Accueil / Gaming / Test du Core i7-5960X Extreme Edition, DDR4 et 8 coeurs en action
Haswell-E Core i7-5960X
Haswell-E Core i7-5960X

Test du Core i7-5960X Extreme Edition, DDR4 et 8 coeurs en action

Core i7-5960X, les performances.

Avant de découvrir ensemble les performances du Core i7-5960X, il est nécessaire de faire quelques remarques.

Nous avons vu lors du passage d’Ivy Bridge à Haswell que les gains de performances et à fréquence égale se comptaient à quelques %, vous pouvez relire notre dossier à ce sujet – Test Haswell Core i7-4770K et Core i5-4670K : De la puissance économe  -.  La même remarque se vérifie entre les Core i7-4960X (Ivy Bridge-E) et le Core i7-5960X (Haswell-E) à cœurs égaux. A architecture égale maintenant, Intel a plusieurs possibilités pour booster les performances dont jouer sur la fréquence et le nombre de cœurs de calcul présents.

Core i7-5960x

Le Core i7-5960X opte pour  la deuxième option avec 8 cœurs physiques fonctionnant à 3.0 GHz en nominal pour une 3,5 GHz en mode Turbo. Ce choix a un impact direct sur le domaine de prédilection de la puce puisque avec une application non massivement « multi-Threadées », l’action va se résumer à l’utilisation de un ou deux cœurs Haswell cadencés à 3,5 GHz dans le meilleur des cas si bien que le Core i7-4790K avec ses 4 GHz va automatiquement prendre la main.

Regardons quelques exemples.

Corei7-5960X, performances sous Fritz Benchmark

Sous Fritz Bencmark, le Core i7-4790X prend très largement la main puisque l’application ne sait utiliser que 8 cœurs soit les 8 cœurs logiques à 4 GHz de ce dernier  contre les 8 cœurs physiques à 3 GHz du Core i7-5960X. Le résultat n’a donc rien de surprenant.

Corei7-5960X, performances sous Super Pi

Corei7-5960X, performances en compression de fichiers

Corei7-5960X, performances en encodage audio

Corei7-5960X, performances sous MainConcept

Dans la même logique, le Core i7-5960X se laisse distancer sous SuperPi (calcul de 2 millions de décimales), en compression de fichiers (WinRar, Z-ZIP et le ZIP Windows), en encodage audio avec iTunes ou encore en encodage vidéo sous Mainconcept que ne tire pas profit des 16 cœurs logiques.

Dans des applications optimisées par ce type d’architecture processeurs, les choses changent radicalement et le Core i7-5960X prend la main sans souci.

Corei7-5960X, performance sous Cinebench R11.5

Corei7-5960X, performance sous Cinebench R15

L’écart sous Cinebench R11.5 est de plus de 18% (en faveur de ce dernier) face au Core i7-4960X et 48% face au Core i7-4790K. Nous avons les mêmes résultats sous Cinebench R15.

Corei7-5960X, performance sous wprime

Wprime permet aussi d’utiliser tout le potentiel de la puce qui se montre dès lors 10% plus rapide que son ainé.

Corei7-5960X, performances en encodage video

Le même constat est à faire sous X264 FHD et Pov-Ray. Dans ce dernier cas, la différence se monte à plus de 21%.

Core i7-5960X, performance sous Pov-Ray

Nous y sommes, Haswell-E est officiellement lancé. Cette plateforme très haut de gamme inaugure deux nouveautés auprès du grand public, l’arrivée de la DDR4 et celle du premier processeur 8 cœurs. Ces avancées sont la promesse d’un nouvel élan en matière de performances. Voici notre verdict avec l’étude de la vitrine technologique du géant, incarnée par la Core i7-5960X Extreme Edition. Haswell-E, une tradition, la gamme. Depuis 2003, Intel a enrichi son catalogue d’une gamme un peu particulière, l’Extreme Edition. Elle a le but d’incarner le « must have » de la marque et de répondre aux besoins les plus importants en…

Passage en revue

Performances
Prestation / Prix
Evironnement

De la puissance élitiste

Résumé : Le Core i7-5960X est la nouvelle vitrine technologique d’Intel. Proposé à 999 €, il incarne le premier processeur 8 cœurs de la marque destiné au grand public. Les performances sont là mais l’usage de logiciels capables d'en tirer profit est indispensable. Le chipset X99 qui l’accompagne apporte de la fraicheur au très haut de gamme désormais équipé avec une certaine profusion de l’USB 3.0, du SATA 6 Gb/s et du Thunderbolt 2.0.

2 plusieurs commentaires

  1. Je signal juste une petite erreur, page 2 : “huit cœurs physiques, douze cœurs logiques” => 16 cœurs logiques plutôt non ? ^^ Bisous bisous

  2. Il perd tous les benchmarks parce qu’il n’est pas hautement cadencé, son INUTILITÉ reste RÉCOMPENSÉE par de nombreux sites recevant des cadeaux d’Intel…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*