Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Core i7-7740X et Core i9-7900X d’Intel, test complet
Processeurs Intel Core i7 et Core i9 X-series
Processeurs Intel Core i7 et Core i9 X-series

Core i7-7740X et Core i9-7900X d’Intel, test complet

Skylake-X et Kaby Lake-X

Avant de s’attaquer à la présentation des Core i7-7740X et Core i9-7900X, soulignons que ce lancement ne représente qu’une première vague. L’offre finale en Core X-series va disposer de solutions allant de 4 à 18 cœurs physiques couplés dans la majorité des cas à la  technologique Hyper-Threading soit de quoi proposer de 8 à 36 cœurs logiques.

Toutes ces nouveautés sont issues d’un développement de longue date, cependant AMD avec ses puces Ryzen a bousculé le calendrier. Le lancement des Ryzen 7 avec leurs 8 cœurs physiques, de certains Ryzen 5 avec 6 cœurs et prochainement des Ryzen Threadripper à 16 cœurs a mis sous pression Intel.

Du coup, le géant lance de nouveaux Core-X dont la tâche est de renforcer son offre grand public « ultime ». Nous avons droit à des solutions de 4, 6, 8 et 10 cœurs. Elles se répartissent en deux familles bien distinctes.

Processeurs Intel Core i7 et Core i9 X-series

Processeurs Intel Core i7 et Core i9 X-series

Skylake-X incarne le « must have » avec trois références dont deux Core i7 à 6 et 8 cœurs, les Core i7-7800X et Core i7-7820X et une puce à 10 cœurs le Core i9-7900X. Ce dernier vient remplacer l’ancien Core i7-6950X Broadwell-EP.

Kaby Lake-X se fixe autour de puce à quatre cœurs seulement avec un Core i5 sans Hyper-Threading, le Core i5-7640X et un Core i7-7740X. Dans les deux cas, la partie graphique est oubliée (face au classique Core i5 et i7 Kaby lake). Intel a ainsi un levier supplémentaire pour augmenter les fréquences tout en limitant la hausse de l’enveloppe thermique.

Carte mère X299 Aorus Gaming 7

Toutes ces nouveautés ont un avantage, elles s’exploitent au travers d’un unique socket, le LGA 2066. Il prend naissance avec l’arrivée des cartes mères X299.

Chipset X299

Intel choisit ici de remplacer le vieillissant X99 bien en peine de proposer un nombre de ligne PCIe suffisant pour assurer les possibilités de connectivité d’aujourd’hui.

Il est intéressant de noter que l’offre HETD d’Intel subit, avec ce lancement une transformation avec l’introduction de Kaby Lake-X. Si la perte de la partie « graphique » est une bonne chose au regard du marché visé, ces solutions conservent par contre une partie de l’héritage de leurs ainés avec un contrôleur mémoire dual channel et non quad channel et la gestion de 16 lignes PCIe.

Voici un tableau bilan résumant l’offre d’Intel qui se complexifie.

Kaby Lake Broadwell-E Kaby Lake-X Skylake-X
Nombre de cœurs 4 6, 8, 10 4 6, 8, 10, 12, 14, 16
Cache 8 Mo Jusqu’à 25 Mo 8 Mo 13,75 Mo
Lignes PCIe 3.0 16 28 ou 40 16 28 ou 44
iGPU Oui Non Non Non
Enveloppe thermique 95 W 140 W 112 W 140 W
Socket LGA 1151 LGA 2011-v3 LGA 2066 LGA 2066
Chipset Z270 X99 X299 X299
Contrôleur mémoire DDR4 Dual-channel Quad-channel Dual-channel Dual-channel

A première vue, il peut paraitre surprenant qu’Intel opte pour l’architecture Skylake pour ses solutions les plus hautes de gamme sachant que Kaby Lake est arrivée après. Est-ce ici une preuve du dicton « c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe » ? Si l’affirmatif est difficile, toujours est-il que ce choix s’accompagne de quelques changements structurels et organisationnels censés optimiser les performances. Certains sont directement visibles dans le tableau ci-dessus avec un cache L3 passant 25 Mo à 13.5 Mo.

Avec les Core i7-7740X et Core i9-7900X nous avons un début de réponse d’Intel face à Ryzen d’AMD. Le géant propose officiellement depuis le 19 juin 2017 son offre HEDT nommée Basin Falls. Elle prend naissance avec deux familles de processeurs, Skylake-X et Kaby Lake-X et le jeu de puces X299. Nous sommes devant une première vague de nouveautés. Intel tire avantage de sa maitrise de la gravure 14 nm pour jouer sur les fréquences, mais pas seulement. La politique tarifaire bénéficie de prix plus attractifs et des ajustements d’architecture sont présents afin d’améliorer les performances. Sur ce point, Intel…

Passage en revue

Performance (Core i9-7900X)
Prestation / Prix (Core i9-7900X)
Performance (Core i7-7740X)
Prestation / Prix (Core i7-7740X)

Les coeurs se multiplient

Résumé : Avec le Core i9-7900X, Intel propose un processeur conçu pour les lourdes charges de travail. Avec ses10 cœurs et l’hyper-Threading, il propose des performances de premier plan avec des applications capables d’exploiter son architecture soit ses 20 cœurs logiques. Face à son prédécesseur, le Core i7-6950X, les gains sont nets avec des travaux de rendu ou de la création de contenu. Enfin, sa fréquence plus importante et la présence du Turbo Boost 3 lui permettent d’être plus conviviale et répondant en usage courant. Il souffre par contre d’un souci de refroidissement et d’une tarification élevée. Le Core i7-7740X est une puce à la puissance équivalente à un Core i7-7700K. Elle profite d’un fort potentiel en overclocking. A l’usage, nous sommes en présence d’une solution à quatre cœurs épaulés de l’Hyper-Threading. Les performances sont là dans les taches courantes grâce à une fréquence élevée. Il brille dans les jeux et se montre redoutable en gaming. Il souffre par contre du même souci de refroidissement que le Core i9-7900X. L’impact est cependant moins visible en raison de son nombre de cœurs plus limité. Enfin face au Core i7-7700K, il s’exploite au travers d’une plateforme X299 bien plus onéreuse que celle en Z270. Du coup, le verdict est mitigé. L’investissement dans le X299 apporte par contre la possibilité d’évoluer avec des puces qui proposeront bientôt jusqu’à du 18 cœurs.

5 plusieurs commentaires

  1. Cette année c’est AMD qui mène en CPU . toutes séries sont a la ramasse chez intel hormis le 7700K qui reste un bon proc pour jouer mais seulement pour jouer. car en applicatif vaut mieux se tourner sur du Ryzen 1700/ 1800X, voir même du Treadripper qui met a l’amande ce nouveau i9 7900x pour beaucoup moins chere et beaucoup si on considere le prix des Carte mere. il en va de même pour l’evo du 7700k qui se voie changer de socket pour 3/5% de perf en plus.
    Ce ci est encore plus flagrant du coté serveur avec EPYC qui met une taulé monumental en multithread face a intel pour un positionnement tarifaire divisé par 2 pour plus de perf
    Pour faire simple, Deux AMD Epyc 7601 contre deux intel xeon 8176. AMD c’est +de 50% de perf en plus pour + de 50% de prix en moins. 8400$ pour AMD contre 17438$ pour Intel. et encore ce serez la même chose avec deux xeon platinium 8180 mais ça monterai le prix a 20000$. Le rapport de force est sans appel .
    AMD nous a vraiment pondu quelque chose de révolutionnaire

  2. L’argumentation d’un kevin, la construction de phrase d’un adolescent, l’usage d’un correcteur orthographique minable …
    et le pseudo qui confirme le tout …

  3. En tout cas il apporte des arguments, le reste c’est purement suggestif et la critique ad personam te discrédite plus que Aishuu, bref :3
    Sinon Aishuu à tout dis.

  4. Il faudrait qu’ils pensent aux clients qui ont des cartes mères équipées de chipset x99 et qu’ils produisent une version de ce i9 qui leur soit dédiée… Personnellement je ne vais pas changer ma carte mère/mémoire/refroidisseur CPU qui j’ai acquis il y a peu, par contre un upgrade du CPU me tenterai certainement si il était dispo sur le marché.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*