toujours trouvé Windows 3.11 for Workgroups comme l’ultime version de Windows. Mais ça c’est parce que Microsoft nous a forcés à accepter une surcouche graphique alors que MS-DOS 6.22 fonctionnait beaucoup mieux, et donc ramait beaucoup moins. Je me demande vraiment pourquoi on a besoin de tous ces menus et ces icônes, ça rend vraiment le système lent et surchargé. Franchement la ligne de commande c’est pour les bons informaticiens, toutes ces interfaces graphiques à la m’as-tu vu c’est pour les novices en informatique….
          Voilà je crois que j’ai résumé le schéma typique de la résistance aux systèmes qui doivent évoluer. Et malheureusement cette résistance n’aide pas souvent ces systèmes à progresser dans le bon sens, qui est lui-même difficile à déterminer tant les gens on des besoins qui diffèrent.

          • toi non plus apparemment, tu n’a pas compris grand choses…..heureusement que les OS de maintenant, ont des menus ! le fait que ce soit épuré, et lisible, rend l’os a la portée de tous ! et c’est ce que Microsoft et les autres visent ! rien à faire les développeurs, l’os n’est pas fait pour eux a la base ! il est fait pour les gens qui ne comprennent rien, et qu’y veulent surfer, jouer, regarder leurs mails, faire de l’infographie, 3D etc ! tu te rend compte si tout devait passer par du code ? !!

          • Son post était ironique au cas où

        • totalement ridicule comme manière de penser…windows 10 n’en est qu’a ses débuts, comme W7 au début, pleins de petites choses sont à mettre en place, la, tu compare un OS terminé, et mature, avec un OS qui vient de “naitre”, de plus, W10 et vraiment très bon, rapide, avec les dernières technologies etc, à un moment, faut vraiment arrêter de s’obstiner, et ouvrir les yeux…faut grandir hein…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*